Marcel Regamey

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marcel Regamey, né en 1905 et mort en 1982, est un avocat, essayiste et une personnalité politique vaudoise et suisse fondateur de la Ligue vaudoise.

Citations[modifier]

Au fur et à mesure que se déroulent les faits de notre passé, on discerne le fil conducteur de notre histoire. Le Pays de Vaud apparaît comme une survivance de l'Helvétie romaine ; plusieurs fois détruit, plusieurs fois restauré, le vieil édifice a conservé, quand à l'essentiel, le même plan. Avec Avenches, Moudon ou Lausanne comme centre, notre pays a toujours été un État territorial, à la différence des autres pays suisses, nés au moyen-âge, qui sont des États corporatifs, soit des communes souveraines.
  • La plume de Marcel Regamey, Marcel Regamey, éd. Cahiers de la Renaissance vaudoise, 1989, chap. III Le Poids de l'Histoire, article de janvier 1940, L'heure du Pays de Vaud, p. 39


La Ligue vaudoise constate que le peuple juif a pour destin de vivre chez les autres peuples, auxquels ses membres ne s'assimilent qu'exceptionnellement. De cette constatation résulte le statut juridique applicable à cette nation sans territoire. Les mesures de précaution que l'État doit prendre à son égard comme à l'égard de tous les étrangers non assimilables ne sauraient être qualifiés de persécution.
  • Le problème juif, Marcel Regamey, éd. La Nation, 1942, p. 1


Depuis le temps du mariage de Berthe d'Alémanie avec notre roi Rodolphe II, les deux parties de l'Helvétie sont solidaires. Elle ne peuvent ni s'ignorer, ni se confondre.
  • La plume de Marcel Regamey, Marcel Regamey, éd. Cahiers de la Renaissance vaudoise, 1989, chap. VII Vaudois et Suisse, article de décembre 1937, Le lien fédéral, mythe et réalité, p. 127


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :