Thierry Roland

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thierry Roland en 2012.

Thierry Roland, né en 1937 et mort en 2012, est un journaliste sportif français et un célèbre commentateur de matchs de football.

Commentaires de matches de football télévisés[modifier]

Sur Antenne 2[modifier]

Alors ça, je n'ai vraiment pas peur de le dire, Monsieur Foote, vous êtes un salaud.
  • Thierry Roland commente en duo avec Bernard Père, le premier match qualificatif des Bleus entraînés par Michel Hidalgo pour la Coupe du monde de football 1978. La Bulgarie vient d'égaliser (2-2) sur un but accordé par l'arbitre écossais Ian Foote malgré un grossier hors-jeu, Platini a été privé d'un penalty flagrant. À la 88e, Hristo Bonev s'écroule dans la surface sans que Bossis l'ait touché mais l'arbitre accorde un penalty. « Alors là, M. Foote, vous êtes un salaud », s'écrie Thierry Roland. Bonev tira à côté et le match se finit sur cette égalité.
  • Thierry Roland, Match télévisé Bulgarie - France, Antenne 2, 9 octobre 1976


Hrubesch, c'est pas Alain Delon...
  • Allusion au physique disgracieux de Horst Hrubesch, attaquant de l'équipe allemande lors de la demi-finale France - RFA de la Coupe du Monde 1982 à Séville, au cours de laquelle les Français se sont inclinés aux tirs au but après avoir mené 3-1 au cours de la prolongation.
  • Thierry Roland, Match télévisé France - RFA, Antenne 2, 8 juillet 1982


Sur TF1[modifier]

J'ai jamais vu un fumier pareil.
  • Phrase prononcée pendant le quart de finale de Coupe du monde 1986 France - Brésil à propos de Ioan Igna, arbitre roumain du match, coupable à ses yeux de ne pas siffler les fautes en faveur des français. Au cours du même match et concernant le même arbitre, il a également dit que Michel Hidalgo, ancien sélectionneur des Bleus, lui avait confié la veille que « les Roumains étaient les plus faciles à acheter ».
  • Thierry Roland, Match télévisé Argentine - Angleterre, TF1, 21 juin 1986


Est ce que vous croyez pas Jean-Michel honnêtement, que dans un monde grand comme il est, il y a autre chose qu'un arbitre tunisien pour diriger un quart de finale de la Coupe du Monde ?
  • Cette phrase prononcée en 1986 lors de la coupe du Monde au Mexique juste après le but marqué de la main par Maradona, que le joueur qualifiera plus tard de « la mano de Dios » a valu à la France un incident diplomatique et des excuses officielles auprès du gouvernement tunisien. Thierry Roland n'en démord pas : l'arbitre en question Ali Bennaceur, loin de l'action, incapable de voir une faute flagrante aurait faussé ce match et la compétition.
  • Thierry Roland, Match télévisé Argentine - Angleterre, TF1, 22 juin 1986


Je crois qu'après avoir vu ça, on peut mourir tranquille. Enfin, le plus tard possible, mais on peut. Ah c'est super. Quel pied, ah quel pied ! Oh putain ! Olalala !
  • Thierry Roland, Match télévisé France - Brésil, TF1, 12 juillet 1998


Il n'y a rien qui ne ressemble plus à un Coréen qu'un autre Coréen, surtout habillé en footballeur, d'autant qu'ils mesurent tous 1,70 m, 1,75 m, et qu'ils sont tous bruns sauf le gardien.
  • Match amical France - Corée du Sud juste avant la Coupe du monde de football de 2002 en Corée du Sud.
  • Thierry Roland, Match télévisé France - Corée du Sud, TF1, 26 mai 2002


Il se bagarre, Vieira, contre ses cousins.
  • Match France-Sénégal pendant la Coupe du monde de football de 2002 en Corée du Sud.
  • Thierry Roland, Match télévisé France - Sénégal, TF1, 31 mai 2002


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :