Nouvelle Vague (film)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nouvelle Vague est un film franco-suisse réalisé par Jean-Luc Godard et sorti en 1990.

Citations[modifier]

Dorothy Parker : Je vous ai déjà dit qu'il y avait un prix à payer quand on est bon et quand on est mauvais.
Elena Torlato-Favrini : Le souvenir est le seul paradis dont nous ne pouvons être chassés.
Richard Lennox : Rattrape la vague qui se retire et reflue en eau claire… Le souvenir est le seul enfer où nous sommes condamnés en toute innocence.


Roger Lennox : Avant de nous rencontrer, nous étions déjà infidèles l'un à l'autre. […] La présence que tu as choisie ne délivre pas d'adieu.
Elena Torlato-Favrini : Ne délivre pas d'adieu. Le regret… avoir payé le prix trop élevé pour un bénéfice quelconque.
Roger Lennox : Quelconque.


Dorothy Parker : Les hommes organisent le mystère et les femmes trouvent le secret.
Raoul Dorfman : Ce qu'elles découvrent alors c'est que l'amant a commis l'impardonnable erreur d'être incapable d'exister.
Roger Lennox : Quoi que je dise, il n'y a jamais dans ma personne que tous les mots qui vont me ressusciter.
Raoul Dorfman : Elle ne soupçonne pas à quel point elle est parfois entourée, même lorsqu'elle se croit seule avec son bien-aimé il y a là beaucoup de gens, ses anciens amants, ses futurs…


Voix off d'un homme d’affaire s'adressant à Roger Lennox : Que faites-vous là ?
Roger Lennox : Je fais pitié.

  • Alain Delon, Nouvelle Vague (1990), écrit par Jean-Luc Godard


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :