Matoub Lounès

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Matoub Lounes.

Matoub Lounès, né le 24 janvier 1956 à Taourirt Moussa, en Grande Kabylie (Algérie), et assassiné le 25 juin 1998 à Thala Bounane, est un chanteur, musicien, auteur-compositeur-interprète et poète algérien d'expression kabyle.

Citations rapportées[modifier]

Je suis de la race des guerriers. Ils peuvent me tuer mais ils ne me feront jamais taire. Je préfère mourir pour mes idées que de lassitude ou de vieillesse.
  • « Matoub Lounès assassiné », Hassane Zerrouky, L'Humanité, 26 juin 1998 (lire en ligne)


Citations sur Matoub Lounès[modifier]

   Ce matin, dans mon courrier, j’ai trouvé la cassette d’une interview de Matoub Lounès réalisée par Baur, un copain journaliste lorrain. On y découvre un artiste qui doute, qui se trompe, qui reconnaît ses erreurs, qui cherche à les corriger, et qui a fait le serment « de [se] battre pour les droits de [son] peuple, et pour tous les hommes de toutes les nations… ». Des grands mots ? Méprisez les grands mots si vous voulez, mais alors ne vous étonnez pas de subir de grands malheurs.
  • « Matoub Lounès, ou le crime de l’Orient-Express », Philippe Val, Charlie Hebdo, nº 315, 1er juillet 1998, p. 3