Philippe Masson

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Philippe Masson (19282005) est un professeur d'histoire et de stratégie à l'École supérieure de guerre navale de 1964 à 1993, agrégé d'histoire, docteur ès-lettres. Membre de l'Académie de Marine et officier de la Légion d'honneur au titre de la Défense, il fut le chef de la section historique du Service historique de la Marine à partir de 1965. Il a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire militaire et sur la marine.

Le drame du Titanic, 1998[modifier]

Malgré toutes les forces de la science, l'homme ne domptera jamais toutes les forces mauvaises. Il ne lui suffira pas d'enchainer les formules aux formules pour toucher le fond du mystère. Mais la gloire de l'homme est de poursuivre sans peur jusqu'à l'infini, la conquête des choses. Il en pénètrera d'autant mieux l'âme profonde et le secret intérieur qu'il en aura mieux saisi les rapports. Discréditer la science ou la chicaner, ce n'est pas exalter les facultés mystiques de l'âme, c'est au contraire les appauvrir et les égarer.


L'homme du XXe siècle redoute de plus en plus de se retrouver seul en face de lui-même.

L'homme en guerre, 1901-2001: de la Marne à Sarajevo, 1997[modifier]

Au total, à l'automne de 1944, la France finira par disposer d'une armée effective de 250 000 hommes composée pour moitié d'éléments indigènes, Maghrébins, Africains et pour moitié d'Européens d'Afrique du Nord.
  • Sur la composition de l'armée française ayant libéré le sud-est de la France en Août-Septembre 1944
  • L'homme en guerre, 1901-2001: de la Marne à Sarajevo, Philippe Masson, éd. Éditions du Rocher, 1997, p. 174


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :