Mohamed Ali

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.
Mohamed Ali en 1967

Muhammad Ali — nom couramment retranscrit en français Mohamed Ali ou Mohammed Ali — né Cassius Marcellus Clay le 17 janvier 1942 à Louiseville, au Kentucky et mort le 3 juin 2016 à Phoenix en Arizona , est un boxeur américain (catégorie poids lourds).

Citations[modifier]

The Soul of a Butterfly, 2004[modifier]

J’ai traversé des épreuves toutes ma vie. Ma volonté, mon courage, ma force ont été mis à contributions. À présent c’est au tour de ma patience et de ma persévérance de l’être.
  • (en) All through my life I have been tested. My will has been tested, my courage has been tested, my strength has been tested. Now my patience and endurance are being tested.
  • L'âme du papillon : les saisons de ma vie, Ali (trad. Thierry Beauchamp), éd. Presses du Châtelet, 2005, p. en ligne


Autres citations[modifier]

Citations rapportées[modifier]

Je vole comme le papillon, je pique comme l'abeille... Ses mains ne peuvent frapper ce que ses yeux ne peuvent pas voir [...] Je suis si rapide que la nuit dernière, quand j'ai éteint la lumière dans ma chambre d'hôtel, j'étais déjà au lit avant qu'il fasse noir dans la pièce.
  • « "Rumble in the jungle": quand Mohamed Ali forgeait sa légende à Kinshasa », AFP, L'Express, 4 juin 2016 (lire en ligne)


Attendez que je botte le cul de George Foreman. [...] Là, tu me vois, là tu me vois pas. George croit qu’il peut, mais je sais qu’il ne peut pas. Je me suis déjà battu contre un alligator, j’ai déjà lutté avec une baleine. La semaine dernière, j’ai tué un rocher, blessé une pierre, et envoyé une brique à l’hôpital. Je suis tellement méchant, je rends la médecine malade.
  • « Les citations les plus mémorables de Mohamed Ali, le « boxeur poète » », AFP, Le Monde, 4 juin 2016 (lire en ligne)


Citations sur[modifier]

George Foreman 2007.jpg
Mohamed m'a étonné, je dois l'admettre, confiera le vaincu. Il a été plus intelligent, il a mieux combattu. Ce soir-là, il était juste le meilleur sur le ring.
  • « "Rumble in the jungle": quand Mohamed Ali forgeait sa légende à Kinshasa », AFP, L'Express, 4 juin 2016 (lire en ligne)


Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :