Ségolène Royal

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ségolène Royal en 2007.

Ségolène Royal, née le 22 septembre 1953, est une personnalité politique française. Membre du Parti socialiste, députée, ancienne ministre et présidente du conseil régional de Poitou-Charentes, elle atteint le second tour de l'élection présidentielle de 2007 et y est battue par le candidat UMP Nicolas Sarkozy.

Primaire socialiste de 2011[modifier]

Le point faible de François Hollande, c'est l'inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu'il aurait réalisée en trente ans de vie politique ? Une seule ? […] [La] seule expérience électorale [de Martine Aubry], c'est une législative perdue en 2002. Passer de rien à une campagne présidentielle, ce n'est pas facile.


Proche-Orient[modifier]

J’aurai juste une divergence […] : les Palestiniens ont le droit à un État souverain et viable mais je ne peux pas, comme vous, parler d’entité à l’égard d’Israël. Israël existe et a droit à la sécurité.


Europe[modifier]

Ce n'est plus à M. Trichet de décider de l'avenir de nos économies, c'est aux dirigeants démocratiquement élus.
  • Ségolène Royal, 7 décembre 2006, dans Le Bien Public, page 14, paru le 11 décembre 2006, Le Bien Public.


Turquie[modifier]

Mon opinion est celle du peuple français.
  • Ségolène Royal, 11 octobre 2006, dans LeMonde.fr abonnés, paru le 13 octobre 2006, Isabelle Mandraud : à propos de l'élargissement de l'Union Européenne à la Turquie.


Chine[modifier]

Comme le disent les Chinois, un Chinois qui ne vient pas sur la grande muraille n’est pas un brave et un chinois qui vient sur la grande muraille conquiert la « bravitude ».
  • Ségolène Royal, 6 janvier 2007, dans TF1, paru le 6 janvier 2007 : prononcé lors d'une visite sur la muraille de Chine.


Brevets[modifier]

Nous sommes le pays qui dépose le plus grand nombre de brevets.
  • Selon l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, la France est classée 6ème au niveau mondial derrière les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, la Chine et la Corée du Sud. Mais les 12000 brevets déposés en 2012 par des inventeurs français doivent être comparés proportionnellement au poids de la France en terme de population et d'économie. En tenant compte de ces deux derniers critères, la Corée du Sud semble largement être le leader mondial du dépôt de brevets (en particulier grâce au groupe Samsung).
  • « La France est-elle le pays qui dépose le plus de brevets au monde ? », Kim Biegatch et Laurent Guimier, Europe 1, 14 octobre 2013 (lire en ligne)


Divers[modifier]

Même quand je ne dis rien, cela fait du bruit.


Il faut effrayer les capitalistes.
  • Ségolène Royal, 13 octobre 2006, dans The Times, paru le 13 octobre 2006.


Lors du traditionnel débat d'entre-deux-tours de la campagne présidentielle de 2007, un échange vif se produit entre les deux candidats sur le thème du handicap, faisant dire à Nicolas Sarkozy que sa concurrente est énervée.

Je ne suis pas énervée. Je suis en colère. Il y a des colères que j'aurai encore quand je serai présidente.
  • Ségolène Royal, 02 mai 2007, dans Le Soir, paru le 03 mai 2007.


J'ai demandé à François Hollande de quitter le domicile, de vivre son histoire sentimentale de son côté, désormais étalée dans les livres et les journaux, et je lui ai souhaité d'être heureux.
  • Ségolène Royal, 02 mai 2007, dans Le JDD, paru le 17 juin 2007.


Ce n'est pas plus mal que ce soit une femme qui soit élue pour faire le ménage.
  • « Les maux d'esprit », Ségolène Royal, Les dossiers du Canard enchaîné, Juillet 2014, p. 64


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :