Kaamelott/Lancelot

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Citations de Lancelot dans la série télévisée Kaamelott.

Citations[modifier]

N’ayez crainte, Sire, je protégerai la reine de la férocité des bêtes de la nuit !
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre I, 25 : Le Sacrifice, écrit par Alexandre Astier.


(À Guéthenoc) Si votre but c’était de séduire les dames fallait faire chevalier, c’est tout !
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre I, 70 : Le Problème du chou, écrit par Alexandre Astier.


(À Guenièvre qui n'est pas ravie de devoir porter une ceinture de chasteté) Nan mais si vous voulez, je passerai vous voir discrètement le soir et je vous la débouclerai... Comme ça vous passerez une bonne nuit...
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre I, 83 : Le Secret de Lancelot, écrit par Alexandre Astier.


(À Gallessin qui se moque du soin qu'il apporte à son physique) Apollon il va se lever et vous le mettre dans le pif son casque !!
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre II, 1 : Spangenhelm, écrit par Alexandre Astier.


Bah ça va, je picole pas souvent !
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre II, 28 : L'ivresse, écrit par Alexandre Astier.


(À Arthur) Non mais je sais pas comment c’est arrivé sur le tapis… On parlait d’esclavage, je crois. Les autres disaient que vous l’aboliriez sans doute dans l’avenir ; moi j’ai dit que c’est parce que vous aviez pas le courage de l’faire maintenant ; il y en a un qui m’a dit qu’il fallait pas que je me prenne pour le roi et voilà ! (un peu gêné) Alors j’ai dit… "Le roi je l’emmerde"… Mais c’était dit sans méchanceté.
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre II, 85 : Le Rebelle, écrit par Alexandre Astier.


(À Arthur) Alors faites des efforts pour arrêter de vous comporter comme un connard ! Moi j’en ai plein le cul de seconder un merdeux de dix ans même pas foutu de trouver un Graal ou de faire un gamin à sa femme ! Oui alors voilà, je me suis assis sur votre trône parce que je fais la moitié de votre boulot… Et je vous emmerde !
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre II, 85 : Le Rebelle, écrit par Alexandre Astier.


Les villageois, je les emmerde !
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre III, 1 : Le chevalier errant, écrit par Alexandre Astier.


Un village assailli de brigands, une femme qui se fait tabasser, une poule qui boîte, c'est pas les opprimés qui manquent ! Et là au moins, j'aurais l'impression de servir à quelque chose.
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre III, 1 : Le chevalier errant, écrit par Alexandre Astier.


Ils ont rien ramené parce que c'est des débiles. Arrêtez d'envoyer Perceval et Karadoc en mission, c'est ridicule !
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre III, 43 : Mission, écrit par Alexandre Astier.


Vous savez que j'occupe à mi-temps ma place à la Table Ronde, et que l'autre moitié de mon temps je reprends ma place de chevalier errant... Eh bien tout ça, c'est fini. [ARTHUR : C'est-à-dire, vous revenez définitivement ?] Non, je pars définitivement.
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre III, 99 : La Dispute, écrit par Alexandre Astier.


Qu'est-ce que vous voulez que je développe ? Vous n'êtes pas de taille à mener la quête du Graal, vous n'avez pas les épaules. De plus comme vous êtes incapable de vous séparer de la bande de pantins ridicules qui vous sert de gouvernement, vous passez pour un faible et un laxiste aux yeux du peuple et des pays voisins, et puis je parle pas des dieux évidemment, ceux-là, s'ils pouvaient parler... […] Et même tout nu et sur un pied, j’irai toujours cent fois plus loin que vous et votre risible compagnie de crétins !
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre III, 99 : La Dispute, écrit par Alexandre Astier.


Vous allez me lâcher les noyaux, oui ? Y'a pas assez à faire dans ce camp sans venir me les péter toutes les deux minutes ?! Faut forcément que je vous colle un ordre à chaque fois qu'il s'agit de ratisser un tas de feuilles ?! Mettez moi de l'ordre dans ce campement nom d'un chien ! Vous êtes pas à Kaamelott ici ! Je veux pas voir traîner un quignon d'pain c'est compris ?! Revue de détail dans un quart d'heure, allez zou !
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre IV, 03 : Raisons et sentiments, écrit par Alexandre Astier.


Pour tout vous dire, je crois pas que ce soit bon pour mon autorité que mes soldats apprennent que je suis "une grosse pucelle" !
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre IV, 34 : Les Novices, écrit par Alexandre Astier.


Non, je suis désolé, c'est pas possible ; on se lève pas à midi dans un camp militaire ! Demain matin, celui qui est pas debout à l'aube, je le pends à un arbre, c'est clair ?
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre IV, 49 : La réponse, écrit par Alexandre Astier.


Je préfère vous tuer de mes mains plutôt que de vous perdre.
  • Thomas Cousseau, Kaamelott, Livre IV, 51 : La Rémanence, écrit par Alexandre Astier.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :