Les Oiseaux (film)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Bande annonce du film en 1963.

Les Oiseaux (The Birds) est un thriller américain, réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1963. Ce film est le 48e long-métrage d'Hitchcock, il s'inspire de la nouvelle éponyme de la romancière britannique Daphne du Maurier, publiée en 1952, qui est adaptée au cinéma par le scénariste Evan Hunter.

Citations[modifier]

Mitch Brenner : Je pense que nous avons de sérieux ennuis. Je ne sais pas comment ça a commencé ni pourquoi, mais je sais que c'est là et que nous serions fous de l'ignorer... La guerre des oiseaux, l'attaque des oiseaux, la peste... appelez ça comme vous voudrez. Ils se rassemblent quelque part hors de la ville et ils vont revenir. Vous pouvez compter là-dessus... À moins que nous ne fassions quelque chose dès maintenant, à moins que nous ne mettions Bodega Bay sur la brèche, ils... Mme Bundy a dit quelque chose au sujet de Santa Cruz, à propos de mouettes qui s'étaient perdues dans le brouillard et puis qui avaient volé en direction des lumières... Fabriquons notre propre brouillard... Nous pouvons utiliser des pots fumigènes de la même façon que l'armée.
  • (en) Mitch Brenner : I think we're in real trouble. I don't know how this started or why, but I know it's here and we'd be crazy to ignore it... The bird war, the bird attack, plague - call it what you like. They're amassing out there someplace and they'll be back. You can count on it... Unless we do something right now, unless we get Bodega Bay on the move, they... Mrs. Bundy said something about Santa Cruz, about seagulls getting lost in a fog and then flying in towards the lights... Make our own fog... we can use smoke pots the way the Army uses 'em.
  • VO : Rod Taylor, VF : Roger Rudel, Les Oiseaux (1963), écrit par Evan Hunter (trad. Wikiquote)


Melanie Daniels : Je ne suis ni pauvre, ni innocente.
  • (en) Mitch Brenner : I'm neither poor nor innocent.
  • VO : Tippi Hedren, VF : Jacqueline Ferrière, Les Oiseaux (1963), écrit par Evan Hunter (trad. Wikiquote)


Cathie Brenner : Il a un client qui a tué sa femme de six balles dans la tête. Six balles, tu imagines un truc pareil ? Je veux dire, même deux balles ce serait en faire trop, tu ne trouves pas ?
  • (en) Cathie Brenner : He's got a client who shot his wife in the head six times. Six times, can you imagine it? I mean, even twice would be overdoing it, don't you think?
  • VO : Veronica Cartwright, Les Oiseaux (1963), écrit par Evan Hunter (trad. Wikiquote)


Articles connexes[modifier]

Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :