Rutebeuf

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rutebeuf (ancien français Rustebeuf), né vers 1230 et mort vers 1285, est un poète français du Moyen Âge.

La Complainte Rutebeuf[modifier]

Que sont mi ami devenu
Que j’avoie si près tenu
Et tant amé ?
Je cuit qu’il sont trop cler semé ;
Il ne furent pas bien semé,
Si sont failli.
Itel ami m’ont mal bailli,
C’onques tant com Diex m’assailli
En maint costé

N’en vi .i. seul en mon osté :
Je cuit li vens les a osté.
L’amor est morte :
Ce sont ami que vens enporte,
Et il ventoit devant ma porte ;
S’es enporta,
C’onques nus ne m’en conforta
Ne du sien riens ne m’aporta.

  • (fr) Œuvres complètes de Rutebeuf (texte établi par Achille Jubinal), Rutebeuf, éd. Édouard Pannier, 1839, t. I, p. 17-18


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :