Fantastique

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Cauchemar, Johann Heinrich Füssli.

Le fantastique est une notion de narratologie caractérisant l’intrusion du surnaturel dans le cadre réaliste d'une fiction. Cette intrusion entraîne généralement des réactions de refus, de rejet ou de peur chez les personnages. La littérature fantastique se développe en Europe au cours du XIXe siècle. Par la suite, le genre apparaît sur d'autres supports : cinéma, bande dessinée, etc.

Hubert Aquin[modifier]

Le fantastique n'est fantastique que par rapport à une réalité normale : sa force est de contraste et d'invraisemblance. Mais pour que l'invraisemblable ait du relief, il doit se détacher d'un contexte vraisemblable.
  • Journal, Hubert Aquin, éd. Bibliothèque Québécoise, 1992, p. 144


Jorge Luis Borges[modifier]

Je pense que la théologie est une branche de la littérature fantastique. La psychanalyse, c’est encore une autre.
  • (es) Yo creo que la teología es una rama de la literatura fantástica. Otra es el psicoanálisis.
  • (es) Borges verbal, Bravo & Paoletti (trad. Wikiquote), éd. Émece, 1999  (ISBN 9500420201), p. 174

Fédor Dostoïevski[modifier]

On dit toujours que la réalité est ennuyeuse, monotone : pour se distraire on recourt à l'art, à la fantaisie, on lit des romans. Pour moi c'est le contraire : que peut-il y avoir de plus fantastique et inattendu que la réalité ? Que peut-il y avoir même de plus invraisemblable que la réalité ? Jamais un romancier ne proposera d'impossibilités aussi impossibles que celles que la réalité nous présente chaque jour par milliers, sous l'aspect des choses les plus ordinaires. Il en est même que nulle fantaisie ne saurait inventer. Et quelle supériorité sur le roman !
  • Journal d'un écrivain, Fédor Dostoïevski (trad. Gustave Aucouturier), éd. Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1972, p. 481-482


Alexandre Zinoviev[modifier]

Selon mes observation, c'est surtout le fantastique qui prévaut dans la S-F, c'est à dire ces absurdités à prétentions scientifiques qui n'ont absolument rien de commun avec la science.
  • in Univers/17, Alexandre Zinoviev (trad. Eurocon 4, Bruxelles), éd. J'ai Lu, 1979, chap. Cette fiction dite scientifique, p. 131


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :