Thérèse Neumann

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Thérèse Neumann (1926).

Thérèse Neumann (Teresa Neumann en allemand, née le à Konnersreuth en Bavière et morte dans la même localité le ) est une mystique catholique principalement connue pour ses stigmates et son inédie.

Citations rapportées[modifier]

La terre produit suffisamment pour la nourriture de tous les hommes. Mais, comme ils ne soupirent qu’après les biens d'ici-bas, il en résulte l’oppression des uns par les autres ; ils attirent ainsi le fléau d’une misère extrême. En revanche, pour immense que soit cette misère, il est toujours au pouvoir du Seigneur d’y remédier, car Il est Tout-puissant. Il a créé le monde et soutient la Terre et les étoiles.
  • Thérèse Neumann, l'extraordinaire mystique de Konnersreuth, Helmut Fahsel (trad. F. Giot et F. Dorola), éd. Le jardin des livres, 2009  (ISBN 978-2-914569-94-1), p. 5


Un jour que dans sa chambre un prêtre disait son bréviaire à voix basse, il s'entendit dire par Thérèse ces mots :

Tout de même, tu mets là le Sauveur à une rude épreuve. Pendant toute une heure tu ne fais que lui lire du latin. Dis-lui donc une bonne fois: « Mon Dieu, je vous aime ».
  • Thérèse Neumann, l'extraordinaire mystique de Konnersreuth, Helmut Fahsel (trad. F. Giot et F. Dorola), éd. Le jardin des livres, 2009  (ISBN 978-2-914569-94-1), p. 166


Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :