Ngozi Okonjo-Iweala

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ngozi Okonjo-Iweala

Ngozi Okonjo-Iweala, née le 13 juin 1954, est une femme politique nigériane possédant également la nationalité américaine. Ministre des Finances du Nigéria de 2003 à 2006 et de 2011 à 2015, elle s'attelle à réduire la corruption et la dette publique. Entre ces deux mandats, elle est ministre des Affaires étrangères puis directrice générale de la Banque mondiale. En 2021, elle devient directrice générale de l'Organisation mondiale du commerce.

Citations[modifier]

« Enfin, les citoyens et les organisations de la société civile qui ont tenté de dénoncer et de lutter contre la corruption se rapporteront aux dangers et aux risques décrits dans ce livre - les menaces physiques et réputationnelles, ainsi que les brimades et le harcèlement de la part des personnes corrompues et motivées politiquement. Comprendre les outils utilisés par ceux qui cherchent à faire de l'opacité et de la corruption un mode de vie - des tentatives de me forcer à démissionner et à quitter le pays, auxquelles j'ai résisté, jusqu'aux fausses accusations dans la presse de mauvaise gestion et de siphonnage d'argent - est une étape importante pour parvenir à la transparence et à la bonne gouvernance.
  • (en) Finally, citizens and civil society organizations that have tried to expose and fight corruption will relate to the dangers and risks described in this book - the physical and reputational threats and the bullying and harassment from the corrupt and politically motivated. Understanding the tools used by those who seek to entrench opaqueness and corruption as a way of life - from the attempts to force me to resign and leave the country, which I resisted, to the false accusations in the press of mismanagement and siphoning of monies - is an important step in achieving transparency and good governance.
  • Fighting corrution is dangerous, subtitled The story behind the headlines, Ngozi Okonjo-Iweala, éd. The MIT Press, 2018, chap. Preface, p. xi