Liberté de la presse

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La liberté de la presse est l'un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui repose sur la liberté d'opinion, la liberté mentale et d'expression.

Citations[modifier]

Maximilien de Robespierre[modifier]

Est-il vrai que la liberté de la presse consiste uniquement dans la suppression de la censure et de toutes les entraves qui peuvent arrêter l'essor de la liberté ? Je ne le pense pas et vous ne le penserez pas non plus. La liberté de la presse n'existe pas dès lors que l'auteur d'un écrit peut être exposé à des poursuites arbitraires ; et ici il faut saisir une différence bien essentielle entre les actes criminels et ce qu'on a appelé les délits de presse.
  • Robespierre, écrits, Claude Mazauric, éd. Paris, Messidor/Éditions sociales, 1989, p. 105


Karl Kraus[modifier]

La liberté de la presse est l'ange exterminateur de la liberté.
  • Schmock ou Le triomphe du journalisme : la grande bataille de Karl Kraus (1926), Karl Kraus (trad. Jacques Bouveresse), éd. Seuil, coll. « Liber », 2001, p. 52


Toni Brunner[modifier]

Nous avons assisté durant les 25 ans écoulés à un bouleversement du paysage médiatique. Parallèlement au monopole de la SSR dans le secteur national de la radio et de la télévision, la concentration se poursuit dans la presse écrite. Un petit nombre de grandes maisons d’édition domine les journaux et quotidiens du pays. Des monopoles régionaux peuvent devenir la règle. Conséquence de la collaboration rédactionnelle des maisons d’édition, le contenu et la forme s’uniformisent. Le résultat est qu’un petit nombre d’éditeurs ont la mainmise sur l’opinion publiée, disposant du même coup d’un pouvoir inquiétant. Ce qu’écrivent les publications de Tamedia, Ringier, NZZ, AZ Medien et Südostschweiz Mediengruppe influence la perception publique en Suisse. Ce qu’ils taisent n’est presque jamais perçu. Ce développement est inquiétant et même dangereux, surtout quand ces maisons d’édition poursuivent des buts politiques.
  • « Pourquoi une édition spéciale UDC? », Toni Brunner, Franc-parler, éditions spéciale de l'Union Démocratique du Centre, novembre 2012, p. 1


Robert Falony (ancien rédacteur au journal socialiste belge « Le Peuple »)[modifier]

Et pourtant, il faut le dire avec force : mieux vaut l'État de droit (un minimum de droits…), mieux vaut la liberté de la presse (même aux mains des puissances d'argent, mais qui peut dénoncer un scandale…), mieux vaut cela que la suppression totale des droits démocratiques. Vulgairement parlant, « Cause toujours » vaut mieux que « Ferme ta gueule ».
  • 1914-2014 : la véritable histoire du siècle en Belgique et dans le monde, Robert Falony, éd. Jourdan, 2014  (ISBN 978-2-87466-360-4), p. 125


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :