Michel Mohrt

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michel Mohrt, né le 28 avril 1914 à Morlaix et mort le 17 août 2011 à Paris, est un écrivain français, tour à tour essayiste, romancier et historien de la littérature, en plus de s'être aussi fait éditeur et traducteur littéraire, critique littéraire et peintre (aquarelliste).

Citations sur Michel Mohrt[modifier]

Michel Mohrt a été de ceux qui ont contribué avec le plus de force et de talent à faire connaître en France la littérature américaine. Il a traduit Styron en français, il a entretenu avec les écrivains anglo-saxons des liens aussi étroits qu'avec Montherlant en France. Michel Mohrt est parmi ceux qui ont fait pour les lettres anglo-saxonnes le même travail qu'a fait Caillois, par exemple, pour les lettres sud-américaines.
  • Odeur du temps, Jean d'Ormesson, éd. Éditions Héloïse D'Ormesson, 2007  (ISBN 978-2-35087-058-8), p. 207


Au confluent de la mer, de la Bretagne, du passé, le chef-d'œuvre de Mohrt reste La prison maritime. C'est un grand et beau livre sur la jeunesse, la liberté et les grandes espérances qui se débattent contre le monde.
  • Odeur du temps, Jean d'Ormesson, éd. Éditions Héloïse D'Ormesson, 2007  (ISBN 978-2-35087-058-8), p. 207


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :