Ministre

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un ministre est un agent du pouvoir gouvernemental qui est à la tête d'un ministère ou d'un département ministériel, tel que les finances, la défense ou la santé.

Jean-Pierre Chevènement[modifier]

Un ministre, ça ferme sa gueule. Et si ça veut l'ouvrir, ça démissionne.
  • Les circonstances exactes dans lesquelles Jean-Pierre Chevènement a prononcé ces deux phrases, très célèbres, restent à préciser.
    Le journaliste Christophe Barbier indiquait, le 3 août 2000, dans les colonnes de l'hebdomadaire L'Express, que Jean-Pierre Chevènement, alors ministre de l'Industrie dans le gouvernement de Pierre Mauroy, aurait tenu ce propos en réplique à François Mitterrand, alors président de la République, qui avait dénoncé en conseil des ministres, en février 1983, la « bureaucratie tatillonne » qui aurait été celle du ministère de l'Industrie sous la conduite de Jean-Pierre Chevènement. Le ministre démissionnera le 22 mars 1983, mais la date à laquelle il lance sa « petite phrase » est incertaine.
    D'autres publications, parmi lesquelles le mensuel La Décroissance, rapportent ces propos dans une légère variante : « Un ministre, ça ferme sa gueule, si ça veut l'ouvrir, ça démissionne. »
  • « Comment rester fidèle à ses idées », non signé, La Décroissance (ISSN 1767-0187), nº 63, Octobre 2009, p. 14


Alain Juppé[modifier]

Concernant le Général Bertrand Soubelet

Un militaire, c'est comme un ministre : ça ferme sa gueule ou ça s'en va
  • « Juppé désavoue le général Soubelet », Loïc Besson, Le Figaro, 25 avril 2016, p. 10 (lire en ligne)


François Goulard[modifier]

Être ancien ministre, c'est s'asseoir à l'arrière d'une voiture et s'apercevoir qu'elle ne démarre pas
  • Déclaration qui lui a valu de remporter l'édition 2012 du prix Press club humour et politique.


Coluche[modifier]

Les gens gueulent : « j'ai voté pour celui-là, et au lieu de mettre de l'argent dans les écoles, il met de l'argent dans les prisons ». Si y'a une chose de sûre, quand on est ministre, c'est qu'on retournera pas à l'école, tandis qu'en prison, faut voir…
  • La politique, Coluche, album Coluche : l’intégrale, vol. 3, 1989 chez Carrère.


Gustave Le Bon[modifier]

Dans un gouvernement démocratique dont les ministres changent rapidement, le pouvoir réel appartient aux administrations. Chaque ministre croit gouverner, il est en réalité gouverner par elles.
  • Lois psychologiques de l'évolution des peuples: Aphorismes du temps présent ; Les incertitudes de l'heure présente (extraits), Gustave Le Bon, éd. Les amis de Gustave Le Bon, 1978, p. 258