Simone Kaya

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Simone Kaya, née le et morte le , est une femme de lettres ivoirienne de langue française. Elle est l'une des pionnières du roman féminin ivoirien.

Le Prix d'une vie, 1984[modifier]

Les hommes plus que les autres ont la valeur qu'ils méritent.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 13


La paternité se forge dans la souffrance et la joie.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 15


Ce qu'on appelle jugement familial à l'africaine n'est qu'un abâtardissement de l'africanité.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 16


La convalescence serait une bataille pour exister.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 25


Tous les hommes naissent de la même façon mais aucune naissance ne ressemble à une autre.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 26


On se sent enfant du lieu de sa naissance.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 26


Le mélange d'origines, d'instincts et de cultures n'est pas sans intérêt.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 32


La jeunesse et la santé s'expriment dans la joie.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 42


Le temps des fiançailles, s'il est merveilleux, ne manque par de danger pour une jeune fille qui veut mériter sa robe blanche.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 45-46


L'épanouissement de chacun est sa raison d'exister.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 70


Il n'y a pas de raison que l'un décide de l'autre à moins d'un handicap.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 70


L'amour, quand il reste au ras du sol devient simulacre.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 71


Une nation ne se construit pas avec des êtres malades mais avec des femmes et des hommes sains.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 74


L'entourage d'un chef d'État a plus d'importance que sa volonté solitaire.
  • Le Prix d'une vie, Simone Kaya, éd. CEDA, coll. « CEDA/FICTION », 1984  (ISBN 2-86394-081-3), p. 76


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :