Kaamelott/Yvain

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Aller à : navigation, rechercher

Citations de Yvain dans la série télévisée Kaamelott.

Citations[modifier]

Je refuse d’aller me battre pour soutenir une politique d’expansion territoriale dont je ne reconnais pas la légitimité.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre I, 39 : Le Cas Yvain, écrit par Alexandre Astier.


(À Séli) Je peux pas y aller j’ai une otite.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre I, 39 : Le cas Yvain, écrit par Alexandre Astier.


Est-ce qu’on a le droit de boire du cidre ?

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre I, 94 : Les Nouveaux Frères, écrit par Alexandre Astier.


Je le prends pas le bouclier, ça fait trop nul !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre I, 94 : Les Nouveaux Frères, écrit par Alexandre Astier.


Mon père, y dit toujours qu'on arrive jamais en prison par hasard.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre II, 18 : Sous les verrous, écrit par Alexandre Astier.


Moi, je m'en fous, si on me force à y retourner, je retiens ma respiration jusqu'à qu'on arrête de me forcer à y retourner.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre II, 24 : Les tuteurs, écrit par Alexandre Astier.


Quand il a ouvert le ventre du troll, j'ai reçu un jet d'acide qui m'a pratiquement acidifié !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre II, 24 : Les tuteurs, écrit par Alexandre Astier.


Moi, je me suis fait dérober de l'alimentation tout le long du voyage ! Une véritable dérobade !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre II, 25 : Les tuteurs, écrit par Alexandre Astier.


Et moi, j'ai sympathisé avec un crémier qui m'a expliqué les tenants et les aboutissants de sa profession avec beaucoup de simplicité !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre II, 24 : Les tuteurs, écrit par Alexandre Astier.


J’étais tellement en colère, je leur ai lancé un de ces regards… Ils ne sont pas venus chercher la monnaie de leur pièce.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre II, 29 : Les Mauvaises Graines, écrit par Alexandre Astier.


Ben Gauvain il est revenu, il s'était planté une écharde comme ça dans le doigt… N’empêche, si ça s’infecte, on peut en mourir, j’vous ferais dire.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre II, 52 : Le Guet, écrit par Alexandre Astier.


La colombe blanche et sèche,
Retombe souvent sur sa poitrine,
Elle vole quand même... c'est très bien,
Et finit sa course dans la prairie de notre enfance. […]
Là sire j'avoue que c'est pour que ça rime avec blanche et sèche. […]
Ben oui c'est une rime triple : Blanche et sèche, poitrine et prairie de notre enfance.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre II, 86 : Les félicitations, écrit par Alexandre Astier.


J’estime ne pas avoir à subir les fantasmes carriéristes d’une entité générationnelle réactionnaire et oppressive !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre II, 95 : .Le Pédagogue, écrit par Alexandre Astier.


Si je fais mon tour pas dans le même sens que vous, ça annule. Mais si je le fais dans le même sens que vous, ça le double !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre II, 97 : Trois Cent Soixante Degrés, écrit par Alexandre Astier.


[Arthur: Pour faire simple: on peut douter de tout sauf de la nécessité de se trouver du côté des opprimés]
Ah bon! C'est marrant parce que mon père, il a une phrase presque pareil: "On peut douter de tout sauf de la nécessité de se trouver du côté de celui qui a le pognon".

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre III, 91 : La Chevalerie, écrit par Alexandre Astier.


La chevalerie, c'est pas là où on range les chevaux ?

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre III, 91 : La Chevalerie, écrit par Alexandre Astier.


(Gauvain: Excusez nous mon oncle, notre vocabulaire n'est pas tres fourni)

Ouais bah vous encore ça va, moi, même le mot vocabulaire je suis pas sûr à 100% !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre III, 91 : La Chevalerie, écrit par Alexandre Astier.


(À propos d'une catapulte) Est-ce qu'on peut s'en servir pour donner de l'élan à un pigeon ?

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre III, 88 : L'étudiant, écrit par Alexandre Astier.


En revanche, je suis triste pour un autre truc mais ça m'embête d'en parler... J'estime que chacun a le droit à son jardin secret.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre IV, 05 : La tarte aux fraises, écrit par Alexandre Astier.


Je crois que je me suis coupé la gencive avec un grumeau cuit. C'est possible ou pas ?

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre IV, 05 : La tarte aux fraises, écrit par Alexandre Astier.


Dans ma chambre c'est le bordel, ça pue et y a des charençons.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre IV, 22 : Seigneur Caïus, écrit par Alexandre Astier.


Et si on envoyait quelqu’un qui se faufile dans leur camp sans se faire repérer pour observer leurs faits et gestes ? […] Ou alors, ça fait doublon avec l’espionnage ? Je me rends pas compte.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre IV, 32 : Le Rapport, écrit par Alexandre Astier.


Parce que en fait dans notre langue, il y a que deux mots qui riment avec complète : c'est quiquette et biseautée. Alors ça va être chaud !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre IV, 73 : Le Oud II, écrit par Alexandre Astier.


Ne vous laissez pas embobiner… Ils cherchent à vous rembobiner !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre IV, 76 : Le Choix de Gauvain, écrit par Alexandre Astier.


Il s'est acharné sur moi avec une sauvagerie mêlée de férocité. […] Celui qu'avait qu'une jambe. […] Oui, bah du coup, c'était le plus hargneux. C'était comme s'il se vengeait sur moi de sa jambe euh... Avec une sauvagerie mêlée de férocité.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre IV, 81 : La Blessure d'Yvain, écrit par Alexandre Astier.


Ça pique trop de la vie, quoi : ça pique, ça lance, et derrière, comment ça re-pique trop.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre IV, 81 : La Blessure d'Yvain, écrit par Alexandre Astier.


Vous pouvez pas savoir comment on est trop jouasse d’être là !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre V, 4 : Les Nouveaux Clans, écrit par Alexandre Astier.


Ouais, alors là où je vois que je suis vraiment à cran, c'est que quand vous avez dit malédiction, j'ai fait une série de tout petits pets comme ça : pft pft pft pft pft pft.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre V, 11 : Hurlements, écrit par Alexandre Astier.


Ah bah ouais mais là euh... Le voile noir, le chaos... J'ai passé un cap hein.

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre V, 11 : Hurlements, écrit par Alexandre Astier.



Mais c'est trop sur votre route quoi ! Bon y'a une colline, deux collines du coup bi-collines et après c'est carrément votre route !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre V, 40 : Les Pionniers, écrit par Alexandre Astier.


Femme, cesse donc de nous esbaudir les oreilles ! Olala, il suffit !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre V, 40 : Les Pionniers, écrit par Alexandre Astier.


Ah bravo femme. Ce repas fut des plus roboratifs !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre V, 40 : Les pionniers, écrit par Alexandre Astier.


Femme, comme je le disais tantôt,tu nous a roboré. Mais sauras tu nous régaler d'un dessert de ton choix ?

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre V, 40 : Les pionniers, écrit par Alexandre Astier.


Allez femme, robore nous donc de quelques fruits bien sucrés. Il s'agit d'une régalade !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre V, 40 : Les pionniers, écrit par Alexandre Astier.


Femme ! Tu nous abaubis les oreilles ! Rabats un peu ta casquette !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre V, 40 : Les Pionniers, écrit par Alexandre Astier.


Oh l'Irlande !

  • Simon Astier, Kaamelott, Livre V, 21: Aux Yeux De Tous III, écrit par Alexandre Astier.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :