Les Robots

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le cycle des Robots
Les Robots
    Un défilé de robots Arrright.svg
Books-aj.svg aj ashton 01.svg
Il existe une fiche de références pour cette œuvre :
Les Robots.

Les Robots est un recueil de nouvelles de science-fiction d'Isaac Asimov paru pour la première fois en 1950.

Trois Lois de la Robotique[modifier]

Première Loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.
Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi.
Troisième Loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'est pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi.

  • (en)

    First Law : A robot may not injure a human being or, through inaction, allow a human being to come to harm.
    Second Law : A robot must obey any orders given to it by human beings, except where such orders would conflict with the First Law.
    Third Law : A robot must protect its own existence as long as such protection does not conflict with the First or Second Law.


Préface de l'auteur[modifier]

Frankenstein remporta son succès, en partie du moins, parce qu'il exprimait une fois de plus l'une des peurs les plus persistantes qui aient jamais hanté l'humanité : celle de la science dangereuse. Frankenstein étaient un nouveau Faust cherchant à percer le secret d'une connaissance qui n'était pas faite pour l'homme, et il avait créé sa Némésis méphistophélique.


Jamais, au grand jamais, un de mes robots ne se retournait stupidement contre son créateur sans autre dessein que de démontrer pour la nième fois la faute et le châtiment de Faust. Sottises ! Mes robots étaient des machines conçues par des ingénieurs et non des pseudo-humains créés par des blasphémateurs. Mes robots réagissaient selon les règles logiques implantées dans leurs « cerveaux » au moment de leur construction.


Raison, 1941[modifier]

Une hypothèse doit être étayée par la raison, sinon elle est sans valeur.


Attrapez-moi ce lapin, 1944[modifier]

Nul employé ne répète deux fois la même faute. Il est congédié dès la première.
  • Devise tacite de l'U.S. Robots.


Avant de chercher un remède, il faut trouver le mal. La première condition pour préparer un civet de lapin est d'abord d'attraper le lapin.


Conflit évitable, 1950[modifier]

Chaque période du développement humain suscite son genre particulier de conflits humains... son type propre de problèmes, que la force seule serait apparemment capable de résoudre. Et, chose paradoxale, en chaque occurrence la force s'est révélée incapable de résoudre réellement le problème.


— Il n'existe plus de barbares pour renverser la civilisation.
— Nous pouvons être nos propres barbares...


Une « information fausse » est par définition incompatible avec toutes autres informations connues. C'est le seul critère qui nous permette de distinguer le vrai du faux.


Les Machines travaillent, non pas pour un particulier mais pour l'humanité toute entière, si bien que la Première Loi devient : « Nulle Machine ne peut porter atteinte à l'humanité ni, restant passive, laisser l'humanité exposée au danger. »
  • (en) « No robot may harm humanity, or through inaction, allow humanity to come to harm. »


Désormais et pour toujours les conflits sont devenus évitables. Dorénavant seules les Machines sont inévitables !
  • (en) For all time, all conflicts are finally evitable. Only the Machines, from now on, are inevitable!