Pablo Servigne

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pablo Servigne, 2018 (cropped).jpg

Pablo Servigne (1978-) est un ingénieur agronome et chercheur indépendant français. Il est spécialiste des questions d’effondrement, de transition, d'agroécologie et d'entraide.

Comment tout peut s'effondrer[modifier]

Crises, catastrophes, effondrements, déclin... L’apocalypse se lit en filigrane des nouvelles quotidiennes du monde.
  • (fr) Comment tout peut s'effondrer, Pablo Servigne et Raphaël Stevens, éd. Seuil, coll. « Anthropocène », 2018  (ISBN 9782021223316), p. 13


Autrement dit, un déclin énergétique n'annonce rien de moins que la fin de la fin définitive de la croissance économique mondiale.
  • (fr) Comment tout peut s'effondrer, Pablo Servigne et Raphaël Stevens, éd. Seuil, coll. « Anthropocène », 2018  (ISBN 9782021223316), p. 57


En réalité, le système énergétique et le système financier sont intimement liés, l'un ne peut pas fonctionner sans l'autre. Ils forment une sorte de couroie de distribution, un axe énergético-financier, qui représente le cœur de notre civilisation industrielle.
  • (fr) Comment tout peut s'effondrer, Pablo Servigne et Raphaël Stevens, éd. Seuil, coll. « Anthropocène », 2018  (ISBN 9782021223316), p. 57


Une autre fin du monde est possible[modifier]

L’idée de deuil est intéressante car elle permet aussi de voir le processus de prise de conscience d’un effondrement comme une façon de retrouver du sens à travers une métamorphose, à travers de nouveaux récits.
  • (fr) Une autre fin du monde est possible, Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle, éd. Seuil, coll. « Anthropocène », 2018  (ISBN 9782021332582), p. 85


Il est des histoires que l'on se raconte depuis si longtemps qu'elles ne ressemblent plus à des histoires mais à des vérités indiscutables. Elles sont le paysage, elles donnent du sens à notre monde et à notre existence, elles constituent le socle inconscient de nos pensées et de nos actions. Parmi ces histoires, il y a celle du progrès, qui raconte que notre société peut croître sans fin.
  • (fr) Une autre fin du monde est possible, Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle, éd. Seuil, coll. « Anthropocène », 2018  (ISBN 9782021332582), p. 164


Conférences[modifier]

Aujourd'hui, nous sommes des pantins rattachés au système par des fils dont nous sommes dépendants pour nous mouvoir et exister. Ces fils sont l'industrie agroalimentaire, les banques, internet, etc. S'ils se cassent, on meurt. Il faut donc apprendre dès aujourd'hui à se débrouiller sans.
  • (fr) « La collapsologie, une théorie sur la fin de notre société qui a la cote », Chloé Steulet et Tamara Muncanovic, RTS Info, 10 janvier 2019 (lire en ligne)