Howard Bloom

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Howard Bloom (2013).

Howard Bloom (né en 1943) est un publicitaire, écrivain et vulgarisateur scientifique américain.

Citations[modifier]

Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire, 2001[modifier]

Autour de l'an 580 av. J.C, le philosophe grec Thalès affirma que la vie n'avait pas été créée par les Dieux mais avait émergé naturellement de l'eau. Deux mille trois cents ans plus tard, les penseurs du siècle des lumières tels que Georges-Louis Leclerc de Buffon démontrèrent que des créatures avaient quitté la mer et occupé la terre bien avant la date biblique supposée de la Création.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 84


Une fourmi naît avec tout l'équipement génétique nécessaire pour jouer son rôle dans la société. Si elle reçoit tel mélange de nourriture des nourrices de la colonie, elle devient un soldat : un bête puissante, beaucoup plus grosse que la normale, dotée de mâchoires féroces et destinées à défendre la colonie contre les attaques ; si elle reçoit un autre mélange, elle devient un ouvrière, une créature petite mais vive, capable de porter des charges plusieurs fois supérieures à son poids ; et si elle reçoit la potion rare réservée à quelques privilégiées, elle peut devenir une reine.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 133


Bernhard Riemann obtint le portrait en paysage mathématique d'une "variété topographique en N dimensions", plus connue de ses amis sous le nom d'espace courbé. Einstein pensa qu'il pouvait appliquer cette vision imaginaire du monde à l'univers dans lequel nous vivons : un cosmos doté de trois dimensions tangibles, la hauteur, la largeur et la profondeur, et une dimension supplémentaire : le temps. (...) Einstein utilisa le modèle mathématique créé par Bernhard Riemann pour tout prédire, de l'énergie atomique au déplacement de la lumière, mais au lieu d'employer des mathématiques pour construire des modèles, nos esprits utilisent le plus souvent des métaphores. Nos cerveaux sont des machines à dessiner des images.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 185


Dans les régions du Nord, la nourriture est plus rare et la saison au cours de laquelle vous pouvez élever vos petits en toute sécurité est courte : il faut donc plus d'une personne pour élever un enfant. Rien d'étonnant à ce que la monogamie tende à être une pratique du Nord, alors que la polygamie soit une tradition au Sud.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 207


L'idéologie est du vol.
  • Au commencement était le nombre...
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 229


Porté par des hommes et des femmes charismatiques, le message du superorganisme a le même impératif : "Rassemble un groupe et réveille-le par mes mots. Prends tous ceux qui se trouvent dans l'état que je décris et assemble-les en une force puissante qui imposera sa domination sur une grande partie du monde".
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 244


Le but de la politique, selon Morgenthau, n'est pas de rendre les gens meilleurs ou d'alléger leurs souffrances : c'est d'accroître le pouvoir d'un homme ou d'un groupe d'homme au détriment du pouvoir d'un autre homme ou groupe d'hommes.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 245


L'ordre de préséance peut déterminer si l'on vit ou si l'on meurt. Selon le père de la sociobiologie, E. O. Wilson, le pigeon ramier le plus haut placé dans l'ordre de préséance va se coucher le ventre plein (...) Les privilèges de l'ordre de préséance incluent le sexe. Trois rats mâles et trois rats femelles ont été placés dans une cage pour créer leur système social (...) L'expérience fut renouvelée vingt et une fois, avec des rongeurs différents à chaque fois. Le résultat final fut que les rats dominants réussissaient à engendrer le pourcentage phénoménal de 92 pour cent des petits (Wilson, Sociobiology, page 141).
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 263


L'Hindouisme est apparu comme une vision spirituelle du monde qui rejette le matérialisme. En réalité, elle a été l'outil grâce auquel un groupe conquérant a réussi à légitimer son vol du pouvoir, du prestige et des biens d'un superorganisme rival (...) Aux alentours de 1500 avant J.C., un groupe d'Aryens venus d'Iran attaquèrent et soumirent violemment la population indienne. Cette tribu conquérante fut à l'origine du système indien des castes. Les trois premières castes étaient exclusivement réservées aux Iraniens "deux fois nés" : les Kshatriyas composaient les guerriers et aristocrates ; les Brahmanes regroupaient les prêtres iraniens ; et les Vaishyas rassemblaient les propriétaires et les marchands. (...) Dans le système hindou, les descendants iraniens étaient nés avec tous les privilèges auxquels les Nazis d'Hitler rêvaient un jour.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 279 à 281


Les aristocrates de nombreuses civilisations sont les fossiles d'anciennes hordes conquérantes. Leur positions au sommet de la société est le résidu de vols : en Angleterre, les classes titrées sont les descendants des soldats saxons, vikings et normands qui ont pillé, massacré et violé en des vagues successives de 470 à 1066 après J.C. Au Japon, l'aristocratie en place depuis 1800 ans, est le reste d'une population de cavaliers mongols nomades qui traversèrent la mer depuis la Corée au premier siècle après Jésus-Christ... La seule vertu qui distingue les familles d'aristocrates des nôtres est une plus grande volonté de la part de leurs ancêtres à faire usage de la violence. Au Japon et en Angleterre, tout comme en Inde, la religion, la philosophie, la poésie et l'idéologie ont toutes été utilisées pour maintenir les peuples conquis à leur misérable place.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 283


Une chose étrange se produit parfois parmi les nations qui sont à l'apogée de l'ordre de préséance. Le superorganisme tombe avec suffisance dans un piège fatal, pensant que sa position supérieure est un don de Dieu, que son sort heureux est éternel, que son statut imposant est gravé dans la pierre. (...) Rome ne fut pas la première superpuissance à être renversée par les rebuts du tiers monde. Le pouvoir politique de l'Égypte des pharaons a été stable pendant 1300 ans avant que les Hyksôs ne les écrasent ; ces derniers étaient d'excellents cavaliers qui se délectaient de la violence et avaient un don pour l'invention d'équipements militaires.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 287


James W. Prescott a observé "l'affection physique : toucher, tenir et porter" ; les sociétés qui étreignent leurs enfants sont relativement pacifiques. Les cultures qui traitent leurs enfants avec froideur produisaient des adultes brutaux.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 287


Les membres de la troupe vaincue "luttent moins fréquemment entre eux. Mais à l'intérieur du groupe dominant, qui est en passe d'acquérir de nouveaux espaces, les interactions agressives augmentent." Ceci s'explique par le simple fait que les niveaux de testostérone augmentent chez les vainqueurs et baissent chez les perdants (...) Selon Edward Osborne Wilson, même les "poules qui reçoivent de faibles doses de testostérone deviennent plus agressives et gravissent les échelons dans la hiérarchie de domination du groupe".
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 344


En groupe, les rats sont souvent pires que tout seul. Mettez sept ou huit rongeurs sur un sol électrifié, branchez le courant et que se passe-t-il ? La bande isole l'un de ses membres pour le punir et l'attaque sans la moindre pitié. Le rat n'est pas le seul à avoir ce type de comportement. Jane Goodall déclare que l'une des causes courantes de brutalité chez les chimpanzés est "la frustration qui pousse un individu contrarié par un autre, plus fort, à décharger son agressivité sur un spectateur plus petit ou plus faible". Nous autres humains possédons, hélas, les mêmes circuits pusillanimes.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 377


Plus de deux cent milliards de globules rouges meurent quotidiennement dans le but de vous garder en vie. Vous inquiétez-vous de leur mort ? Comme ces globules rouges, vous et moi sommes des cellules dans un superorganisme social.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 425


En employant la force, parfois de manière sadique, Rome réunit une masse stupéfiante de cités et de tribus. Elle permit ainsi un échange d'idées et de biens qui accéléra radicalement le rythme du progrès. Au cours des trois cents ans entre Auguste et Constantin, elle introduisit le pluralisme qui permit à des cultures extrêmement diversifiées de vivre pacifiquement. (...) Lors de la chute de Rome, la moitié de la population du continent européen mourut au cours des deux cents ans qui suivirent. Car Rome était un oppresseur mais aussi la source de la nourriture et de la paix.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 426


Malgré les affirmations des partisans de la sélection individuelle, l'évolution humaine est propulsée non seulement par la concurrence entre des âmes uniques mais aussi par la forme de leur coopération. Elle est dirigée par les jeux que joue le superorganisme (...) Il y a d'abord le réplicateur moléculaire, le gène ; puis vient son successeur, le mème et, travaillant main dans la main avec ces derniers, il y a la bête sociale (...) Le superorganisme, les idées et l'ordre de préséance sont la sainte trinité du Principe de Lucifer.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 427


Comme un sculpteur taillant une silhouette dans la pierre, la Nature crée en détruisant. Son marteau et son ciseau frappent sans discontinuer. A chaque coup jaillissent des éclats. Au fur et à mesure que ces éclats s'accumulent sur le sol, une nouvelle forme émerge là où la lame a taillé. A la fin de la journée, le sculpteur se contente de balayer le tas de poussière inutile et d'éclats de pierre. La Nature fait de même. Mais ces fragments qui ont été jetés dans l'atelier naturel sont les corps de créatures qui étaient, quelques instants auparavant, vivantes, des créatures telles que vous et moi.
  • (fr) Le principe de Lucifer : une expédition scientifique dans les forces de l'histoire (1997), Howard Bloom (trad. Aude Flouriot), éd. Le jardin des livres, 2001  (ISBN 2-914569-03-3), p. 430


Le principe de Lucifer : le cerveau global, 2003[modifier]

Howard Bloom démontre que l'évolution repose fondamentalement sur la notion de partage de l'information. Il explique que nous sommes tous intégralement constitués de bouts d'informations et que c'est notre capacité même à les partager qui nous confère l'intelligence. Tout être humain refusant d'être informé ou de partager l'information, que ce soit sur le plan personnel ou sur celui du bureau, prend le risque d'être éliminé par la société dans laquelle il évolue. (...) Howard Bloom montre que ce sont les systèmes d'information qui effectuent la sélection individuelle et qui créent les "chefs".
  • Résumé au verso de l'ouvrage
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 1


Un nourrisson de six mois peut entendre et émettre tous les sons utilisés dans la quasi-totalité des langues humaines. Mais au bout des quatre petits mois suivants, près des deux tiers de cette capacité ont disparu. (...) Avec l'apoptose, la moitié des cellules cérébrales avec lesquelles nous naissons meurent rapidement ; le cerveau est découpé pour s'emboiter précisément dans l'espace accordé par son entourage et son cadre culturel.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 120


Pendant près de 4000 ans, les tasmaniens moururent de faim à chaque disette malgré le fait que leur patrie insulaire était cernée de mers poissonneuses. Le problème ? Leur culture tribale ne définissait pas le poisson comme un aliment. Abandonnés en pleine nature, nous pourrions connaître le même sort simplement parce que nous pensons que les insectes, pourtant riches en nutriments, sont immangeables.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 128


Les empereurs byzantins savaient qu'un visage défiguré pouvait engendrer la répulsion : ils coupaient le nez de leurs parents qui pouvaient accéder légitimement au trône, sachant que ce handicap leur hoterait toute possibilité de gouverner.

Le psychologue et zoologiste David Barash pense que notre intolérance vis-à-vis des handicapés vient en partie d'un réflexe ancien qui nous pousse à nous éloigner de ceux qui pourraient être porteurs de maladies infectieuses, une des premières causes de mortalité des animaux (...) mais je crois que le besoin d'imposer une uniformité physique prend sa source dans les principes qui transforment un groupe en un système adaptatif complexe.

Souvenez-vous de la règle essentielle de cette machine câblée : renforcer les connections de ceux qui réussissent et affaiblir ceux qui échouent.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 134


Des études menées dans le monde entier prouvent que dès leurs deux premiers mois, les bébés préfèrent les beaux visages aux visages déplaisants (...) Ironiquement, les plus beaux visages que les scientifiques ont pu construire sont les mélanges des photos de 32 personnes normales, dont ils ont mélangé les traits pour créer une moyenne parfaite.
Ces études successives montrent que ce que nous jugeons beau est une médiane.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 135


Al Capp a observé avec amertume que "toute comédie est basée sur la délectation de l'homme face à l'inhumanité de l'homme envers l'homme".
  • Le rire selon Darwin, Hobbes...
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 140


Certaines femmes et hommes ne peuvent résister à l'attrait des étrangers à leur groupe. Le fruit de cette promiscuité est un flot de nouveaux gènes qui, déversés dans le réservoir reproductif, empêche la troupe de stagner et de devenir vulnérable face à la maladie.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 147


Frans de Waal considère que les humains s'offrent des cadeaux bien plus souvent que les autres primates. (...) Une expérience a révélé que si un lycéen apportait à un étranger un soda pendant qu'ils remplissaient ensemble un formulaire, le bénéficiaire achetait, après-coup, deux fois plus de tickets de tombola à son bienfaiteur que ne le faisaient d'autre sujets de l'expérience.
  • Les humains font des cadeaux en attendant des retours : par exemple, se rapprocher de ceux avec lesquels ils ne sont pas liés.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 179


Bien plus que les autres animaux, notre espèce vit selon la règle du donner pour recevoir.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 180


D'après Melville Herskovits, vous créez des réseaux d'amis et échangez des présents. Chaque cadeau que vous distribuez oblige votre ami à vous donner quelque chose en retour un jour ou l'autre. Vous essayez de rester à égalité afin qu'aucun d'entre-vous ne se sente jamais spolié.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 181


Les mongols s'emparèrent de la Chine en 1215 et tuèrent un tiers de sa population. Puis, ils développèrent l'utilisation du papier monnaie, encouragèrent les entreprises privées et ouvrirent tous les réseaux routiers de l'empire à la libre circulation.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 190


Chez les Hamadryas qui les démocrates du monde des babouins, chaque mâle possède une famille dans laquelle il maintient une discipline. Mais il n'existe une paix et une liberté relatives que dans un clan de plus de 130 individus.
  • Hans Kummer : Two variations in the social organisation of Baboons publié en 1968.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 206


La stratégie athénienne grimpe au sommet lorsque les choses se passent bien. Mais la mentalité spartiate s'empare du trône lorsque le monde tourne mal.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 306


Puis vint la crainte économique de la fin des années 1990 lorsque l'Asie fut la première à sentir venir le souffle d'une catastrophe imminente liée aux crédits. Les unes après les autres, les banques découvrirent qu'environ 60% de leurs actifs étaient immobilisés dans des prêts que personne ne rembourserait jamais. (...) Le déficit total se montait à plus d'un billion de dollars.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 312


Une étude de l'université du Michigan montre que lorsqu'ils sont menacés, le niveau de testostérone des hommes appartenant aux vieilles familles du Sud atteint près de trois fois celui des hommes de la société du Nord. Résultat : 43% des meurtres commis aux États-Unis ont lieu dans les 16 états du sud.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 328


La théorie évolutionniste contemporaine soutient qu'un individu convenable doit engendrer un maximum de descendants, du fait de son gêne égoïste sans limite.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 353


Sur une radio chrétienne fondamentaliste, j'ai participé à une émission où je les ai accusé d'être les seuls satanistes que je connaissais puisqu'ils étaient les seuls à croire en l'existence de Satan.
  • (fr) Le principe de Lucifer : le cerveau global, Howard Bloom (trad. Aude Flouriot et Carole Hennebault), éd. Le jardin des livres, 2003  (ISBN 2-914569-15-7), p. 362


Le génie de la bête : une révision radicale du capitalisme, 2010[modifier]

Quatre-vingt dix pour cent des abeilles restent avec leurs sœurs. Mais 5 pour cent d'entre elles ne suivent pas la foule. Et lorsque les temps sont durs, le nombre d'abeilles chercheuses peut plus que tripler.
  • (en) Ninety-five percent of the forager bees trail along with their sisters. But 5 percent do not follow the crowd. In bad times, the number of searcher bees can more than triple.


Entre 1929 et 1933, deux banques américaines sur cinq firent banqueroute - 10763 banques sur 24970 disparurent. Seules les banques d'une nation européenne survécurent intactes au crash du Creditanstalt. Cette nation était l'Italie, dirigée par le dictateur fachiste Benito Mussolini. Il donna l'impression que ses institutions financières étaient fortes et sans crainte de la crise. Il travailla sur l'émotion et la perception, comme clés de la croissance et de la récession (...) Le résultat ? Si vous retiriez votre épargne dans la banque d'une nation tremblant de panique, telle que l'Autriche, l'Allemagne, l'Angleterre ou les États-Unis, vers quelle nation auriez-vous envoyé votre argent à l'abri ? L'Italie.
  • (en) Between 1929 and 1933, two out of every five american banks collapsed - 10763 out of 24970 banks went down (...) Only the banks of one European nation survived the Creditanstalt collapse intact. That nation was Italy led by a fascist dictator Benito Mussolini. He gave the impression that Italy's financial institutions stood strong and fearless in the storm. He worked the levers of emotion and perception, the keys to boom and crash (...) The result ? If you'd just pulled your savings out of a bank in a nation trembling with panic, such as Austria, Germany, England, or United States, to what nation would you send your money for safekeeping ? Italy.


Les bactéries, comme vous et moi, sont étonnamment sociales. Elles ne peuvent pas vivre seule (...) L'irrégularité de deux cycles peut expliquer l'apparente imprévisibilité des booms et kracks : deux balanciers aideraient à comprendre pourquoi la théorie du cycle Kondratiev, avec son hypothèse d'une vague technologique entrainant de grosses variations sur la sphère financière, est seulement parfois vraie ; à cause de nos minuteries internes, nos horloges biologiques peuvent nous conduire à la panique même si une nouvelle technologie a plusieurs décennies avant d'atteindre son pic. Si le cycle de nos ancêtres bactériens dont nous avons hérité est toujours en nous, que signifie l'éclatement de la bulle en 2008 ? (...) Dans l'embryon, de nouvelles hordes exploratrices de cellules neuronales wannabes continuent de partir en voyage à travers cet être en développement pendant 5 ans après son seizième jour. Si elles reçoivent des signaux enthousiastes sur une destination pour des cellules, elles s'enracinent dans le nouveau territoire. Mais elles s'autodétruisent lorsqu'elles finissent dans un endroit où elles n'ont pas d'utilité. C'est le cycle de l'exploration et de la consolidation ; c'est le pendule au cœur du boom et du krack.
  • (en) Bacteria, like you and me, are astonishingly social. They cannot live alone (...) The irregularity of two overlapping cycles may explain the seeming unpredictability of boom and clash. The spikes and troughs of the two timers may help explain why the Kondratiev wave theory of boom and crash, the hypothesis that technology-waves bring big swings in the financial clock, is only sometimes right. Thanks to internal timers, our biological clock can flick us into panic even when a new technology has many decades to go before it peaks. If a cycle we've inherited from our bacterial ancestors is, indeed alive in us today, what does that mean for the boom and the bust of 2008 and for the bubbles and busts yet to come ? (...) Your brain gave over 60 percent of your langage neurons selfdestruct commands. Neurons that aren't used are forced to commit suicide. By the age of five, you still had the capacity to pick up french, Tibetan, or Japanese as your native tongue. Then, the ability disappeared (...) Back to the embryo, new hordes of explorary neural cell wannabes continued to set off on journeys through the developing you for months after your sixteenth day. If they received enthusiastic signals from the cells of their destination, they took root in the new territory. And they destroyed themselves if they'd ended up in a spot that didn't need them. That's the cycle of exploration and consolidation. That's the pendulum at the heart of boom and crash.
  • Apoptose : l'horloge biologique d'une bactérie est équivalente à un cycle économique ou d'affaire ((en) Apoptosis : the timer of the bacteria's equivalent to an economic or business cycle).
  • (en) The genius of the beast : a radical re-vision of capitalism, Howard Bloom (trad. Wikiquote), éd. Prometheus books, 2010  (ISBN 978-1-59102-754-6), p. 65-71 & 269


Y a t-il un équivalent humain à ce qu'une cloche signifie une nourriture ? Oui. L'or et l'argent.
  • (en) Is there a human equivalent to the bell that stands for food? Yes. Gold and silver.
  • (en) The genius of the beast : a radical re-vision of capitalism, Howard Bloom (trad. Wikiquote), éd. Prometheus books, 2010  (ISBN 978-1-59102-754-6), p. 139


Le système occidental dépend d'un équilibre entre quatre groupes :
  1. les entrepreneurs ;
  2. l'industrie du scandale médiatique ;
  3. le gouvernement ;
  4. les explorateurs.
  • (en) The western system depends on a balance between four groups:
    1. businesspeople;
    2. the protest industy;
    3. governement; and
    4. explorers.
  • (en) The genius of the beast : a radical re-vision of capitalism, Howard Bloom (trad. Wikiquote), éd. Prometheus books, 2010  (ISBN 978-1-59102-754-6), p. 299
Purgeons le système politique dans lequel les super-riches obtiennent six dollars de retour pour chaque dollar qu'ils investissent dans une campagne politique.
  • (en) Let's purge the political system in which the super-rich get back six dollars' worth of favors and special breaks for every dollar they invest in a political campaign.
  • (en) The genius of the beast : a radical re-vision of capitalism, Howard Bloom (trad. Wikiquote), éd. Prometheus books, 2010  (ISBN 978-1-59102-754-6), p. 427


Pour être un génie, selon Einstein, vous devez être capable d'écrire une théorie complexe si simplement que chacun puisse la comprendre.
  • (en) To be a genius, Einstein wrote, you had to be able to write a complex theory so simply that everyone could understand it.
  • (en) The genius of the beast : a radical re-vision of capitalism, Howard Bloom (trad. Wikiquote), éd. Prometheus books, 2010  (ISBN 978-1-59102-754-6), p. 460


Tu possèdes l'audience de ta vie : utilises tes passions dans ton travail.
  • (en) You owe your audience your life : use yours passions in your work.
  • Howard Bloom disait à ses clients du rock 'n' roll qu'ils possédaient leur audience plus que leur musique.
  • (en) The genius of the beast : a radical re-vision of capitalism, Howard Bloom (trad. Wikiquote), éd. Prometheus books, 2010  (ISBN 978-1-59102-754-6), p. 475


Amazon et Wikipédia sont des organisations remarquables en ce qu'elles sont des nouvelles formes de consolidation et de création (...) Nombreux sont ceux qui ont tenté de les copier. Pourquoi ont elles un tel succès ? Elles s'ajustent sur l'état du moi de leurs visiteurs. Et elles donnent à leurs équipes un outil remarquable pour roder leur empathie.
  • (en) Amazon and Wikipedia are remarkable organizations, new form of consolidation and structure creation that many have tried to copy. Why do they succeed? They give their visitors an ego-stake. And they give their employees a remarkable tool with which to tune their empathy.
  • (en) The genius of the beast : a radical re-vision of capitalism, Howard Bloom (trad. Wikiquote), éd. Prometheus books, 2010  (ISBN 978-1-59102-754-6), p. 478


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :