Kaamelott/Perceval

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Aller à : navigation, rechercher

Citations de Perceval dans la série télévisée Kaamelott.

Citations[modifier]

Livre I[modifier]

Si on faisait le coup du bouclier humain ?[...] Par exemple, Sire, Léodagan et moi on fait semblant de vous prendre en otage : on vous met une dague sous le cou et on traverse le camp adverse en gueulant : " Bougez pas, bougez pas ou on bute le roi!"...

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Heat, écrit par Alexandre Astier - Simon Astier.


Putain, en plein dans sa mouille !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Heat, écrit par Alexandre Astier - Simon Astier.


Faut faire comme avec les scorpions qui se suicident quand ils sont entourés par le feu, faut faire un feu en forme de cercle, autour d’eux, comme ça ils se suicident, pendant que nous on fait le tour et on lance de la caillasse de l’autre côté pour brouiller... Non ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Heat, écrit par Alexandre Astier - Simon Astier.


C’est pas faux.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La Botte secrète, écrit par Alexandre Astier.


Toi un jour je te crame ta famille, toi.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Ambidextrie, écrit par Alexandre Astier.


Faut arrêter ces conneries de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Ambidextrie, écrit par Alexandre Astier.


Donc, pour résumer, je suis souvent victime des colibris, sous-entendu des types qu’oublient toujours tout. Euh, non… Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considère en tant que Tel.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Tel un chevalier, écrit par Alexandre Astier.


(Entrant subitement dans la Salle de la Table Ronde) Excusez, c’est juste pour vous dire que je vais pas pouvoir rester aujourd’hui ! Faut que je retourne à la ferme de mes vieux ! Y a ma grand-mère qui a glissé sur une bouse ! C’est le vrai merdier !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Le Code de Chevalerie, écrit par Alexandre Astier.


On a même un tabouret ! Quand on s’assoit d’ssus, on se retrouve sur un autre tabouret dans une taverne dans le Languedoc [...] Ouais, le siège de transport qu’ils appellent. En plus, comme par hasard c’est moi qui ai essayé le premier. Deux semaines et demi plus le bateau qu’ça m’a pris pour revenir. J’avais pas compris qu’en me rasseyant d’ssus, ça me ramenait de l’aut’côté. Et à l’arrivée j’me suis fait mettre une chasse, parce que j’avais ramené l’autre tabouret, et que soit-disant il aurait fallu qu’il reste là-bas. Pourtant ils marchent les deux tabourets ! Eh ben ils sont l’un à côté de l’autre. Alors ça fait pas pareil.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Le Chaudron Rutilant, écrit par Alexandre Astier.


C’est pour ça : j’lis jamais rien. C’est un vrai piège à cons c’t’histoire-là. En plus j’sais pas lire.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Le Chaudron Rutilant, écrit par Alexandre Astier.


Ben si, si c’est l’même volume sonore, on dit "équidistant" [...] S’ils sont équidistants en même temps que nous, on peut repérer le dragon par rapport à une certaine distance. Si le dragon s’éloigne, on s’ra équidistant, mais ça s’ra vachement moins précis et... et pas réciproque.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La fureur du dragon, écrit par Alexandre Astier.


(Assommant Karadoc)
Ah ! oui... j' l'ai fait trop fulgurant, là. Ça va ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Unagi, écrit par Alexandre Astier.


(À Arthur) Sire, avec tout le respect, est-ce que la reine a les fesses blanches ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Les Fesses de Guenièvre, écrit par Alexandre Astier.


(À Arthur et Lancelot) Ça sert à rien, un siège, si elle est enceinte, il faut des linges blancs et une bassine d'eau chaude.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La Coccinelle de Madenn, écrit par Alexandre Astier.


(À Arthur et Lancelot) Une fois, à une exécution, je m'approche d'une fille. Pour rigoler, je lui fais : « Vous êtes de la famille du pendu ? »... C'était sa sœur. Bonjour l'approche !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La Coccinelle de Madenn, écrit par Alexandre Astier.


Si Joseph d'Arimathie a pas été trop con, vous pouvez être sûr que le Graal, c'est un bocal à anchois.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, En forme de Graal, écrit par Alexandre Astier.


Livre II[modifier]

Sire, Sire ! On en a gros !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Les Exploités, écrit par Alexandre Astier.


(A Arthur) Moi j'crois plutôt que la prochaine fois, vous nous enverrez bouler tout pareil, c'est pas vrai ? (...) Ha... On en a gros...

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Les Exploités, écrit par Alexandre Astier.


(À Arthur) Moi, j'serais vous, je vous écouterais... Non, moi, j'serais nous, je vous... Si moi, j'étais vous, je vous écouterais ! Non, elle me fait chier, cette phrase !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Les Exploités, écrit par Alexandre Astier.


C’est marrant les petits bouts de fromage par terre. C’est ça que vous appelez une fondue ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Séli et les Rongeurs, écrit par Alexandre Astier.


J'voudrais pas faire ma raclette, mais la soirée s'annonce pas super.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Un Roi à la Taverne II, écrit par Alexandre Astier.


(En parlant des clients de la taverne) Quand même, ils sont onze. J'ai calculé sur les treize dernières années, dans les deux heures qui précèdent le coucher du soleil, vous en êtes à une moyenne de 8,422.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Sept cent quarante-quatre, écrit par Alexandre Astier.


Après demain, à partir d'aujourd'hui ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Sept cent quarante-quatre, écrit par Alexandre Astier.


De toutes façons, les réunions de la Table Ronde c’est deux fois par mois. Donc, si le mec il dit après-demain à partir de dans deux jours, suivant s’il le dit à la fin du mois, ça reporte.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Sept cent quarante-quatre, écrit par Alexandre Astier.


C’qui compte, c’est les valeurs !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Perceval et le Contre-sirop, écrit par Alexandre Astier.


Là, vous faites sirop de vingt-et-un et vous dites : beau sirop, mi-sirop, siroté, gagne-sirop, sirop-grelot, passe-montagne, sirop au bon goût.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Perceval et le Contre-sirop, écrit par Alexandre Astier.


LEODAGAN CONTRE-ATTAQUE !!! (il passe la balle à Léodagan)

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, The Game, écrit par Alexandre Astier.


Et toc ! Remonte ton slibard, Lothard !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, L’Absent, écrit par Alexandre Astier.


13, 14, 15... Enfin tous les chiffres impairs jusqu'à 22.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Unagi II, écrit par Alexandre Astier.


J'le dis pas (en parlant de la date de son anniversaire). [...] A l'époque quand je le disais, tout le monde oubliait de me le souhaiter. Ça me faisait pleurer. Ça m'a gonflé, j'ai arrêté.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Le tourment II, écrit par Alexandre Astier.


Dans la vie, j’avais deux ennemis : le vocabulaire et les épinards. Maintenant j’ai la botte secrète et je bouffe plus d’épinards. Merci, de rien, au revoir messieurs-dames.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, La Botte secrète II, écrit par Alexandre Astier.


Salut, Sire. Je trouve qu’il fait beau, mais encore frais, mais beau !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Les Volontaires II, écrit par Alexandre Astier.


(Montrant ses cousins à Arthur) Alors là, c'est Ashton, lui c'est Rutz, lui c'est Pierce, l'autre derrière c'est Pierce aussi, j'ai jamais compris pourquoi, et lui euh, j'crois qu'il a pas d'prénom, tout le monde l'appelle Connard...

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, 30 La Garde Royale, écrit par Alexandre Astier.


(À Arthur) C'est l'anniversaire dans tous les recoins, c'est presque tous les ans qu'on a l'anniversaire. Grâce à cet anni... c'est la joie c'est pratique, c'est au moins un principe à retenir pour faire la frite... c'est huuuum lalalalala. Cette année c'est bien, l'anniversaire tombe à pic !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, 86 Les Félicitations, écrit par Alexandre Astier.


(Ivre') PAYS DE GALLES INDÉPENDANT ! J'ai un pivert dans la tête... C'est normal ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, L’Ivresse, écrit par Alexandre Astier.


Karadoc, c'est le gars brillant. Le frère, à côté, c'est sûr... C'est vraiment un gros con.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, O'Brother, écrit par Alexandre Astier.


Ben j'en ai marre. Ça revient à chaque fois sur le tapis ça. [Arthur: Quoi ça ?] Fédéré! D'habitude j'dis rien mais là zut! J'sais pas c'que ça veut dire. Moi j'veux bien faire des efforts pour comprendre les réunions mais faut que chacun y mette du sien aussi. Là on est partis pour une heure avec des fédérés par-ci des fédérés par-là, j'vais encore rien biter et ça me gonfle.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, L'Alliance, écrit par Alexandre Astier.


Livre III[modifier]

Sans blague on pourrait pas fêter la mort des mecs que je connais pour une fois ? Comment ça ? C'est toujours la mort de vos potes à vous que l'on fête, moi dans quatre jours c'est l'anniversaire de la mort d'un oncle à moi, sans faire exprès il s'est tiré dessus avec un arc.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Le Jour D’Alexandre, écrit par Alexandre Astier.


(Aux jeunes chevaliers) Le Graal, c’est une vraie saloperie, méfiez-vous. Un jour c’est un vase, une semaine après une pierre incandescente. [...] Incandescente, c’est : qui peut accaparer des objets sans resurgir sur autrui.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Les Suppléants, écrit par Alexandre Astier.


Non, vous, vous vous maravez. Quand on a pas de technique, il faut y aller à la zob.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Morituri, écrit par Alexandre Astier.


SI VOUS VOULEZ QU'ON SORTE LES PIEDS DEVANT, FAUDRA NOUS PASSER SUR L'COOOORPS !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, La menace fantôme, écrit par Alexandre Astier.


Le code c'est "le code" ? Ça va, ils se sont pas trop cassé le bonnet, pour l'trouver celui-là !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Poltergeist, écrit par Alexandre Astier.


Y'a du grabuge alors on appelle les 2 couillons... On met les glandus à profit !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Poltergeist, écrit par Alexandre Astier.


(A Arthur) Ça prouve que j'ai de l'ubiquité... De l'humilité ? C'est pas quand il y a des infiltrations ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, L'Etudiant, écrit par Alexandre Astier.


À ROULEEEEETTES !! HOULA... J'l'ai un peu trop gueulé ça, non ? À roulettes.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, L'Etudiant, écrit par Alexandre Astier.


Ah, mais c'est de là que ça vient ! Quand on dit "ça va comme sur des roulettes". En fait ça veut dire qu'le mec il peut balancer un morceau de rocher comme une catapulte, il continue quand même d'avancer d'façon mobile.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, L'Etudiant, écrit par Alexandre Astier.


Une maquette ?! Vous avez pas dit qu'c'était une catapulte ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, L'Etudiant, écrit par Alexandre Astier.


[En parlant de la Dame du Lac que, pour une fois, tout le monde, sauf Arthur, peut voir] Ouh làlà! elle va pas me gonfler longtemps, la rouquine !!!

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Aux Yeux De Tous II, écrit par Alexandre Astier.


Les 3 actes, c'est les bonnes femmes qui sont mi-taupes mi-déesses, et qui ont forcé les mecs de Bethléem à construire les pyramides.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, La poétique, 1ère partie, écrit par Alexandre Astier.


Est-ce que vous avez assez de dés pour remplir un seau comme ça ? [Le tavernier n'en a que trois] C'est plus facile d'en tirer cent ou deux-cents d'un coup et d'additionner, parce que là avec trois, on va être obligés de tirer quarante fois de suite à chaque tour.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Chante Sloubi, écrit par Alexandre Astier.


Sloubi 1, sloubi 2, sloubi 3, sloubi 4, sloubi 5 [...] sloubi 324, sloubi 325!...

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Chante Sloubi, écrit par Alexandre Astier.


C'est moi qui remporte le tour. Quand on remporte le tour à Sloubi, on a quatorze solutions possibles : soit on annule le tour ; soit on passe ; soit on change de sens ; soit on recalcule les points ; soit on compte ; soit on divise par six ; soit on jette les bouts de bois de quinze pouces, ça c'est quand on joue avec les bouts de bois ; soit on se couche ; soit on joue sans atouts. Et après y'a les appels : plus un ; plus deux ; attrape oiseaux ; régoudon ; ou chante Sloubi. [...] Comme vous êtes second, vous avez plus que dix-neuf solutions possibles : soit vous passez ; soit vous sciez en deux les cinquante poutrelles de trente pieds, mais ça c'est quand on joue avec les bouts de bois. Sinon c'est les relances : doublette ; jeu carré ; jeu de piste ; jeu gagnant ; jeu moulin ; jeu-jeu ; joue-jeu ; joue-joue ; joue-jié ; joue-ganou ; gagnar ; catakt ; tacat ; cacatac ; cagat-cata et ratacat-mic. Ou : chante Sloubi. Nous, on va faire que chante Sloubi.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Chante Sloubi, écrit par Alexandre Astier.


Je vous ai vu une fois dans une carriole, tirée par un cheval. Enfin, la carriole tirée par un cheval.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, L'Empressée, écrit par Alexandre Astier.


Dans le Languedoc, ils m'appellent Provençal. Mais c'est moi qui m'suis gouré en disant mon nom. Sinon, en Bretagne, c'est le Gros Faisan au sud, et au nord, c'est juste Ducon ..

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Le Sanglier De Cornouailles, écrit par Alexandre Astier.


Livre IV[modifier]

Au printemps, j’aime bien pisser du haut des remparts au lever du soleil… Y’a une belle vue !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Tous les matins du monde, 2e partie, écrit par Alexandre Astier.


Ils ont pas de bol, quand même ! Mettre au point un truc pareil et tomber sur des cerveaux comme nous !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les Pisteurs, écrit par Alexandre Astier.


Sur une échelle de 2 à 76, et là je préfère prendre large, de 2 à 71 on ne nous écoute pas, de 72 à 75, on nous écoute toujours pas, et seulement à 76 on nous laisse parler sans nous engueuler.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, L’Échelle de Perceval, écrit par Alexandre Astier.


Mais cherchez pas à faire des phrases pourries... On en a gros, c'est tout !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les Exploités II, écrit par Alexandre Astier.


En plus je connais une technique pour tuer trois hommes en un coup rien qu’avec des feuilles mortes ! Alors là, vous êtes deux, vous avez bien de la chance.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les Chaperons, écrit par Alexandre Astier.


Vous vous prenez pour un enseignant ?... Non j' s'entais que c'était le moment d'faire une vanne mais y'a rien qui est sorti.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les chaperons, écrit par Alexandre Astier.


Bon ça suffit maintenant ! Vous voulez qu'j'me foute en rogne comme un enseignant ? ... Qu'est ce que j'ai avec ça moi ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les chaperons, écrit par Alexandre Astier.


Mais moi, j’m’en fous des honneurs, rien à péter, le Graal aussi, rien à péter. Moi, c’est Arthur qui compte. Moi je suis pas un as de la stratégie ou du tir à l’arc, mais je peux me vanter de savoir ce que c’est que d’aimer quelqu’un.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, L’Habitué, écrit par Alexandre Astier.


Moi, la canne, ça m’aide. Je visualise le caillou dans l’eau, j’ai l’impression de faire partie d’un tout, moi, le caillou, le fil, le lac, le ciel, c’est entier, vous comprenez ? C’est bien fini. C’est pour ça, moi je me dis, c’est dans ces moments-là qu’on peut bien comprendre des trucs. Vous me prenez pour un con, non ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, L’Inspiration, écrit par Alexandre Astier.


Ah ça y’est, j’viens de comprendre à quoi ça sert la canne. En fait ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notre propre utilité : l’Homme face à l’Absurde !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, L’Inspiration, écrit par Alexandre Astier.


C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Perceval Fait Raitournelle, écrit par Alexandre Astier.


Livre V[modifier]

On va pas installer notre carré germinal à la taverne !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, L'épée Des Rois, écrit par Alexandre Astier.


(À Mevanwi) Elle a compris la vilaine frisée ? On a dans l'projet de fonder un clan autonome pour partir à l'aventure et ramener du pognon pour entretenir vos grosses miches !! Alors le cageot il dit merci et il ferme sa boîte à caca !!!

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, L'épée des rois, écrit par Alexandre Astier.


Vous, vous avez une idée derrière la main, j'en mettrais ma tête au feu !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Perceval de Sinope, écrit par Alexandre Astier.


Si on avait bu un coup dans des trucs qui s'cassent, j'en aurais pété un par terre avant d'monter dans ma chambre, pour bien montrer comment j'suis colère.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, La Promesse, écrit par Alexandre Astier.


Je vais vous poser une série de questions. Vous répondez par oui, non, ou Zbradaraldjan. Ok c'est parti : où se trouve l'oiseau ?... Allez c'est facile ça. Trouve pas ? Bon tant pis. C'était "sur la branche". Eh oui, y a des pièges.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Les recruteurs, écrit par Alexandre Astier.


Si la mémoire est à la tête ce que le passé, peut-on y accéder à six ? Oui, non, zbradaraldjan ?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Les recruteurs, écrit par Alexandre Astier.


Ma tante me demande de trouver un endroit pour y entreposer 667 noix. A la cave il y a de la place pour 595, à la remise il y a la place pour 337. Qu'est-ce que je fais ? Je les ?... Allez on cherche bon dieu ! Je les... Zbradaraldjan le grenier!... Allez il dégage le bourrin !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Les recruteurs, écrit par Alexandre Astier.


Et si je sens que y a des anguilles à la broche, dehors ! Comme César quand il a chassé les marchands du temple, et qu'ils ont foutu le camp sur le bateau avec les bestioles et l'pépé.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Les Recruteurs, écrit par Alexandre Astier.


Je crois que c'est rentré par là, et c'est ressorti par là ; et c'est re-rentré par là, et c'est RE-RE-SORTI PAR LA. ET NOUS ON S'SAIGNE AUX QUATRE FROMAGES !!!

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Domi Nostrae, écrit par Alexandre Astier.


Par contre pas un mot là, sinon la porte. Bon là y en a pas, mais ce n'est pas la première fois qu'on fabrique une porte à la dernière minute pour virer un petit trou de balle qui fait son malin.

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Unagi V, écrit par Alexandre Astier.


Progressif... N'oubliez pas, dans la casse, le plus important, c'est les suites d'épaisseurs ... Bûche de 10, Bûche de 16; Bûche de 32, Bûbûche, Bibuchette, et re-Bûche de 6 !!!

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Unagi V, écrit par Alexandre Astier.


On a une autorité naturelle, il faut en profiter... J'suis sûr que même à poil on ferait toujours chef !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Le Royaume Sans Tête, écrit par Alexandre Astier.


(En parlant de Dame Mevanwi) Ouais ouais ben j'suis pas trop. Sauf que quand on fait des choix il faut les tenir un minimum. Et ça change de chambre et ça change de mari...
(Dame Mevanwi : Mais mêlez vous de vos fesses !)
Ouais ouais ouais ! Il faudrait peut-être commencer par se comporter en adulte !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Les Exilés, écrit par Alexandre Astier.


Votre femme, si j'avais pas la flemme de descendre de là, elle aurait pris mon pied dans son cul depuis un moment. Parce y'a un truc qu'on oublie quand on parle de retirer Excalibur : c'est le respect au Roi Arthur! Et le respect au Roi Arthur je remarque que Madame en avait un peu plus quand elle était dans son PLUMARD !!

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Les Dauphins, écrit par Alexandre Astier.


Livre VI[modifier]

Allez, y'a plein de bruit, là ! Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux. Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres ! Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau. Et quand ils vous donnent un coup de bec vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre VI, Dux Bellorum, écrit par Alexandre Astier.


(à Arthur) Ouais en même temps ça vous a prouvé qu'on avait pas froid au ventre !
(Arthur : aux yeux!)
Comment ?
(Arthur : Aux yeux, pas froid au ventre.)
(Karadoc : Froid aux yeux ? Comment c'est possible ça ?)
Ben si, à la limite avec du vent… mais bon si on a froid aux yeux on les ferme !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre VI, Arturus Rex, écrit par Alexandre Astier.


Nan mais je l'ai déjà impressionné, moi ! Je lui ai expliqué une nouvelle technique de combat : on se bat à moitié à mains nues, et à moitié avec du calcium. J'peux vous dire il faisait moins le malin !

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre VI, Dux Bellorum, écrit par Alexandre Astier.


(à Arthur qui vient de lui raconter longuement un rêve)
C'est vraiment chouette comme rêve... Moi l'autre nuit j'ai rêvé que Karadoc avait des pinces...
Arthur : (confus) C'est-à-dire?
Comme un crabe...
Arthur : Ah? Et qu'est-ce qu'il faisait avec ses pinces?
Il me pinçait le ménisque.
Arthur :(interloqué) Le ménisque?
Comparés aux vôtres, ils sont pourris mes rêves, ou pas?

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre VI, 9, écrit par Alexandre Astier.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :