Lucky Luke

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Ran Tan Plan, Billy the Kid, Calamity Jane, Jolly Jumper, Lucky Luke et les Frères Dalton, représentés sur une céramique de la station de métro Charleroi - Parc, à Bruxelles, en Belgique, en 2016.

Lucky Luke est une série de bande dessinée créé par Morris dans le Journal de Spirou en 1946. Cette série porte le nom de son héros Lucky Luke cow-boy solitaire au far-west, connu pour être « l'homme qui tire plus vite que son ombre ».

Citations[modifier]

Bourreau : Tu as des dernières volontés cow-boy ?
Lucky Luke (qui va être pendu haut et court) : … Vous savez… vous me prenez un peu de court…


Plus loin est la prairie, plus verte est son herbe.


Lucky Luke : Le moment est venu de nous dire au revoir, mon vieux Jolly Jumper.
Jolly Jumper : Je n'aime pas le voir partir seul. Sans moi, il est démonté.

  • Parole du cavalier Lucky Luke à sa monture Jolly Jumper.


Geronimus Caesar Plunk : […] Vous n'allez pas tarder à entrer en scène !
Joe Dalton : Ouais, et c'est avec nos six-coups que nous allons en frapper trois !…
William Dalton : … Et le rideau va se lever sur la scène du crime !…
Jack Dalton : … Et pour Lucky Luke, ce sera une pièce en un acte de décès…
Averell Dalton : … Et je suis sûr qu'elle va avoir beaucoup de succès !


Pour faire un bon café, on met une livre de café mouillé d'eau dans la cafetière et on fait bouillir pendant une demi-heure.Puis on y jette un fer à cheval. Si le fer à cheval ne flotte pas, on rajoute du café.
  • Dans la bouche d'un chef cuisinier ambulant -servant les cowboys.
  • Des barbelés sur la prairie, R. Goscinny, éd. Dupuis, 1967, p. 3


Le Juge Bean : Si vous éteignez son incendie, je vous refroidis !
Bad Ticket : Si vous éteignez le sien, je vous brûle

  • Les pompiers sont en joue des deux lascars, leurs saloon-tribunaux flambant.
  • Le Juge, Morris, éd. Dupuis, 1969, p. 19


Dans toute légende se joue une tragédie.


L'invective ne déshonore que son auteur.
  • Citation prêtée à Confucius et prononcée par un chinois dans le Chinatown de Virginia City.


« Le mariage est une merveilleuse institution qui permet à deux êtres de supporter ensemble les difficultés qu'ils n'auraient jamais eues s'ils ne s'étaient pas mariés... »
  • Citation par Lucky Luke, à la toute fin de l'album, pour conclure sur cette histoire.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :