Louis Blanc

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis Blanc

Louis Jean Joseph Blanc, né le 29 octobre 1811 à Madrid et mort le 6 décembre 1882 à Cannes (Alpes-Maritimes), est un homme politique et un historien français.

Citations[modifier]

Comme les trois grades de la Maçonnerie ordinaire comprenaient un grand nombre d'hommes opposés par état et par principes à tout projet de subversion sociale, les novateurs multiplièrent les degrés de l'échelle mystique à gravir; ils créèrent des arrières-loges réservées aux âmes ardentes..., et dont les portes ne s'ouvraient à l'adepte qu'après une longue série d'épreuves, calculées de manière à constater les progrès de son éducation révolutionnaire, à éprouver la constance de sa foi, essayer la trempe de son cœur...
  • La Guerre occulte, les sociétés secrètes contre les nations, Louis Blanc dans son livre, Histoire de la révolution française, chapitre des révolutionnaires mystiques, cité par Paul Copin-Albancelli, éd. Perrin et Cie, Paris, 1925, chap. IX, p. 312


La concurrence est pour le peuple un système d'extermination ; elle n'est qu'un procédé industriel au moyen duquel les prolétaires sont forcés de s'exterminer les uns les autres.

  • « Organisation du travail », Louis Blanc, dans La Société des égaux, Pierre Rosanvallon, éd. Le Seuil, 2011, p. 157


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :