Moses Finley

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Moses Finley (1912-1986) est un historien américain naturalisé britannique, spécialiste de l’Antiquité grecque.

Démocratie antique et Démocratie moderne (Democracy ancient and modern), 1973[modifier]

Tout État cherche à se protéger de la destruction, qu’elle vienne de l’intérieur ou de l’extérieur ; les États qui reconnaissent d’une manière ou d’une autre la liberté d’expression voient donc leur volonté de protection interne rendue plus difficile par l’existence même de cette liberté.
  • Démocratie antique et Démocratie moderne (1973), Moses I. Finley (trad. Monique Alexandre), éd. Payot & Rivages, coll. « Petite bibliothèque Payot », 2003  (ISBN 978-2-228-89751-8), chap. 3. Socrate et après Socrate, p. 126-127


Une société politique authentique, où la discussion et les débats sont une technique essentielle, est une société pleine de risques.
  • Démocratie antique et Démocratie moderne (1973), Moses I. Finley (trad. Monique Alexandre), éd. Payot & Rivages, coll. « Petite bibliothèque Payot », 2003  (ISBN 978-2-228-89751-8), chap. 3. Socrate et après Socrate, p. 158


Sur Moses Finley[modifier]

[…], Finley n’appartient aucunement à l’espèce de ces spécialistes du monde classique qui ont hypertrophié la valeur de leur discipline et qui croiraient volontiers que la civilisation s’écroulerait si l’étude de la Grèce ancienne était relayée, ou concurrencée sérieusement, par l’étude de la Chine ancienne. Il a mis ses collègues en garde contre l’utilisation de la culture classique comme jardin de la rhétorique et soutien du conservatisme universitaire et social. L’étude de l’Antiquité sera scientifique au même titre que n’importe quelle discipline, ou elle ne sera pas.
  • « Tradition de la démocratie grecque », Pierre Vidal-Naquet (1976), dans Démocratie antique et Démocratie moderne, Moses I. Finley, éd. Payot & Rivages, coll. « Petite Bibliothèque Payot », 2003  (ISBN 978-2-228-89751-8), p. 15-16


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :