Léonard

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Léonard est une série de bande dessinée humoristique mettant en scène un inventeur évoluant dans la ville italienne de Vinci à la fin du XVe siècle (caricature de Léonard de Vinci). Les scénarios sont de Bob de Groot et les dessins de Turk. Cette série se veut simple et accessible pour un large public. Son humour décapant est principalement basé sur les jeux de mots, les anachronismes et le burlesque.

Citations[modifier]

Tome 1 : Léonard est un génie, 1977[modifier]

Léonard : Aah ! ... Voler : vieux rêve de l'homme depuis Icare !
Policier : N'ajoutez rien, nous avons tout compris ! Vous préparez un vol et Icare est votre complice !
Léonard : Comme d'habitude, messieurs les gens d'armes, vous n'avez rien compris ! ... Voler... Flap... Flap, les oiseaux... Les abeilles et les papillons !
Policier : Vous ne vous en sortirez pas en faisant dévier la conversation sur un cours d'éducation sexuelle !
Léonard : Prenons donc le problème sous un autre angle : en aucun cas vous ne pourriez m'arrêter !
Policier : Ah non ? Et pourquoi je vous prie ?
Léonard : Parce que je représente le progrès et qu'on n'arrête pas le progrès !


Poussez sur le bouton et criez : "Dring", je n'ai pas encore eu le temps d'inventer l'électricité.
  • Panneau placé à côté de la sonnette de la maison de Léonard.


Tome 8 : Coup de Génie, 1982[modifier]

Votre idiotie est parfois d'une richesse si intense que je me demande si je ne devrais pas vous mettre dans un coffre en Suisse.


Tome 12 : Trait de génie, 1985[modifier]

Léonard : Enfin, l'inspiration m'habite !
Disciple : J'ignorais qu'on pouvait sous-louer !


Léonard : C'est là le coup de génie de ce merveilleux cerveau qui meuble si vigoureusement ma boîte cranienne au demeurant fort jolie!...


Tome 13 : Génie en herbe, 1986[modifier]

Basile Landouye ou Basile Lebète, Disciple : On ne vous a jamais dit que votre voix avait la douceur d'une grenade à fragmentation ? ...
Léonard : Pas de flatteries ! ... Là n'est pas la question ! ... Je viens d'avoir pour la 7.928e fois l'idée du siècle : ...


Le disciple : : Ouf ! … Enfin, j'ai retrouvé mon beau visage d'adolescent romantique !... :


Le disciple à Léonard : : Ne me dites pas que vous étiez en train de nettoyer votre arme et que le coup est parti tout seul je ne vous croirais pas !"


Tome 17 : Ohé du génie !, 1988[modifier]

Léonard : Vous allez comprendre !...
Disciple : Chaque fois que vous me dites ça, vous donnez une explication tellement étanche, qu'elle ne laisse même pas passer la goutte qui fait déborder le vase !


Voisin : Oui, VOUS êtes quelqu'un qui sait s'apitoyer sur le sort de son prochain, y accorder le regard plein d'intérêt de votre oreille attentive.


Tome 24 : Temps de génie, 1994[modifier]

Léonard : Vous, quand vous ne pensez pas à dormir, c'est que vous pensez à manger !...
...et quand vous ne pensez pas du tout, c'est que vous dormez ou que vous mangez !

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :