Laurent Alexandre

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Alexandre. Disambig.svg

Laurent Alexandre

Laurent Alexandre, né le 10 juin 1960 à Paris est un chirurgien-urologue français, auteur et chef d'entreprise.

Citations[modifier]

L’homme qui vivra 1 000 ans est déjà né.
  • « En 2050, les gens avec moins de 150 de QI ne serviront à rien„ », Laurent Alexandre, Nom de Zeus, mai 2016 (lire en ligne)


Bien sûr, le transhumanisme est une croyance de nature religieuse. À l’exception que l’on met Dieu de côté. Dieu, c’est l’Homme 2.0.
  • « En 2050, les gens avec moins de 150 de QI ne serviront à rien„ », Laurent Alexandre, Nom de Zeus, mai 2016 (lire en ligne)


Le meilleur moyen de réduire les inégalités, c’est d’augmenter les capacités cognitives des cons.
  • « En 2050, les gens avec moins de 150 de QI ne serviront à rien„ », Laurent Alexandre, Nom de Zeus, mai 2016 (lire en ligne)


Question : en 2050, que fera-t-on des gens avec moins de 150 de QI ? Réponse : rien.
  • « En 2050, les gens avec moins de 150 de QI ne serviront à rien„ », Laurent Alexandre, Nom de Zeus, mai 2016 (lire en ligne)


Google se rapproche plus d’une église que d’une entreprise traditionnelle. Leurs objectifs sont des objectifs messianiques avant d’être l’accumulation de l’argent.
  • « En 2050, les gens avec moins de 150 de QI ne serviront à rien„ », Laurent Alexandre, Nom de Zeus, mai 2016 (lire en ligne)


Les parlementaires doivent comprendre que la vraie loi est produite par l'IA et qu'un bon parlementaire doit avoir une bonne culture technologique.
  • « Bienvenue à Gattaca deviendra la norme », Laurent Alexandre, Figaro, 02 juin 2017 (lire en ligne)


L'intelligence dans une société numérique est la clé de tout pouvoir politique et économique.
  • « Bienvenue à Gattaca deviendra la norme », Laurent Alexandre, Figaro, 02 juin 2017 (lire en ligne)


Avec le transhumanisme, un nouveau paradigme religieux émerge [...] c’est désormais l’affirmation fière de ce que l’homme peut tout faire, y compris créer du vivant.
  • « La guerre des intelligences », Laurent Alexandre, JCLattès, 02 juin 2017, p. 269


[L'intelligence artificielle] organise un vertigineux changement de civilisation en permettant le déchiffrage de nos cerveaux, le séquençage ADN et les modifications génétiques, la sélection embryonnaire et donc le « bébé à la carte » : cela bouleverse les consciences, choque les croyances et explose les clivages politiques traditionnels.
  • « L'IA va-t-elle aussi tuer la démocratie ? », Laurent Alexandre et Jean-François Copé, JCLattès, 30 janvier 2019, p. 7


Le bricolage du génome, par exemple, ne fait que commencer. Il est très difficile de dire à quoi ressemblera l’humain de 2100, parce que les évolutions ne sont pas linéaires mais exponentielles, comme l’avait pressenti Gordon Moore.
  • « L'IA va-t-elle aussi tuer la démocratie ? », Laurent Alexandre et Jean-François Copé, JCLattès, 30 janvier 2019, p. 10-11


Pour les transhumanistes, la loi de Moore est l’échelle de Jacob qui nous permettra non pas de nous rapprocher de Dieu, mais de prendre sa place !
  • « L'IA va-t-elle aussi tuer la démocratie ? », Laurent Alexandre et Jean-François Copé, JCLattès, 30 janvier 2019, p. 12


Ce qui était inconcevable hier devient réalisable aujourd’hui et sera trivial demain.
  • « L'IA va-t-elle aussi tuer la démocratie ? », Laurent Alexandre et Jean-François Copé, JCLattès, 30 janvier 2019, p. 13


L’arrivée de Facebook sur le marché de la rencontre avec ses 2,5 milliards d’utilisateurs va encore accélérer la mutation du marché mondial du sexe et donc de la procréation.
  • « L'IA va-t-elle aussi tuer la démocratie ? », Laurent Alexandre et Jean-François Copé, JCLattès, 30 janvier 2019, p. 20


[...]l’IA pourra aider à modifier l’ADN du bébé. On manipulera les embryons pour optimiser nos enfants.
  • « L'IA va-t-elle aussi tuer la démocratie ? », Laurent Alexandre et Jean-François Copé, JCLattès, 30 janvier 2019, p. 20

Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :