Indo-européen commun

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’indo-européen commun est une langue non attestée proposant d'expliquer de nombreuses ressemblances structurelles observées entres les langues classées dans la famille indo-européenne. Cette langue n'est, pour le moment, qu'une hypothèse tentant d'expliquer ces similarités ; elle a été partiellement reconstruite à partir de travaux de grammaire comparée entre les langues, anciennes ou modernes, qui en seraient issues.

Citations[modifier]

Nikolaï Sergueïevitch Troubetskoï, 1936[modifier]

Mais pour expliquer le caractère régulier des correspondances phoniques, il n'est point besoin de recourir à l'hypothèse d'une origine commune pour les langues de ce groupe, puisqu'on trouve la même régularité lors d'emprunts massifs d'une langue à une autre, non apparentées […].
On peut tout aussi bien envisager une évolution inverse, à savoir que les ancêtres des branches indo-européennes étaient à l'origine dissemblables, et que ce n'est qu'avec le temps que, à force de contacts constants, d'influences réciproques et d'emprunts, ils se sont sensiblement rapprochés sans pour autant devenir identiques.
  • « Réflexions sur le problème indoeuropéen. », Nikolaï Sergueevitch Troubetzkoy (trad. Patrick Sériot), dans N. S. Troubetzkoy. L'Europe et l'Humanité. Écrits linguistiques et paralinguistiques., Patrick Sériot, éd. Madarga, Liège, 1996, p. 212-213


Jean-Paul Demoule[modifier]

Aucune théorie reposant sur l'hypothèse indo-européenne n'est étayée sur des faits. En l'absence de traces indiscutables d'un peuple originel, il est donc permis de douter de son existence. Le modèle indo-européen, dans sa forme centrifuge et diffusioniste simpliste, apparaît en réalité d'abord comme une construction idéologique, autrement dit un mythe. […] S'il peut un jour être rendu compte des ressemblances constatées, ce sera certainement dans le cadre d'un modèle très complexe, où s'intriqueront phénomènes de diffusions, de mélanges, d'acculturations, de convergences, etc. Le problème du modèle diffusioniste-centrifuge, ce n'est pas seulement sa simplicité naïve ; c'est aussi sa longue histoire.


L'utilisation de la paléontologie linguistique débouche sur de nombreuses contradictions et apories, et sur des raisonnements circulaires.
  • Mais où sont passés les Indo-européens ? Le mythe d'origine de l'occident., Jean-Paul Demoule, éd. Seuil, Paris, 2014, p. 597


André Langaney[modifier]

Comment dit-on niakoué en indo-européen ?

— Bamboula.

  • André Langaney, décembre 2014, dans Mais où sont passés les Indo-Européens ?, paru Siné Mensuel de décembre 2014.