Françoise Sironi

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Françoise Sironi, née le 18 février 1958, est une psychologue clinicienne et universitaire française.

Psychologie(s) des transsexuels et des transgenres (2011)[modifier]

Parce qu'elle est herméneutique du sujet, la question transidentitaire (transsexuels, transgenres...) n'appelle aucune résolution, ni par la médecine, ni par la psychologie, d'où je parle. Aujourd'hui, elle a besoin de dépénalisation (dans certains pays) et de dépsychiatrisation. Elle a besoin, dans certains cas, et tout concernant les sujets transexuels, de la chirurgie pour façonner les corps et de l'endocrinologie pour changer d'imprégnation hormonale. Elle a besoin de pensées et de pratiques psychologiques qui contribuent à libérer le genre de tous les carcans idéologiques et politiques dont on affuble le sujet moderne, où qu'il soit dans le monde.


Les propos de Colette Chiland illustrent ce que Sándor Ferenczi (1873-1933) écrivait en 1932 à propos de l'hypocrisie des professionnels du soin: « Une grande part de la critique refoulée concerne ce que l'on pourrait appeler l'hypocrisie professionnelle. Nous accueillons poliment le patient quand il entre, (...) nous lui promettons (...) de consacrer tout notre intérêt à son bien-être et au travail de l'élucidation. En réalité, il se peut que certains traits externes et internes du patient nous soient difficilement supportables. » Cette hypocrisie professionnelle n'est pas réductible au seul contre-transfert. Il ne se rejoue pas un modèle relationnel préalable de la vie du thérapeute projeté sur le patient en situation thérapeutique. Il s'agit d'une véritable hostilité à l'égard des patients, liée à un rejet moral de la même nature que le racisme, et qui porte aujourd'hui un nom: la transphobie. Les manquements éthiques de ces thérapeutes qui continuent de recevoir des sujets transsexuels en parfaite connaissance de cause eu égard à leur hostilité sont gravissimes.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :