Paon

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

Le paon se plaignant à JunonGustave Moreau (1881)

Littérature[modifier]

Pamphlet[modifier]

William Vogt, Eux, Lui, Moi. Réponse à quelques sommités maçonniques et à l'Alpina, Organe central de l'Union des Loges suisses, 1901[modifier]

En vérité, quand on les connaît comme je les connais maintenant ; quand on les a lus, comme je les ai lus ; quand on sait le néant de leurs travaux intellectuels et l'injustice de leur œuvre, c'est à se demander si le Franc-maçon n'est pas un oison, plus prétentieux et plus ridicule qu'un geai qui se pavanerait avec quelques plumes de paon au cul !
  • Eux, lui, moi, William Vogt, éd. imprimerie, juillet 1901, p. 8-9


Prose poétique[modifier]

Richard Huelsenbeck, Une visite de Cabaret Dada, 1920[modifier]

Pendant plus de deux heures nous longeâmes ce couloir qui sentait le chou et le graillon, escaladant des traverses de chemin de fer, des bûches et des matelas pourris, pour nous retrouver finalement dans une pièce manifestement destinée à des pratiques religieuses. C'est là que se tenait le premier prêtre dadaïste qu'il me fut jamais donné de voir, en caleçons violets, avec un chat dans les bras. Il était coiffé d'une grande perruque d'où pointaient deux plumes de paon.
  • Les surréalistes — Une génération entre le rêve et l'action (1991), Jean-Luc Rispail, éd. Gallimard, coll. « Découverte Gallimard Littérature », 2000  (ISBN 2-07-053140-6), chap. Témoignages et documents, Richard Huelsenbeck, Der Dada 3, 1920, p. 136


Philosophie[modifier]

Gaston Bachelard, L'Air et les Songes, 1943[modifier]

Le paon est éminemment terrestre. C'est un musée minéral.
  • L'Air et les Songes — Essai sur l'imagination du mouvement (1943), Gaston Bachelard, éd. Le Livre de Poche, coll. « Biblio Essais », 1992  (ISBN 978-2-253-06100-7), partie I, chap. II. « La poétique des ailes », p. 87