Différences entre les versions de « Curzio Malaparte »

Aller à la navigation Aller à la recherche
typo, ortho
(→‎Le compagnon de voyage : typo ; ajout de la traductrice)
(typo, ortho)
[[Fichier:Curzio Malaparte.png|vignette|Curzio Malaparte]]
'''[[w:Curzio Malaparte|Curzio Malaparte]]''', né sous le nom de Kurt-Erich Suckert le 9 juin 1898 à Prato en Toscane, mort le 19 juillet 1957 à Rome, est un écrivain, cinéaste, journaliste, correspondant de guerre et diplomate italien. Il est surtout connu en Europe pour deux ouvrages majeurs : ''[[w:Kaputt|Kaputt]]'' et ''[[w:La Peau|La Peau]]''.
 
== Citations de l'auteur ==
=== ''La techniqueTechnique du coup d'État'' ===
{{Citation|
Parmi les dangers auxquels est exposé l’État moderne, un des plus graves est la vulnérabilité des Parlements. Tous les Parlements sans exception, sont plus ou moins vulnérables. L’erreur des démocraties parlementaires, c’est leur excessive confiance dans les conquêtes de la liberté, alors que rien n’est plus fragile dans l’Europe moderne. C’est une dangereuse illusion que de croire que le Parlement soit la meilleure défense de l’État contre une tentative bonapartiste, et qu’on puisse défendre la liberté par l’exercice de la liberté même, et par des mesures de police.
}}
{{Réf Livre
|titre=La techniqueTechnique du coup d'État
|auteur=Curzio Malaparte
|éditeur=Grasset
}}
{{Réf Livre
|titre=La techniqueTechnique du coup d'État
|auteur=Curzio Malaparte
|éditeur=Grasset
}}
{{Réf Livre
|titre=La techniqueTechnique du coup d'État
|auteur=Curzio Malaparte
|éditeur=Grasset
=== [[Frédéric Beigbeder]], ''Premier bilan après l'apocalypse'', 2011 ===
{{Citation
|citation=''La Peau'' de Malaparte est un tableau gothique, du [[w:Francisco de Goya|Goya]], du [[w:Jérôme Bosch|Jérôme Bosch]] (il y a même les naines de [[w:Diego Vélasquez|Vélasquez]] !), du [[w:Pieter Brueghel l'Ancien|Brueghel]], du [[w:Francis Bacon (peintre)|Francis Bacon]]. Malaparte exprime le point de vue des vaincus qui font semblant d'être libérés. Le peuple napolitain dans ''la Peau'', c'est le Normand de juin 44 ou le LybienLibyen en 2011. Si je veux comprendre ce qui se passe aujourd'hui, je dois lire un roman de 1949 qu se déroule à Naples en automne 1943. ''La Peau'' est un roman autobiographique, rabelaisien, surréaliste, absurde, grandiloquent. C'est ainsi qu'il se rend supportable. Car ce qu'il raconte est insoutenable.
}}
{{Réf Livre|titre=Premier bilanBilan après l'apocalypse
|auteur={{w|Frédéric Beigbeder}}
|éditeur=Grasset
 
{{Citation
|citation=J'ai lu ''La Peau'' à l'âge de 16 ans parce qu'un camarade de lyçéelycée me l'avait conseillé. Je venais de découvrir le ''[[Voyage au bout de la nuit]]'' et il m'avait dit que c'était la même chose en mieux parce que Malaparte parlait de la secondeSeconde guerreGuerre mondiale, plus proche de nous. Cette lecture me transforma.
}}
{{Réf Livre|titre=Premier bilanBilan après l'apocalypse
|auteur={{w|Frédéric Beigbeder}}
|éditeur=Grasset
|année={{œuvre|de 2011|2011}}
|page=369}}
 
 
[[Fichier:Curzio Malaparte signature.jpg|vignette|gauche|Signature]]

Menu de navigation