Parménide

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parménide d'Élée (en grec ancien : Παρμενίδης / Parmenídês) est un philosophe grec présocratique, pythagoricien, puis éléate, né à Élée à la fin du VIe siècle av. J.-C. et mort au milieu du Ve siècle av. J.-C. Il est célèbre pour un poème en vers, De la nature, qui eut une influence notable sur la pensée de son époque ; de ce traité, il ne nous reste que des fragments. Parménide fut l'élève et l'amant de Zénon d'Élée. Parménide apparaît dans un dialogue de Platon qui porte son nom.

De la nature[modifier]

Néanmoins considère fermement avec ton esprit aussi bien ce qui échappe à ta vue que ce qui lui est soumis. Tu ne réussiras pas à couper l'Être de sa continuité avec l'Être, de sorte que ni il ne se dissipe au-dehors, ni il ne se rassemble.
  • Fragment 2.
  • Penseurs grecs avant Socrate. De Thalès de Milet à Prodicos, Jean Voilquin (traduction, introduction et notes) (trad. Jean Voilquin), éd. GF-Flammarion, 1964  (ISBN 2-08-070031-6), Parménide, p. 93


Peu m'importe par où je commence, car je reviendrai ici.
  • Fragment 3.
  • Penseurs grecs avant Socrate. De Thalès de Milet à Prodicos, Jean Voilquin (traduction, introduction et notes) (trad. Jean Voilquin), éd. GF-Flammarion, 1964  (ISBN 2-08-070031-6), Parménide, p. 93


Tel le mélange qui commande le corps et les membres ; telle se présente la pensée des hommes ; c'est une même chose, pour tous et pour chacun, que l'intelligence et la nature du corps des hommes ; et ce qui prédomine, c'est la pensée.
  • Fragment 16.
  • Penseurs grecs avant Socrate. De Thalès de Milet à Prodicos, Jean Voilquin (traduction, introduction et notes) (trad. Jean Voilquin), éd. GF-Flammarion, 1964  (ISBN 2-08-070031-6), Parménide, p. 98


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :