Grand Genève

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Occupation des sols de l'agglomération de Genève
Blasons du Canton de Genève (centre), du Chablais (haut/droite), du Faucigny (bas/droite), du Genevois français (bas), du Pays de Gex (bas/gauche) et du District de Nyon (haut/gauche)

Le Grand Genève est l'agglomération transfrontalière de Genève composée de quatre entités situées en Suisse et en France, soit le canton de Genève, le district de Nyon, une partie du département de la Haute-Savoie et le Pays de Gex.

Le projet d'agglomération se nommait Agglomération franco-valdo-genevoise jusqu'au 3 mai 2012, date à laquelle le nom de « Grand Genève » est choisi. Elle compte une population totale d'environ 915 000 habitants fin 2011.

Citations[modifier]

C'est une structure flasque. Une montre molle, qui ne donne même pas l'heure. Congrégation de notables, qui aiment à se réunir, mots très pompeux et phrases grandiloquentes, ils veulent scintiller le moderne, nous faire miroiter un monde nouveau. Ils viennent de Genève, Vaud, France voisine, représentent tout un fatras d'institutions locales et régionales, et se sont auto-intitulés, sans que personne ne leur demande rien, le "Grand Genève". Déjà le titre est pour le moins gonflé, notamment pour nos amis vaudois, de l'Ain ou de la Haut-Savoie. Mais surtout, ce machin, on aimerait connaître sa légitimité institutionnelle et populaire. Vaine démarche!


Le programme cher au Conseil d'Etat, le "Grand Genève" est un fiasco. Le Conseil d'Etat sortant semble ravi de l'explosion démographique qui paralyse le canton et constate avec satisfaction que la population du "Grand Genève" augmente de 1,5% par an, soit 351'000 habitants de plus en 10 ans, et que des 350'000 emplois implantés sur sol genevois, 100'000 (presqu'un emploi sur trois) est déjà occupé par un travailleur frontalier. En fait, le Conseil d'Etat ne gouverne pas, il compte. Il compte les points de PIB susceptibles d'augmenter ses recettes fiscales. Il semble ignorer que la réparation des dégâts après un cambriolage augmente le PIB, les primes d'assurances vol qui prennent l'ascenseur aussi, les systèmes d'alarmes, les caméras de surveillances, les prisons, même les coûts de la santé et les amendes qui explosent augmentent le PIB! Mais péjorent la qualité de vie des habitants. Un changement de cap est donc nécessaire et urgent. La direction à suivre ce n'est pas le "Grand Genève" mais le "Bon Genève".
  • A propos du Grand Genève
  • « Yves Nidegger ne veut pas du "Grand Genève" », Yves Nidegger, Editions spéciale de l'UDC, février 2018, p. 12


Le Grand Genève nous offrira ses chômeurs français, sa pègre, sa pollution sur nos routes, dans nos trains ou dans notre aéroport. Et nous regarderons tout cela en geignant parce que nous sommes nous aussi chômeurs, "en recherche d'emploi", préretraités, recalés du mondialisme.
  • À propos du Grand Genève


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :