Kaamelott/Méléagant

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Citations de Méléagant dans la série télévisée Kaamelott.

Citations[modifier]

Juste à notre aplomb, une corneille est posée sur une branche. Dans quelques secondes, elle va s’envoler. (La corneille s’envole.) Voilà. Nous avons franchi le solstice d’été. Et pendant que d’autres célèbrent le jour le plus interminable de l’année… nous allons secrètement nous réjouir du retour des longues nuits. (Pause) Levez-vous.
  • Carlo Brandt, Kaamelott, Livre IV, 99/100 : Le Désordre et la Nuit, écrit par Alexandre Astier.


Mais je pensais que vous auriez trouvé une petite clairière… avec un ruisseau. Les tocards prennent toujours leur retraite près d’un ruisseau, à cause de la soif. Pourtant une retraite, c’est une retraite de tout, ne croyez-vous pas ? Moi, quand j’ai plus rien à faire ici, je me retire… Plus une goutte d’eau. Plus un rayon de soleil. Je me dessèche, de la tête aux pieds, en un petit cadavre sous un tas de feuilles… Les saisons me survolent sans me soupçonner… Et puis, un jour, la corneille raconte qu’elle a entendu au loin quelqu’un qui recommence à pleurer. Guenièvre ! Guenièvre ! Alors là, j’ouvre un œil, je rampe, mangeant la neige, léchant l’eau croupie… et mes ennemis tressaillent, car à me voir boire, ils comprennent que je suis de retour. (Pause) Vous m'faites pas rentrer ? (Ricanement) Magnifique.
  • Carlo Brandt, Kaamelott, Livre V, 3 : Le Dernier Recours, écrit par Alexandre Astier.


LA DAME DU LAC : Vous voulez vraiment pas me dire qui vous êtes?
MELEAGANT : Non, mon nom ne vous dira rien... Mais chez vous on m'appelle... La réponse [...] La réponse à votre pathétique désastre!
  • Carlo Brandt, Kaamelott, Livre V, 21 : Aux yeux de tous III, écrit par Alexandre Astier.


LANCELOT : La dame du lac ??!!
MELEAGANT : (Ironique et frappant dans les mains) Héhéhé! On va passer... Une bonne soirée! MAGNIFIQUE!
  • Carlo Brandt, Kaamelott, Livre V, 3 : Aux yeux de tous III , écrit par Alexandre Astier.


Cette épée grotesque est le plus pitoyable tour de passe-passe que les dieux aient jamais bricolé pour arriver à leurs fins.
  • Carlo Brandt, Kaamelott, Livre V, 11 : Hurlements, écrit par Alexandre Astier.


LANCELOT : Si vous tenez tant à la mort d'Arthur, vous n'avez qu'à vous en occuper vous-même.
                    MELEAGANT : Je n'ai aucun intérêt à la mort des gens. 
LANCELOT : Mais alors, à quoi ? Bon sang, à quoi ?
MELEAGANT : A leur sabordage.
  • Carlo Brandt, Kaamelott, Livre V, 38 : Jizô, écrit par Alexandre Astier.


Mais c'est de ma faute, à moi, si vous semez des pères adoptifs dans tout le pays ?
  • Carlo Brandt, Kaamelott, Livre V, Le Garçon Qui Criait Au Loup, écrit par Alexandre Astier.


Vous pouvez rentrer à Kaamelott. Vous regarderez les gens. Vous regarderez les choses. Rien ne sera plus triste que vous.
  • Carlo Brandt, Kaamelott, Livre V, Le Théâtre Fantôme, écrit par Alexandre Astier.


Tout cela n'est rien. Absolument rien ! Il y a peu de temps quelque chose a fait « Boum ». Voila, nous sommes sur une toute petite miette expulsée par ce boum, qui dérive et tournicote sur elle-même, en attendant sa fin, proche ! Sur cette miette de tous petits organismes gesticulent ; ça nait, ça vit, ça meurt. Tout cela n'a aucune conséquence.
  • Carlo Brandt, Kaamelott, Livre V, Le dernier jour, écrit par Alexandre Astier.


Je dirais que ma vie ne représente pas la période la plus captivante de mon existence.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :