Schutzstaffel

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Schutzstaffel (de l'allemand « escadron de protection » — de genre féminin en allemand) ou la SS est une des principales organisations du régime nazi.

Citations[modifier]

Felix Kersten : Mais vos SS ne sont-ils pas une sorte de loge maçonnique, Herr Reichsfûhrer?
Heinrich Himmler : Comment pouvez-vous dire une telle chose? Avons-nous des chefs inconnus ou un système de grades maçonniques? La SS est un ordre avec des chefs connus et des objectifs qui sont ouvertement affirmés. Il s'agit de la forme d'association germanique pour des hommes qui ont fait le serment de servir de hauts desseins. S'il vous faut faire une comparaison, faites-le avec les chevaliers teutoniques dont les objectifs étaient la défense contre l'est.

  • (en)

    Felix Kersten : But aren't your SS really a sort of Masonic lodge, Herr Reichsfûhrer?
    Heinrich Himmler : How can you say such a thing? Have we unknown leaders or a system of Masonic grades? The SS es an Order withe leaders who are known and objectives that are openly stated. It is the Germanic form of association for men who are pledging themselves to hight aim. If you must make a comparison, then make it with the Germanic knights whose objective was defence against the East.


(...) Le Reichsführer a adapté ce qu'il considère comme les méthodes de ses ennemis et la base de leur pouvoir et l'a transformé dans la base du sien, c'est le fondement de la position dominante occupée dans l'État par la SS. De ce point de vue, la SS n'est rien d'autre qu'une anti-maçonnerie -bien que le Reichsführer ne l'admet pas- avec l'aide de laquelle, et sans attirer l'attention, il essaye d'occuper les positions dirigeantes du gouvernement et du parti. Le système d'attribution d'uniformes et de grades dans la hiérarchie d'honneur ne peut être considérée que de ce point de vue.
  • (en) (...) the Reichsführer has adapted what he regards as his enemies method and the basis of their power and has turned it to logical use as the basis of their power and has turned it to logical use as the basis of the dominant position occupied in the state by the SS. From this point of view the SS is nothing but an anti-Masonry -though the Reichsführer does not admit it- with whose help, and without attracting attention, he is trying to occupy the leading positions in the Governement and the Party. The whole system of conferring uniforms and ranks on the so-called "honorary leaders" can only be grasped from this standpoint.
  • The Kersten Memoirs, Membre de l'équipe d'Heinrich Himmler mais resté anonyme, cité par Felix Kersten., éd. London Hutchinson, 1957, chap. Talks on freemasonry, p. 29



Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :