Michael Crichton

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michael Crichton (2002).

Michael Crichton (1942-2008) est un auteur américain. Connu principalement comme écrivain de science-fiction et de fantastique, spécialisé dans le genre du techno-thriller avec des romans comme Jurassic Park (1990), il a également travaillé comme scénariste et comme producteur pour le cinéma et la télévision.

Les Mangeurs de morts (Le Treizième Guerrier)[modifier]

Les Mangeurs de morts fut conçu à la suite d'un pari. En 1974, mon ami Kurt Villadsen se proposait de préparer un cours universitaire qu'il voulait intituler Les Grands Raseurs. Ce cours devait rassembler tous les textes considérés comme essentiels pour la civilisation occidentale, mais qu'en vérité personne ne lit plus à moins d'y être obligé, parce qu'ils sont très ennuyeux. Et le premier de ces grands raseurs, selon lui, serait le poème épique Beowulf.

Je contestai ce jugement, arguant que le Beowulf était un récit dramatique et exaltant - et que je pouvais le prouver. Je rentrai chez moi et me mis immédiatement à prendre des notes en vue de la rédaction de ce roman.

  • Le Treizième Guerrier, Michael Crichton (trad. Lisa Rosenbaum), éd. Pocket, 1994, chap. Note factuelle sur Les Mangeurs de mort (postface), p. 153


Mais assurément, le jeu que joue le livre avec ses bases factuelles se fait de plus en plus complexe à mesure qu'il se développe, jusqu'au moment où le texte devient assez difficile à évaluer. Je m'intéresse depuis longtemps à la vraisemblance, au détail qui nous fait prendre quelque chose pour réel, à celui qui nous fait comprendre qu'il s'agit d'une fiction. Mais je conclus finalement que dans Les Mangeurs de morts, j'avais poussé le jeu trop loin. Pendant que j'écrivais, j'avais l'impression que la réalité et la fiction étaient parfaitement délimitées ; par exemple, l'un des traducteurs cité, Per Fraus-Dohus, signifie littéralement en latin « par tromperie-fourberie ». Mais au bout de quelques années, je ne pouvais plus distinguer avec certitude les passages vrais des passages inventés ; à un certain stade, j'allai même un jour dans une bibliothèque universitaire pour essayer de retrouver certaines références de ma bibliographie, concluant finalement, après des heures de recherches frustrantes, que, malgré leur aspect convaincant, elles devaient être fictives. J'étais furieux d'avoir perdu mon temps, mais je ne pouvais m'en prendre qu'à moi. (...) En ces circonstances, je devrais peut-être préciser que les notes de cette postface sont authentiques. Le reste du roman, y compris l'introduction, le texte, les notes et la bibliographie, doit être considéré comme de la fiction.
  • Le Treizième Guerrier, Michael Crichton (trad. Lisa Rosenbaum), éd. Pocket, 1994, chap. Note factuelle sur Les Mangeurs de mort (postface), p. 157


Jurassic Park[modifier]

Voyez à Jurassic Park.

Le Monde perdu[modifier]

Ce n'est pas un hasard si les humains s'intéressent de si près à l'extinction des dinosaures ; leur déclin a permis aux mammifères - dont nous sommes - de se multiplier. Ce qui nous pousse à nous demander si l'extinction des dinosaures se reproduira, tôt ou tard, pour notre espèce. Si, en fin de compte, la responsabilité incombe non pas à un déclin aveugle - sous la forme d'un météorite - mais à notre propre comportement.
  • Le Monde perdu, Michael Crichton (trad. Patrick Berthon), éd. Robert Laffont, 1996, chap. Introduction, p. 13


Discours et interventions publiques[modifier]

N. O. - Quels sont les éléments essentiels qui entrent dans la composition d'un bon best-seller? M. Crichton. - Je dirais qu'il faut l'isolement, qu'il n'y ait pas d'échappatoire pour le héros. Un espace confiné, donc. Et, si possible, une montre, et le temps qui file. Mais je n'ai pas de recette qui s'applique toujours.
  • « Crichton, le roi du tekno-polar est mort », Didier Jacob, Le Nouvel Observateur, nº 3483, 6 novembre 2008 (lire en ligne)


Nous sommes tous censés, ces jours-ci, résider à l'une des extrémités du spectre des opinions ou à une autre. Nous sommes pour ou contre l'avortement. Nous sommes des commerçants libres ou protectionnistes. Nous sommes pour le secteur privé ou pour un gouvernement fort. Nous sommes féministes ou chauvins. Mais dans le monde réel, peu d'entre nous ont ce genre d'idées extrêmes. Il y a bien plutôt un spectre d'opinions.
  • (en) We are all assumed, these days, to reside at one extreme of the opinion spectrum, or another. We are pro-abortion or anti-abortion. We are free traders or protectionist. We are pro-private sector or pro-big government. We are feminists or chauvinists. But in the real world, few of us holds these extreme views. There is instead a spectrum of opinion.
  • Michael Crichton, 7 avril 1993, Discours au National Press Club, Washington D.C., dans "Mediasaurus: The decline of conventional media",.


Soyons clair : toutes les professions sont mal rendues dans les films. Et il y a une bonne raison à cela. Les films ne dépeignent pas des plans de carrières, ils consignent des styles de vie intéressants pour alimenter une intrigue. Donc tous les avocats sont sans scrupules et les médecins sont tous négligents. Les psychiatres sont tous fous et les politiciens sont tous corrompus. Tous les flics sont des psychopathes et tous les hommes d'affaires sont des escrocs. Même les cinéastes s'en sortent mal : les réalisateurs sont des mégalomanes, les acteurs sont des pestes gâtées. Puisque toutes les professions sont représentées négativement, pourquoi attendre qu'il en aille différemment des scientifiques ?
  • (en) Let's be clear: all professions look bad in the movies. And there's a good reason for this. Movies don't portray career paths, they conscript interesting lifestyles to serve a plot. So lawyers are all unscrupulous and doctors are all uncaring. Psychiatrists are all crazy, and politicians are all corrupt. All cops are psychopaths, and all businessmen are crooks. Even moviemakers come off badly: directors are megalomaniacs, actors are spoiled brats. Since all occupations are portrayed negatively, why expect scientists to be treated differently?
  • Michael Crichton, 25 janvier 1999, Discours à l'American Association for the Advancement of Science, Anaheim, California, dans "Ritual Abuse, Hot Air, and Missed Opportunities: Science Views Media".


La science n'est rien de plus qu'une méthode d'enquête. Cette méthode dit qu'il assertion est valide, et mérite l'approbation universelle, seulement si elle peut être vérifiée de manière indépendante. La rigueur impersonnelle de la méthode signifie qu'elle est fondamentalement apolitique. Une vérité scientifique est vérifiable que vous soyez noir ou blanc, homme ou femme, vieux ou jeune. Elle est vérifiable que vous aimiez les résultats d'une étude ou non.
  • (en) Science is nothing more than a method of inquiry. The method says an assertion is valid — and merits universal acceptance — only if it can be independently verified. The impersonal rigor of the method means it is utterly apolitical. A truth in science is verifiable whether you are black or white, male or female, old or young. It's verifiable whether you like the results of a study, or you don't.
  • Michael Crichton, 28 septembre 2005, dans Témoignage devant l'US Senate Committee on Environment and Public Works.


Je veux mettre résolument l'accent sur le fait que rien dans mes remarques ne devrait être compris comme sous-entendant que nous pouvons ignorer notre environnement, ou que nous ne devrions pas prendre sérieusement le changement climatique. Au contraire, nous devons fortement augmenter nos observations sur la gestion de l'environnement. C'est pourquoi un effort focalisé sur la science climatique, ayant pour but d'obtenir des réponses solides, vérifiées indépendamment, sur des questions devant entraîner des prises de décision, est si important maintenant.
  • (en) I want to state emphatically that nothing in my remarks should be taken to imply that we can ignore our environment, or that we should not take climate change seriously. On the contrary, we must dramatically improve our record on environmental management. That is why a focused effort on climate science, aimed at securing sound, independently verified answers to policy questions, is so important now.
  • Michael Crichton, 28 septembre 2005, dans Témoignage devant l'US Senate Committee on Environment and Public Works.


Notes et références[modifier]


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :