Jacques de Guillebon

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques de Guillebon, né le 10 décembre 1978 à Annecy, est un écrivain, essayiste et journaliste français

Citations de Jacques de Guillebon[modifier]

Il faut au cœur du péril, l'idée de la mesure qui vient d'ailleurs. Sinon nous deviendrions ces fous de Chesterton qui pour conserver leur raison ont vendu le reste.
Il faut cette limite, encore une fois, qui n'est pas faite de main d'homme, qui est donnée et reçue. Encore Stanislas Fumet : « La limite, pour la créature, c'est la digue de l'être surplombant le non-être qui la presse. »
Sans quoi, décidément, tout fonctionne.

  • « Tout fonctionne », Jacques de Guillebon, Revue Limite, nº 2, janvier 2016, p. 96


Soyons clairs et positifs : l'anarchie donc, c'est l'ordre sans le pouvoir, ainsi que l'a définie son père moderne, Proudhon. Et le chrétien c'est, selon les mots de son sauveur Jésus, celui qui ne peut servir deux maîtres. Il était donc fort logique, quoi qu'en disent les petits marquis de l'argent et les mufles réalistes du jacobinisme, qu'ils se conjoignent. L'erreur grossière fut d'abandonner l'anarchisme et la révolution aux matérialistes athées.

  • « Anarchisme chrétien : Dieu ni maître », Jacques de Guillebon, Revue Limite, nº 2, janvier 2016, p. 28


L'anarchisme chrétien cherche la voie étroite entre l'État qui accapare et le libéralisme qui vole. Suivant la vieille tradition morale, à la liberté de l'indifférence qui fonde la modernité, il préfère la liberté de qualité.

  • « Anarchisme chrétien : Dieu ni maître », Jacques de Guillebon, Revue Limite, nº 2, janvier 2016, p. 28


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :