Dr House/Saison 1

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour à l'article général : Dr House

Les Symptômes de Rebecca Adler (1/22)[modifier]

House : Tumeur cérébrale. Elle est foutue. Aucun intérêt.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


C'est une lésion, et la petite tache verte qui est au milieu de la plus grosse tache bleue sur la carte, c'est une île.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House : Tout le monde ment.
Cameron : Le docteur House rencontre rarement les patients.
Foreman : Ce n'est pas pour traiter les patients qu'on est devenus médecins ?
House : Non, c'est pour traiter les maladies qu'on est devenus médecins. Traiter les patients, c'est ce qui rend la plupart de nos confrères malheureux.

  • Hugh Laurie, Jennifer Morrison, Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Chase: Vache folle ?
House : Ou zèbre fou ?

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy: Je vous attendais dans mon bureau il y a 20 minutes
House : Tiens, c'est drôle, parce que je n'avais aucune intention d' être dans votre bureau il y a 20 minutes.
Cuddy: Vous croyez peut-être qu'on a rien à se dire.
House : Non, je crois juste que ça va pas m'intéresser.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Comme a dit le grand philosophe Mick Jagger, on ne peut pas toujours avoir ce qu'on veut.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Donc, pour m'obliger à traiter les patients, vous m'empêchez de traiter les patients.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Foreman: Je croyais que tout le monde mentait ?
House : C'est dans le mensonge que la vérité commence, méditez cela !
Foreman: Ça ne veut rien dire, non ?

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: 12h52, le docteur House arrive en consultation, merci de bien vouloir le noter, vous êtes équipés pour recevoir le câble ici ? "Hôpital Central" commence dans 8 minutes...
Cuddy : Pas de télé, mais on a des patients.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Un patient: Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce que vous faites ?
House : Je prends des analgésiques.
Un patient: Ah... pour votre jambe ?
House : Non, parce que j'adore le goût. Vous en voulez un ? ça soulagera votre dos. Malheureusement, vous avez un problème plus grave. Votre femme a un amant.
Un patient: Quoi ?!
House: Vous êtes orange, pauvre truffe ! Passe encore que vous n'ayez rien vu, mais si votre femme n'a pas remarqué que son mari avait changé de couleur, c'est qu'elle a vraiment la tête ailleurs. Est-ce que par hasard vous consommez des doses extravagantes de carottes et de vitamines ? La carotte, ça rend jaune, et la vitamine PP, rouge. Prenez des tubes de gouache et faites le mélange ! Et trouvez-vous un bon avocat !

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Si vous vous méfiez des corticoïdes, méfiez-vous aussi des médecins !
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


On ne prescrit pas de médicaments à l'aveuglette, en tout cas plus depuis Tuskegee et Mengele.
  • Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Foreman: On va la regarder mourir ?
House : Oui, on va la regarder mourir, plus précisément on va regarder à quelle vitesse elle meurt.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Il n’y a pas de mort digne ! Notre corps nous lâche parfois quand on a 90 ans, parfois avant même qu’on vienne au monde mais ça arrive fatalement. Il n’y a jamais de dignité là dedans. Peu importe qu’on puisse marcher, voir ou se torcher les fesses tout seul c’est toujours une horreur, toujours. On peut vivre dans la dignité mais pas mourir.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


J'ai résolu l'énigme. Mon boulot s'arrête là. Les patients veulent toujours des preuves, des garanties ! On fabrique pas de machines à laver ici !
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 1 (Les Symptômes de Rebecca Adler), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Test de paternité (2/22)[modifier]

Wilson: Tu as trois médecins avec toi, des spécialistes triés sur le volet. Et ils se tournent les pouces ?
House : Cameron s'occupe de mon courrier.

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Depuis quand j'ai une signature de fille, moi ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


La mère du patient: Qu'est-ce que ça vous dit ?
House : Rien. C'est juste pour l'embêter. Donne-moi autant d'animaux que tu peux commençant par la lettre B. Vas-y.
Dan : Bébé éléphant.
House : Bébé éléphant ! C'est une excellente réponse. Bébé baleine convenait aussi.
Le père du patient: Vous en concluez quoi ?
House : Deux choses. Pas de lésion neurologique et votre fils ne gagnera jamais à un jeu télévisé.

  • Hugh Laurie, Robin Thomas, Scott Mechlowicz et Wendy Gazelle, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Dan: Par contre, j'ai pris un coup sur la tête lors d'un match de crossball.
House : Vous étiez au courant de ce détail ?
Cameron : Non, ils ont omis de le signaler.
House : Oui. A quoi bon ?

  • Hugh Laurie, Scott Mechlowicz et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Chase : Pourquoi tout de suite imaginer le pire ? Si on exclut les terreurs nocturnes, ça peut être systémique : le foie, les reins, ça peut être ailleurs qu'au cerveau !
House : Oui. Mais je vous en prie ! excluez tous les symptômes qui peuvent vous simplifier la vie !

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Chase : Je vois un réhaussement des méninges. Je parie pour une méningite virale.
House : Excellent. Vous voyez ce qu'il a fait ? il a pris un tout petit détail pouvant indiquer un problème et n'a pas eu peur de foncer.
Foreman : Il n'y a aucune preuve de méningite sur cette IRM !
House : Non, aucune. Il s'est totalement planté.
Foreman : [...] Il a certainement bougé ! personne ne reste parfaitement immobile pendant une IRM.
House : Oui, il n'en pouvait plus, alors il a fait glisser un de ses hémisphères cérébraux dans une position plus confortable !

  • Hugh Laurie, Omar Epps et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Une jeune mère : Pas de lait en poudre ! rien que le bon lait 100 % naturel de maman !
House : Miam miam. [...] Je vois pas ses dates de vaccination.
Une jeune mère : On est anti-vaccins.
House : Vous n'y croyez pas ? [...] "Matériau 100 % naturel"... c'est pas de l'arnaque, les jouets 100 % naturels ! Les fabricants de jouets ne fixent pas arbitrairement le prix de leurs grenouilles, ils ne mentent pas sur le coût de la recherche et du développement. Le pire dont on pourrait éventuellement les accuser, ça serait de fabriquer des grenouilles pas du tout marrantes ! (joue avec le bébé) Il y a un autre business très bien aussi : celui des jolis cercueils miniatures pour enfants. On peut les avoir en vert grenouille, rouge camion de pompier, sans rire. Les anticorps de votre délectable lait maternel ne protègent l'enfant que pendant six mois, ce qui explique que les labos n'hésitent pas à vous arnaquer, ils sont convaincus que vous paierez n'importe quoi pour lui sauver la vie. Vous croyez qu'ils ont tort ? prouvez-le leur ! Si des centaines de parents comme vous décident qu'ils préfèrent laisser mourir leur enfant que de payer quarante dollars une vaccination, croyez-moi, les prix chuteront, très très vite !

  • Hugh Laurie et Kylee Cochran, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Docteur Cuddy ! très jolie tenue.
Cuddy : Qu'est-ce que vous faites là ? Un patient ?
House : Non, la call girl est venue à mon bureau au lieu de venir chez moi.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : [...] Il a une infection au cerveau.
Cameron : Vous avez pensé au sexe ?
House : Euh, oui, mais vous savez, d'abord on travaille ensemble et puis en plus de ça je suis plus vieux que vous. Mais peut-être que ça vous plaît ?
Cameron : Je veux dire que peut-être, c'est une neurosyphilis.
House : Beau rattrapage.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : (à un patient) Un petit analgésique ? (il le tend au patient) [...] A la vôtre. Alors, comme ça vous avez de la famille à Princeton ? [...] Vous êtes là pour le boulot ? [...] Vous avez mal au pénis ?
Mr Funsten : Non ? quoi, je devrais ?
House : Non, c'était pour vous poser une question complètement déplacée. Votre avocat va adorer.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy : Comment va votre call girl ?
House : Ah, c'est gentil de vous intéresser. Une drôle d'histoire. Elle voulait devenir directrice d'hôpital mais c'est pas sa façon de baiser les gens.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Donc l'erreur de traitement a tué tout espoir d'un diagnostic correct. Pourquoi les gens me mentent ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 2 (Test de paternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cherchez l'erreur (3/22)[modifier]

Bonjour, messieurs, dames, les malades et leurs chères familles. Afin de gagner du temps et d'éviter d'ennuyeux bavardages ultérieurs, je suis le docteur Gregory House, appelez moi Greg. Je suis l'un des trois médecins assurant les consultations ce matin. [...] Ah, ce rayon de Soleil est le docteur Lisa Cuddy. Le docteur Cuddy dirige cet hôpital, alors malheureusement elle est trop occupée pour s'occuper de vous. Je suis un médecin ! Diagnosticien certifié avec une double spécialité en maladie infectieuse et néphrologie. Je suis aussi le seul médecin de l'hôpital qui assure les consultations contre sa volonté. C'est la vérité, non ? Mais soyez tranquille, pour la majorité d'entre vous, le travail pourrait être fait par un singe avec un flacon d'ibuprofène. À ce sujet , si vous êtes particulièrement enquiquinant, vous risquez de me voir prendre ceci ; c'est de la Vicodin. C'est à moi, vous n'en n'aurez pas ! Non, je n'ai pas de problème de gestion de douleur, j'ai un problème de douleur. Mais va savoir, peut-être que je me plante, peut-être que je suis trop défoncé pour faire la différence. Bref, qui est-ce qui veut de moi ? (silence) ... Et qui est ce qui préfère attendre un des deux autres médecins ? (tous les patients lèvent la main) Si vous changez d'avis, je suis en salle d'examen numéro un !
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 3 (Cherchez l'erreur), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Il a fallu une semaine au 911 pour répondre à votre appel ?
Une patiente : Vous n'êtes pas un gentil médecin.
House: Et vous, vous êtes très mauvaise dans votre métier, quel qu'il soit.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 3 (Cherchez l'erreur), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


C'est dans le mensonge que la vérité commence , méditez cela.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 3 (Cherchez l'erreur), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Bon. Il n'y a pas une frontière très mince entre l'amour et la haine. En fait, il y a une grande muraille de Chine avec des sentinelles armées postées tous les trois mètres entre l'amour et la haine !
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 3 (Cherchez l'erreur), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison. Enfin je pense. Mais va savoir si j’ai raison !
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 3 (Cherchez l'erreur), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Cameron: Alors une femme ne peut pas exprimer son intérêt pour le sexe sans que ça devienne une espèce de bras de fer professionnel ?
House : Non ! quand elle a votre physique et qu'elle dit ce que vous dites, elle est obligée de tenir compte de l'effet que ça aura sur les hommes.
Cameron: Les hommes devraient être plus adultes.
House: Oui, et les chiens ne devraient pas se lécher partout. On peut toujours rêver !

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 3 (Cherchez l'erreur), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Wilson: Ce côté suffisant que tu as a quelque chose d'assez séduisant.
House : Merci. C'était soit ça, soit me faire faire un balayage. Et la suffisance demande moins d'entretien.
Wilson: Je sais que t'es pas du genre à essayer d'attirer les mouches avec du miel, mais est-ce que tu crois que tu risques d'en attraper beaucoup en les prenant de haut ?
House: Des mouches, non, des médecins, oui. Si j'avais dit à Foreman "c'est bien vu, bonne idée, mais désolé c'est raté", tu penses qu'il ferait quoi maintenant ?
Wilson: Il rentrerait peut-être chez lui en se prenant un peu moins pour une merde ?
House: Exactement.
Wilson: Tu veux qu'il se prenne pour une merde ?
House: Non... je veux pas qu'il rentre chez lui.

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 3 (Cherchez l'erreur), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Le sexe peut tuer. Tu sais ce que notre corps subit quand on fait l'amour ? Les pupilles se dilatent, les artères se contractent, la température augmente, le cœur s'emballe, la pression artérielle crève le plafond. La respiration s'accélère et devient haletante, le cerveau envoie des impulsions électriques dans tous les sens et des sécrétions jaillissent de toutes les glandes, et les muscles se tendent et se crispent comme si on soulevait trois fois le poids de notre corps. C'est violent, c'est brutal et c'est pas joli. Et si Dieu ne s'était pas arrangé pour qu'on en redemande, ça fait bien longtemps qu'on aurait cessé de se reproduire. Les hommes ont la chance de n'avoir qu'un seul orgasme. Tu sais que les femmes peuvent jouir pendant une heure ?
  • Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 3 (Cherchez l'erreur), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Je suis le docteur House, le médecin de votre fils.
La mère du patient : Oh, celui que nous ne connaissons pas encore.
Le père du patient : Celui qu'il ne connaît pas. Mais, comment faites-vous pour le soigner sans le voir ?
House: C'est facile, j'en ai rien à foutre de lui.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 3 (Cherchez l'erreur), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Un patient: Faut que j'y aille.
House: Vous croyez que ça va sortir tout seul ? Et c'est du genre plus gros qu'un panier à pain ? Parce que le fait est que ça va ressortir tout seul. Si c'est pas trop gros, pas de problème, ça sortira bien emballé dans un joli paquet mou, "plouf", mais si c'est gros, ça va coincer quelque part. Et là vous risquez de beaucoup moins rigoler.
Un patient: Comment vous avez... ?
House: Ça fait une demi-heure que vous êtes là et vous ne vous êtes pas assis, ce qui m'indique là où ça se situe. Vous ne m'avez pas dit ce que c'était, j'en conclus que c'est humiliant, vous avez un petit canard tatoué sur le bras, ce qui prouve que pour vous humilier faut déjà y aller, il y a donc peu de chances pour que ce soit des hémorroïdes. Je suis médecin depuis vingt ans, il n'y a plus rien qui me surprend.
Un patient: C'est un lecteur MP3.
House: Hum... c'est... c'est plutôt à cause de la taille, de la forme, ou c'est le "poum poum" des basses ? [...] (il sort et interpelle l'infirmière) Bon, il est trois heures, je m'en vais, dites au docteur Cuddy qu'il y a un patient qui l'attend en salle d'examen n°1 et que la police veut qu'elle vérifie s'il n'y a pas eu téléchargement illégal.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 3 (Cherchez l'erreur), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Panique à la maternité (4/22)[modifier]

Première pièce à conviction, la petite Hartig.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 4 (Panique à la maternité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Wilson: Je suis fasciné de te voir rendre visite à un patient.
House : Oh, je les supporte plus dès qu'ils ont des dents.

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 4 (Panique à la maternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Chez le psy ? Si vous décidez d'aller consulter un psy, je serais prête à le payer à vie ! l'hôpital organisera une vente de gâteaux s'il le faut.
  • Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 4 (Panique à la maternité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Debout ! on part la chasse.
Foreman: Et on chasse quoi ?
House : Le petit lapin.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 4 (Panique à la maternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Les cultures prennent quarante-huit heures, autant les dépister post mortem.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 4 (Panique à la maternité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Je suis aux consultations, venez me voir pour une information importante, ou pas importante.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 4 (Panique à la maternité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Vous avez un parasite.
Une patiente: C'est-à-dire, comme le ténia, carrément ?
House : Allongez-vous et soulevez votre pull. Vous pouvez baisser les bras.
Une patiente: Et on peut s'en débarrasser ?
House : Oh, pendant encore un mois, en gros. Mais après, on doit vivre avec ou ça serait illégal, à part dans quelques États.
Une patiente: Illégal ?
House : Ne vous inquiétez pas. Beaucoup de femmes aiment embrasser ce parasite, elles lui donnent même un nom, lui trouvent un joli petit pull et l'emmènent au parc avec d'autres parasites. Il a vos yeux ! [...] L'ancien boyfriend ressemble au mari ?
Une patiente: Oui...
House : Alors accueillez cet enfant ! Il le saura jamais ; les mariages les plus solides sont bâtis sur des mensonges. Vous commencez fort !

  • Hugh Laurie et Hedy Burress, Dr House, saison 1, épisode 4 (Panique à la maternité), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


[...] Les médecins ont trop prescrit d'antibiotiques. "Un petit rhume ? de la pénicilline !" "Le nez bouché ? où est le problème ? prenez de l'azithromycine. Ah, ça marche pas non plus ? essayez une quinolone !" On met du savon antibactérien partout. Il y aura de la vancomycine dans l'eau du robinet, un jour. On les a élevées, ces superbactéries ; ce sont nos enfants ! Ils ont grandi, ils sont devant nous en pleine crise avec leurs piercings.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 4 (Panique à la maternité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


L'erreur est humaine (5/22)[modifier]

Ecrire ce qu'on sait déjà pour que personne ne le lise. Je pense que Dante serait d'accord pour dire que c'est plus qu'inutile.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Une sœur: On dirait des stigmates ?
House : On ne doit parler que de vous autour du distributeur d'eau bénite.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Cuddy: Et le conseil de discipline, il va aussi vous donner un coup de règle ?
House: Vous allez me dénoncer ?
Cuddy: J'ai quelle autre solution ?
House: Euh... sais pas. Ne pas me dénoncer ?

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House : Des cannes en sucre ? vous vous moquez d'un infirme ?
Cameron (gênée) : Non ! c'est bientôt Noël et j'ai... j'ai...
House : Relax. Je rigole.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Cuddy: Oh, je sais, la prednisone affaiblit le système immunitaire. Ce n'est pas le médicament que vous lui avez donné pour le truc qu'elle n'a pas ?
House: Oui, mais... hé, c'était un piège, petite coquine !

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Foreman: Aucun protocole ne prévoit de mettre un patient en caisson à oxygène hyperbare pour des problèmes d'auto-immunité.
House: Ah, ces toubibs... toujours avec leurs protocoles. [...] Cela m'amuse et me contrarie à la fois de voir que vous pensez que je devrais être moins têtu que vous.
Foreman: Vous connaissez le serment d'Hippocrate, évidemment ?
House: Euh, le truc qui commence par ne pas nuire au malade et qui interdit les avortements, le libertinage et d'abord et avant tout d'inciser pour un problème de calculs ? Oui, je l'ai lu une fois, c'est assez moyen.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Une sœur: Vous êtes dans une chapelle. Un lieu de prière.
House : Un lieu de prière, ah... C'est pour ça que j'ai une excellente réception. Et aussi pourquoi il y a jamais personne.
Une sœur: Il faut que je vous parle, Dr House. Sœur Augustine croit en des choses qui n'existent pas.
House : Je pensais que c'était une des conditions requises pour faire votre boulot ? [...] J'imagine qu'il faut être fine psychologue pour être l'infirmière d'un couvent, non ? Nous avons donc l'orgueil, la colère, l'envie, la gourmandise, soit quatre des sept péchés capitaux en moins de deux minutes. Vous vous amusez à battre des records, vous avez des jeux catholympiques ? [...] Vu la façon dont vous êtes en train de me regarder, je dirais qu'on vient juste de passer au cinquième. La luxure.

  • Hugh Laurie et Lucinda Jenney, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Je vais vous rendre le plus grand service qu'un médecin puisse rendre à un autre, je vais vous empêcher de tuer votre patiente. Je vous retire le dossier.
  • Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Vous savez quoi sur la bonne sœur ?
Chase: Laquelle ?
House: Ah, la mignonne ! je crois que j'ai un ticket.

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Vous mentez toutes. C'est une bonne stratégie, c'est simple, si vous dites toutes le même mensonge, mais elle n'a pas vécu toute sa vie en bonne catholique. Quand elle a fait son arrêt cardiaque, j'ai dû ouvrir son chemisier, et j'ai alors découvert deux choses : que les sœurs peuvent avoir de très beaux seins, et que sœur Augustine a un putois tatoué sur l'épaule droite. Alors c'est peut-être le putois sacré de Saint-Joseph, mais à ce que je sache, les orphelinats et les couvents catholiques ne disposent pas de salon de tatouage dans leurs locaux.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Cuddy: De la cigüe pour moi ?
House: Je vais vous rendre le plus grand service qu'un médecin puisse rendre à un autre, je vais vous empêcher de tuer votre patiente.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


J'ai pas besoin de votre visa de contrôle pour savoir que je fais bien mon boulot.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Oh, vous pouvez croire en tout ce que vous voulez, les esprits, la vie après la mort, le Paradis et l'Enfer, mais pour les choses de ce monde, ne soyez pas idiote. Parce que vous pouvez toujours me dire que vous vous en remettez à Dieu pour vous sortir de là, mais quand il s'agit de traverser la route je sais que vous regardez des deux côtés.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Dieu est en elle ! Ce serait plus simple si c'était une tumeur.
Wilson: Elle est peut-être allergique à Dieu.

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Scanner complet de la nonne !
Chase: Et si elle refuse ?
House: Eh bien dites-lui que je cherche un miracle.

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Wilson: Comment va la sœur ?
House: [...] Tu connais les bonnes sœurs ; tu leur retires leur stérilet, elles pètent le feu comme jamais.

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 5 (L'erreur est humaine), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Une mère à charge (6/22)[modifier]

Le fils d'un patient : C'est un bon Hôpital ?
House : Ça dépend de ce que vous entendez par bon. J'aime bien les sièges.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Bien sûr que si, c'est l'alcool !… Vous rigolez ou quoi ? Ce type est un médecin professionnel ! Je parie qu'il joue au golf, et tout le bazar !… S'il vous dit que votre mère est alcoolique c'est qu'il a des preuves, je suis sûr qu'il a regardé les varices, vérifié l'œsophage, et fait faire un bilan sanguin. Les médecins comme ça ne font pas des suppositions, ils font leur boulot !
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House : Elle a quel âge ?
Le fils d'un patient : Vous êtes médecin ?
House : J'ai mon propre stéthoscope. Je vous ai demandé son âge ou pas ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


On sait pas comment traiter ça ! on fait quoi, des fumigations du vagin ?
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Foreman : Je rêve ou il parle à une patiente ?

  • Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House : Bonne nouvelle : le labo dit que ça n'est pas un streptocoque, vous pouvez y aller.
La mère de la patiente: (à sa fille) Tu attends deux sec...
House : Non, sans rire ! Ils sont formels ! Ils picolent dur, je vais pas vous dire le contraire, mais ce sont des pros ! Votre fille n'avait aucun des symptômes, et de toute manière j'ai pas envie de discuter avec vous. Tout ça pour vous dire : dehors !
La mère de la patiente: Je veux juste avoir votre avis, docteur. Elle fête bientôt son anniversaire et elle ne veut pas que je fasse un gâteau sans sucre. [...]
House : Voilà pourquoi vous êtes là. [...] Vous voulez donc qu'un médecin la mette en garde contre les dangers du sucre. [...] (à sa fille) Tu sais, Wendy, j'ai beaucoup de peine pour les autres enfants qui, contrairement à toi, n'ont pas une maman qui sait que le sucre provoque des infarctus, l'appendicite et des mycoses du pied.
La mère de la patiente: C'est pas la peine non plus de...
House : Oh, si, si, si, si, allons-y à fond, vous voulez qu'elle maigrisse pour pouvoir mettre de beaux vêtements comme les vôtres, hein ? j'adore vos bracelets, tiens et pourquoi pas des tenues identiques ? comme des jumelles ! Oh, ce n'est pas votre fille, c'est impossible, vous êtes bien trop jeune ! Joyeux anniversaire. Et faites-lui un bon gros gâteau à la crème.

  • Hugh Laurie et Lilas Lane, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Bon ! quand j'ai dit "pas de psychotropes", quel mot au juste avez-vous eu du mal à comprendre ?
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: (à Foreman) Et c'était le pire choix que vous puissiez faire, alors un conseil à l'avenir, demandez-moi.
Cameron: (à Chase) Je crois qu'ils choisissent un film.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Alors, bouchez-vous les oreilles, si vous ne voulez pas que je vous gâche la fin. Tout est normal, sauf le taux de prothrombine. Ce qui signifie ?
Foreman: Généralement, que celui qui a fait la prise de sang l'a mal faite.
House: C'est exact. Attendez, c'est vous qui l'avez faite ?

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Trouvons qui a raison avant qu'elle ne se vide de son sang.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


C'est déjà un boulot en soi d'être adolescent.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Bonjour, docteur Cuddy ! Très jolie tenue. Qui nous dit : "je suis une professionnelle mais aussi une femme". Qui nous le hurle, plus exactement.
Cuddy: Oui, votre grosse canne est tout aussi subtile.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Un patient: J'ai tout essayé.
House: Hum... Tirer la langue, vous mettre de la glace dans le cou, vous donner des gifles, vous pincer les parties... oui, vous avez effectivement fait le tour de toutes les techniques médicales de base. Les gifles, ce sont des vraies gifles avec le plat de la main ou plutôt avec le poing ?
Un patient: Le plat de la main.
House: Oui, c'est la technique enseignée à Harvard. Violentes, les gifles ? (le patient se gifle lui-même) J'ai pas bien vu, vous pouvez le refaire ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Une fille dans les toilettes des hommes, extrêmement théâtral. Ça doit être drôlement important, ce qu'elle a à me dire. [...] Si j'étais vous, je me dirais : "le docteur House doit vraiment être très fort, pourquoi est-ce que je l'oblige à faire le bobologue ?" Eh, je me lave les mains avant et après.
Cuddy: Vous avez aussi réquisitionné 20 cc d'éthanol. C'est pour un de vos patients ou vous prévoyez une petite fête ? [...] Si nous avons des règles aussi strictes, c'est qu'il y a une raison.
House: Je sais ! C'est pour sauver des vies, précisément celle des médecins. Pas tant leur vie d'ailleurs que leur style de vie : On va quand même pas opérer des gens vraiment malades qui risquent de mourir et bousiller nos chiffres.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Alors, j'ai mal à la tête. C'est mon seul symptôme, je vais voir trois médecins. Le neurologue me dit que c'est un anévrisme, l'immunologiste me dit que c'est le rhume des foins, l'urgentiste n'en a rien à foutre et m'envoie chez un psy, lequel me dit que je me punis parce que je veux coucher avec ma mère.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 6 (Une mère a charge), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Question de fidélité (7/22)[modifier]

House: C'est une dépression. Horriblement contagieux ; chaque fois que je vois un dépressif, j'ai le blues.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Le mari l'a décrit comme "anormalement irritable", ces temps-ci.
Cameron : Et alors ?
House: Je ne savais pas qu'il était possible pour une femme d'être anormalement irritable.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Cuddy: Il faut deux chefs de service pour traiter un problème d'essoufflement, les complications augmentent-elles de façon exponentielle avec la taille des bonnets ?
House: Je veux un ECG, un bilan sanguin et toxicologique pour madame... "Salle n°1".
Cuddy: Vous demandez des examens pour couvrir votre lubricité ? Intéressant.

  • Lisa Edelstein et Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Foreman : Pourquoi vous me cherchez ?
House : Ah, le mot est faible... c'est pire ces temps-ci ?
Foreman : Oui. Je trouve en tout cas.
House : Tiens donc... alors c'est pas une question de couleur : vous étiez déjà noir la semaine dernière.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House : Vous avez donné des sédatifs à une patiente qui dort dix-huit heures par jour ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Foreman: Les hémocultures ont écarté le plus gros des bactéries.
House: Si un patient vomit sur vos chaussures, vous nettoyez le plus gros ? [...]
Foreman: Il est impossible pour quelqu'un n'ayant jamais mis les pieds en Afrique d'attraper la maladie du sommeil.
House: Soit, mais ça correspond aux symptômes.
Wilson: Elle a pu l'attraper par transfusion.
House: Ou alors, elle a pu l'attraper par transfusion.

  • Hugh Laurie, Robert Sean Leonard et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Alors, comment elle s'appelle ? Et quand est-ce que tu me la présentes ?
Wilson: Il n'y a personne, arrête un peu !
House: Tes lèvres disent non, tes chaussures disent oui.
Wilson: Elles sont françaises : ne crois pas un mot de ce qu'elles disent.

  • Hugh Laurie, Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Tout ce qui peut être transmis par le sang peut être transmis par le sexe.
Foreman: La maladie du sommeil par le sexe ?
House: Ah, c'est pas sans précédent.
Foreman: Je suis presque sûr que si, à moins que vous parliez d'aller en Afrique et de se taper une mouche tsé-tsé, à part ça...

  • Hugh Laurie, Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Cameron : Je devrais demander à un homme dont la femme est au plus mal s'il a couché avec une autre ?
House : Non, restez polie et laissez-la mourir. [...]
Cameron : Et comment est-ce qu'on formule "Est-ce que vous avez couché à droite et à gauche ?"

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House : Les gens mentent, un point c'est tout.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Foreman: Des seringues en verre ?
Chase: Et des tubulures spéciales.
Foreman: Pourquoi on a besoin de ça ?
Chase: Parce que le mélarsoprol fait fondre le plastique. En gros c'est un mélange d'arsenic et d'antigel.
Foreman: Ce qui nous tue pas nous rend plus fort.
Chase: Nietzsche l'aurait moins ramenée s'il avait prescrit du mélarsoprol.

  • Omar Epps, Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House: Qu'est-ce qu'il y a ?
Cameron: Je recalibre la centrifugeuse.
House: Regardez-moi. C'est vrai que c'est triste à mourir, une centrifugeuse décalibrée. Moi aussi, ça me fait pleurer.

  • Hugh Laurie, Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 7 (Question de fidélité), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Empoisonnement (8/22)[modifier]

House : Je voudrais que vous alliez chez lui trouver où il cache sa dope, je parie que vous connaissez toutes les bonnes planques.
Foreman : Je n'ai jamais touché à la drogue.
House (à Cameron) : Accompagnez-le au cas où il serait trop raide.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 8 (Empoisonnement), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


(A Foreman) Je suis extrêmement déçu. Je vous envoie chercher de nouvelles drogues de synthèse et vous revenez avec un bocal de sauce tomate. Je parie que vous payez deux fois le prix. Moi je me fournis sur le net.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 8 (Empoisonnement), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Cameron : Existe-t-il un traitement plus efficace que la pralidoxime ?
House : Oh, je lui ai donné le truc pas fort ! Tout ça pour économiser deux sous, non mais franchement !
Foreman : Il se trouve qu'un de mes professeurs à Columbia a mis au point un traitement expérimental pour l'armée.
Cameron : Quel taux de réussite ? [...]
House : Excellent, à n'en pas douter, c'est l'US Army, ça rigole pas. Sans ce traitement, quelles sont les chances du patient ?
Chase : Minimes, dans le meilleur des cas. Il n'y a plus de barrière hémato-encéphalique.
House : Et "minimes, dans le meilleur des cas", c'est votre façon typiquement britannique de dire "aucune chance, il est cuit" ?
Chase : Je suis australien.
House : Vous mettez la reine sur votre monnaie. Vous êtes britannique. (A Foreman) Et appelez votre professeur. [...] Vous allez dire que je m'emballe mais qui dit sauce tomate maison dit peut-être tomate maison ? [...] Il pulvérise les tomates, voit passer une fille, ses hormones se déchaînent, le pistolet lui asperge la figure.
Cameron : Je vais vérifier ça.
Foreman : Je vais passer ce coup de fil.
Chase : Je vais le maintenir en vie. Le maximum de temps.
House : Je vais déjeuner.

  • Hugh Laurie, Jesse Spencer, Jennifer Morrison et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 8 (Empoisonnement), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House : Demandez une ordonnance du tribunal, si vous ne voulez pas qu'il soit tué par l'irrationalité de sa mère.
Cuddy : L'instinct maternel est toujours irrationnel. Il ne se trompe pas pour autant.
House : Oh ! c'est très scientifique tout ça.
Cuddy : Ça ne la rend pas mentalement incompétente.
House : Elle risque la vie de son fils en se fondant sur les déclarations d'un ado qui prétend avoir rincé un bidon ! c'est pas de l'incompétence mentale, ça ?
Cuddy : Vous irez loin avec ça devant un tribunal.
House : Ecoutez, demandez à votre juriste diplômé de Harvard de la mettre hors circuit en arguant un empêchement légal pseudo-psychiatrique, une folie temporaire provoquée par un syndrome de panique aigüe, démerdez-vous, il doit absolument être traité !
Cuddy : Son seul signe de maladie mentale c'est qu'elle est en désaccord avec vous. Certains diraient que c'est plutôt le signe du contraire.
House : Pas son fils. Demandez-lui. Oh non ! J'avais oublié ! il est en train de mourir.
Cuddy : Dites à la mère de signer une décharge, il n'y a rien d'autre à faire.
House (Plus tard, dans la chambre du patient): (A l'infirmière) Au revoir. (A la mère du patient) Moi, Margo Davis, déclare avoir été informée des risques pouvant découler de mon refus des soins médicaux prescrits par conséquent [...] je dégage de toute responsabilité les médecins et le personnel soignant de l'hôpital de Princeton-Plainsboro, lequel ne pourra en aucun cas être mis en cause si jamais mon fils crève. [...] Je sais que les médecins considèrent ma décision comme totalement idiote [...] mais je suis convaincu de savoir mieux qu'eux ; j'ai fait option biologie en dernière année de lycée [...], de plus j'adore contrôler la vie de mon fils dans ses moindres détails, et tant pis s'il doit en clamser. Signez là, s'il vous plaît. [...] Je suis le médecin qui essaye de sauver votre fils. Et vous êtes la mère qui le laisse mourir.

  • Hugh Laurie, Lisa Edelstein et Roxanne Hart, Dr House, saison 1, épisode 8 (Empoisonnement), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


House : [La mère] a dit à Cuddy que vous vous étiez drogué. Ça va être noté, ça va vous suivre toute votre vie !
Chase : C'était pour avoir des informations, c'était une stratégie !
House : Elle vous a également qualifié de glandeur. Vous voulez entrer, fumer un petit joint, mater MTV ?

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 8 (Empoisonnement), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


[...] les spirochètes à l'origine de la syphilis sont en train de ronger les cellules de votre cerveau. [la patiente : "C'est répugnant !"] Pas aussi répugnant que les chlamydiae. Là, les écoulements, je vous dis pas, et puis on est au 21ème siècle, on a des voitures volantes, des robots chiens et la pénicilline.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 8 (Empoisonnement), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Une patiente âgée : J'ai pris un taxi. Pour que mon fils ne puisse pas nous chaperonner, cette fois-ci.
House : Bon alors, je suis désolé, mais le fait que le centre du plaisir sexuel de votre cortex cérébral ait été un peu trop stimulé par les spirochètes, ce n'est pas une très bonne base pour débuter une relation. Et je n'ai pas envie de souffrir.
Une patiente âgée : [...] Et je ne me vois pas jouer à la canasta pour le restant de ma vie. J'adore me sentir sexy à nouveau, me ridiculiser en badinant avec de jeunes et beaux docteurs.
House : Est-ce que vous pensez que je vous aurais donné ce traitement si ça vous avait empêché de flirter avec moi ? [...] La totalité des spirochètes disparaîtra, mais les petits bouts de votre cortex cérébral qui ont été détruits ne repousseront pas. C'est irrémédiable. Condamnée à vous sentir sexy jusqu'à la fin de votre vie.
Une patiente âgée : Merci ! Quand je ne serai plus contagieuse, je reviendrai vous voir pour un check-up !
House : Ouais.

  • Hugh Laurie et Shirley Knight, Dr House, saison 1, épisode 8 (Empoisonnement), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Vivre ou laisser mourir (9/22)[modifier]

House: Sa paralysie, là, il marche plus depuis deux ans, personne ne sait pourquoi ! ça m'intrigue cette histoire.
Cuddy : Oubliez sa paralysie !
House : Allez dire ça à ses partenaires de bowling !

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy: Le docteur Hamilton a tenu à ce qu'il soit confié à votre équipe. A votre équipe, c'est-à-dire pas à vous !
House : Et bien il ne me reste plus qu'à encourager ladite équipe ! Faudra que je me fasse faire une écharpe à leurs couleurs !

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman: Il refuse qu'on le réanime !
House (retire ses écouteurs): Hein ? Il diffuse de la vanille ?

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Vous parlez de votre pénis à la troisième personne ?
Un patient: Lui et moi, ça fait deux !
House: Vous vous séparez pour le week-end ? ça va pas être drôle pour l'un des deux. Je crois pas que vous ayez besoin de ces pilules : vous avez juste un problème de dosage. Il faut augmenter l'insuline dans des proportions éléphantesques.
Un patient: L'insuline ?
House: Oui, vous vous souvenez ? le truc que vous prenez pour le diabète que vous avez omis de signaler à l'infirmière. Vos mains ! elles n'ont pas de poils, c'est la preuve de lésions neurologiques. Et vos chaussures sont bien deux tailles trop petites ; vous n'avez plus de sensation dans les pieds. Il y a aussi votre pantalon.
Un patient: Mon pantalon vous dit que j'ai du diabète ?
House: Non, que vous êtes un idiot ! vous avez du sucre glace sur la jambe droite, ça plus les deux serviettes en papier qui dépassent de la poche, vous n'en êtes pas à votre premier beignet de la journée.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Alors, c'est quoi son problème ?
Foreman: C'est quoi votre problème ?
House: Le mien, tout le monde le connaît, quel est son problème à lui, c'est beaucoup plus intéressant.
Foreman: Vous l'avez intubé alors qu'il ne voulait pas être intubé, il avait signé un papier qui vous l'interdisait.
House: Intuber ou ne pas intuber, voilà la grosse question éthique. J'espérais qu'on pourrait l'éluder et faire un peu de médecine.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Ah, c'est sympa une injonction du tribunal qui vous dispense de vos consultations.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Wilson: Certains médecins ont le complexe bien connu du messie : ils veulent sauver le monde. Toi, c'est le complexe du Rubik's Cube : tu veux à tout prix résoudre le casse-tête !
House: Ça y est, tu as fini ? tu comptes évoquer tous les gadgets des années 80 ?

  • Hugh Laurie et Sean Robert Leonard, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Le juge: La signature dudit document a pourtant eu lieu en présence d'un collaborateur du docteur House, un certain docteur Foreman.
House: Mes collaborateurs sont idiots. Je suis sûr que vous savez ce que c'est.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman: Il est en vie parce que vous vous êtes trompé sur le Wegener.
House: Oui, j'arrête pas de faire ça ces temps-ci, c'est fou le nombre de gens qui survivent à cause de mes erreurs !

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House (A Foreman) : Autre différence de style entre nous : je me fiche totalement des excuses. Vous pouvez y aller.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Hamilton : Ecoutez, je sais que nous avons eu des désaccords, mais je crois que quand quelqu'un fait bien, il faut savoir le reconnaître.
House : (il décroche le téléphone, puis raccroche) Le téléphone marche. La prochaine fois que vous voudrez me complimenter, laissez un message. (A Giles) Attention, John, j'ai pas dit que ça ne me comblait pas de joie.
Giles : Docteur ? [...] Vous venez de toucher ma jambe ?
House : Et alors, vous allez encore m'envoyer les flics ?

  • Hugh Laurie, David Crawford Conrad et Harry Lennix, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Parfois les patients vont mieux, on ne sait pas pourquoi mais si on ne leur donne pas d'explication on n'est pas payés alors...Quelqu'un sait si c'est la pleine lune ?
Cameron : Vous pensez que l'amélioration de son état est spontanée ?
House : Non. Je pense qu'il faut déja éliminer Dieu et la Lune et partir de là.

  • Hugh Laurie et Jenifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Je me suis renseigné. C'est un très bon médecin. Vous croyez qu'il est meilleur que moi ?
Foreman: C'est un problème d'égo ?
House: Répondez-moi. Ah, ça ne changera rien à l'opinion que j'ai de moi. Ça pourrait changer l'opinion que j'ai de vous. Mais ça ne doit pas changer l'opinion que vous avez de vous. Euh, je m'embrouille avec tout ça.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House (A Giles) : Combien on parie que j'arrive au trottoir avant vous ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 9 (Vivre ou laisser mourir), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


L'histoire d'une vie (10/22)[modifier]

House : Du vomi. Encore humide. Il a quoi, deux-trois jours, on va dire ?
Chase : Vous voulez que je vomisse ?
House : Oui... et ça n'est pas fini. C'est salé : déséquilibre ionique.

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman : Bon. Même si tous les signes sont réels, vous le trouvez fascinant à ce point-là, ce cas ?
House : Pour le moment, c'est votre envie de ne pas me voir le traiter que je trouve fascinante.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Le docteur Foreman, qui est neurologue, pense que cette femme a une tumeur au cerveau. [...] Hé ! mais vous avez vos raisons, c'est votre opinion ! Si c'est vrai et qu'on en fait pas d'IRM, elle y reste. Oui, bon, je sais que vous avez une spécialité vous aussi, mais rien à voir avec le cerveau, on est bien d'accord ? Lui, c'est son truc. [...] Hé, vous savez, il connaît plus de SDF en ville que nous tous réunis !

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman : Et c'est pour ça que vous teniez à l'IRM ; pour qu'on soit obligés de lui retirer ce clou.
House : Vous n'avez tout de même pas cru que je l'ai fait pour vous sauver la mise, non ?

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman : L'histoire de cette femme vous intéresse ?
House : Non. Vous encore moins, pourquoi ? J'ai horreur des clichés mais, il est à la rue votre père ?
Foreman : Il est avec ma mère.
House : Quoi, les deux sont à la rue ?

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Vous avec un patient à interviewer ? (les internes en médecine acquiescent en souriant) Ben alors vous attendez quoi ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Wilson : Et l'autre, qui c'est ?
House : Wilson, James. Un super cancérologue. Tu le connais ?
Wilson : Tu sais, dans certains pays, c'est, c'est extrêmement mal vu de voir un ami en espionner un autre. Et puis, bien sûr, en suédois, le mot "ami" peut aussi se traduire par : l'abruti qui boîte. Est-ce que ton bipeur a sonné pour de vrai, ou cette conversation t'agace ?
House : Ça peut être les deux. Tu viens ?

  • Hugh Laurie et Sean Robert Leonard., Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Et c'est quoi le traitement contre un cancer avancé de l'ovaire ?
Foreman : Un cercueil.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House (A Foreman et Wilson) : Oh, ça va vous deux : armez-vous de vos scalpels et réglez ça entre docteurs.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


L'interne : Dr House ? [...] Vous lisez une BD.
House : Et vous, vous attirez l'attention sur votre poitrine avec un décolleté profond.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


L'interne : Pourquoi vous portez cet oiseau sur votre veste ?
House : Oh, il fait ressortir mes yeux.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Waouh. C'est un sacré flingue que vous avez là.
Le policier : C'est pas un flingue. C'est un tazer.
House : Ah, ça a de la gueule. Et ça crache combien de volts : 60 000 volts, c'est ça ? Et si on en reçoit une petite décharge, on a le cœur qui monte facile à 150.
Le policier : D'accord, d'accord, je vous dis ce qui s'est passé. Mais ça reste entre nous, hein ? Elle était inerte sur la pelouse.
House (sort un billet 100 dollars de sa poche) : Bien. Je n'écoute pas, vous pouvez tout dire à mon ami Benjamin Franklin. Je suis fan de séries policières.

  • Hugh Laurie et Troy Robinson, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cameron : Combien de temps il lui reste ?
House : Un jour, peut-être deux. (A Foreman) Et si vous n'avez pas une injection dans les trois heures, je vais encore devoir embaucher quelqu'un en respectant les quotas.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 10 (L'histoire d'une vie), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


À bout de nerfs (11/22)[modifier]

House : Hémorragies internes après un accident de voiture ? C'est dingue !

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy : En matière de gestion de la douleur, il n'y a pas que ce moyen-là.
House : Quoi d'autre : le rire ? La méditation ? Vous avez une adresse de réparateur de chakras ?
Cuddy : Vous êtes accro !
House : Si les calmants dirigeaient ma vie, je serais d'accord avec vous, mais c'est ma jambe qui me dicte mon emploi du temps heure par heure.
Cuddy : Vous êtes dans le déni.
House : Exact. Je n'ai jamais eu d'infarctus à la jambe, je n'ai pas de muscle mort ni de lésion neurologique. Aucune douleur. Juste un léger chatouillis. Et les filles craquent sur les cannes. Plus que sur les bébés chiens.
Cuddy : Il vous faut votre dose ; vous êtes un drogué. Vous en êtes à quoi, 80 milligrammes par jour ?
House : Oh non, c'est beaucoup trop ! la modération, il n'y a que ça de vrai — sauf si on a mal.
Cuddy : C'est le double de ce que vous preniez quand je vous ai embauché.
House : Parce que vous êtes deux fois plus enquiquinante.
Cuddy : Je ne peux pas toujours être là pour vous protéger. Vous savez, les patients en parlent, les médecins aussi.
House : De quoi, des kilos que vous avez pris dans les fesses ? J'en parle pas, moi ! Ou alors en bien.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Poli, pour un mourant.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Chase : On a deux heures pour trouver une solution : soit on stoppe l'hémorragie, soit il perd son œil.
House : Qu'il le perde ; il pourra toujours utiliser l'autre pour voir le bon côté des choses.

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer., Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Wilson : Ça fait plus de vingt-quatre heures qu'il n'a pas pris de Vicodin.
Foreman : Vous avez mal ?
House : Vous voulez une baffe ?
Foreman : Il y aura des effets secondaires : insomnie, dépression, tachycardie...
House : Si j'étais en manque ? je suis pas en manque. Les seuls effets secondaires que je vais avoir, c'est un mal de chien et trente jours de liberté. Et ce pauvre gosse, il y a que moi qui m'y intéresse, ici ?

  • Hugh Laurie, Omar Epps et Sean Robert Leonard., Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : C'est mon anniversaire ? Mais je m'ennuie pas ; j'ai mal à la jambe.
Wilson : C'est une vraie masseuse.
House : Elle doit demander au moins cinq cents dollars de l'heure. [...] (A la masseuse) Bonjour, écoutez, je suis sûr que vous êtes plus que douée dans votre domaine, quel qu'il soit.

  • Hugh Laurie et Sean Robert Leonard., Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Elle m'a fait un massage.
Chase : Appelez ça comme vous voulez. Et ça va mieux ?

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman : Et qu'est-ce qu'on dit au père ? "On pense que votre fils a un lupus, alors on le traite pour une hépatite E ? Et au fait, si vraiment c'est une hépatite E, ce qu'on lui donne, en fait c'est pas le médicament adéquat. Ça ne va pas le soigner mais le rendre plus malade."
House : Vous croyez que ça va passer ?
Cameron : Vous voulez lui mentir, c'est ça ?
House : Non... vous allez lui mentir.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Rien de ce que je pourrai dire ne changera quoi que ce soit à ce que vous pensez. Et rien dans votre réaction ne changera quoi que ce soit à ce que je prévois de faire. Alors je préfère ne rien dire.
  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore, première diffusion par FOX (VO).


Cuddy : Qu'est-ce que vous allez faire ? il veut qu'on le traite pour un lupus. [...] Vous ne pouvez pas rester sans rien faire et laisser le gosse mourir ! [...] Et vous comptez faire quoi : jouer au premier des deux qui se dégonfle ?
House : C'est lui le père : je devrais gagner !

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cameron : Son foie est fichu : on s'est plantés !
House : Vous voulez dire que je me suis planté. [...] Alors pourquoi pas le dire carrément ? [...] Et vous avez quand même menti au père, c'est pour ça que vous êtes furax !
Cameron : Oui. Je vous faisais confiance.
House : Vous me faites toujours confiance. Grossière erreur.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House (vomissant) : La cafétéria... je vous déconseille les sushis !

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : L'animal de la famille est mort. Et vous ne l'avez pas signalé. C'est vraiment pas sérieux.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Si vous lui donnez ce foie, vous tuerez une mère de quatre enfants.
Cuddy : Un père de trois enfants.
House : Oh, je disais ça au pif.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : J'ai dit que j'étais drogué ; pas que j'avais un problème.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 11 (À bout de nerfs), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Rencontre sportive (12/22)[modifier]

Cameron: Si c'était un type quelconque qui s'était fracturé le bras en soulevant un paquet, vous l'auriez expédié en deux minutes.
House : Mais oui, vous avez raison, je perds la tête, toutes ces vies ont une même valeur sacrée ! je vous promets que le prochain accident de tricot qui débarque ici, on s'y colle comme la puanteur sur le fromage.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 12 (Rencontre sportive), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Quand on a une panne de voiture, on a une heure de retard, pas deux minutes. Et deux minutes de retard ne justifient pas qu'on s'invente une excuse pareille.
Foreman: Je comptais venir de bonne heure aujourd'hui.
House : Des mensonges non sollicités, c'est mauvais signe.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 12 (Rencontre sportive), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Dix-sept heures, le docteur House s'en va !
Cuddy: Il est seize heures quarante-cinq.
House : Oh, j'arrondissais un peu.
Cuddy: Carol Moffatt ? le docteur House va vous recevoir tout de suite.
House: Oh, pas si vite, Cathy.
Moffatt: C'est Carol.
House: Ah. Un problème à la jambe ? c'est pour quand, le mariage ? [...] Oh. Ça vous laisse pas beaucoup de temps pour rentrer dans votre robe. Et encore moins pour racheter des baskets. Vous courez trois kilomètres tous les jours, tout à fait déraisonnable. [...] Nouvelles chaussures, moins de jogging, une croix sur les boissons sucrées, vous serez magnifique. Je vous écoute.
Patient n°2: Je n'arrive plus à retirer mes lentilles.
House: A les retirer de quoi, elles sont pas dans vos yeux !
Patient n°2: Mais ils sont rouges.
House: C'est parce que vous essayez de vous retirer la cornée ! Qu'est-ce que vous avez ? [...] Oui, les symptômes ? j'ai un record à battre, abrégez !
Patient n°3: Fourmis dans les pieds, dans les mains, constipation.
House: Et ?
Cuddy: Ça le met peut-être mal à l'aise de parler en public de ses petits soucis personnels.
House: Et, moi aussi, je serais gêné si j'avais des problèmes pour contrôler mon pipi ! Vous êtes dentiste, empoisonnement à l'oxyde d'azote. Soit vous puisez vous-même dans vos réserves, soit vous avez un problème d'étanchéité. Une cure de désintox vous reviendra sûrement plus cher que le plombier. En attendant, prenez-vous de la B12 ! Ensuite ?
Patient n°4: Je vois plus rien ! Non, c'est pour déconner, j'ai juste la gueule de bois, mais le prof m'a dit que la prochaine fois, il me collerait si je n'avais pas un certificat médical à lui fournir.
House: Faites ami-ami avec le dentiste, il vous fournira un certificat et peut-être aussi un petit peu d'oxyde d'azote !

  • Hugh Laurie, Lisa Edelstein, Deirdre M. Smith, Timothy McNeil, Sean Everett, Richard Swaidan, Dr House, saison 1, épisode 12 (Rencontre sportive), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: (à Foreman et Cameron) Il y a moins d'argent à la clé pour les biochimistes cherchant un remède contre le cancer que pour leurs collègues luttant vaillamment pour trouver un moyen de cacher l'usage des stéroïdes. Ils ne peuvent pas tout cacher, cela dit. (plus tard, dans la chambre du patient) Bonjour ! je suis le docteur House. Et aujourd'hui, c'est le plus beau jour de ma vie. (il soulève le drap) Vous voyez ? les stéroïdes ratatinent les testicules.
Wiggen: Je ne prends rien, pas de stéroïdes. Je suis clean.
House: Oh, vos lèvres disent non, vos prunes disent oui. Hypogonadisme. C'est pas un joli mot, ça ? merci, on n'a pas si souvent l'occasion de le prononcer. Mettez-le immédiatement sous Leuprolide. (en sortant, à Foreman) Ces types sont prêts à se bousiller pour divertir le grand public, pour le fric. Ah, ils me font pitié.
Lola: Son analyse d'urine est nickel. Il vous dit qu'il ne prend pas de stéroïdes et vous lui donnez un traitement contre l'abus de stéroïdes ?
House: Non, non, c'est autre chose, il y a du calcium dedans, c'est excellent pour les os. Au niveau moléculaire, c'est du lait, ni plus ni moins. (à Foreman) Dans dix secondes, Cuddy me convoque dans son bureau.

  • Hugh Laurie, Scott Foley et Meredith Monroe, Dr House, saison 1, épisode 12 (Rencontre sportive), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy: Votre mère ne vous a pas appris qu'on ne réparait pas une erreur par une autre ?

  • Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 12 (Rencontre sportive), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Ostéoporose qui lui bousille les os, hypogonadisme, détérioration des fonctions rénale et hépatique, et allez savoir comment, on s'est débrouillés pour trouver le seul sportif professionnel de la galaxie qui ne soit pas sous stéroïdes. Et ça n'est pas un cancer. Alors, qu'est-ce que c'est ? Et qui partage ma conviction que les Yankees ne sont pas étrangers à cette affaire ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 12 (Rencontre sportive), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Il lui faut un nouveau rein ! les gars des greffes ont peut-être un rein qui traîne ?
Cuddy: En général, ils préfèrent les garder pour des gens qui ont, comment je peux formuler ça, des problèmes de rein.

  • Lisa Edelstein, Hugh Laurie., Dr House, saison 1, épisode 12 (Rencontre sportive), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Très beau geste, très noble. J'adore. Mélo à souhait mais totalement dans le vide. Les chances de compatibilité sont de...
Lola: Vous vivez seul ?
House: Vous écrivez un bouquin ?
Lola: Je connais la réponse, je posais juste la question par politesse. Vous avez une pancarte "défense d'entrer" collée sur le front.
House: Tout s'explique ! je leur avais pourtant dit de la mettre sur la porte.
Lola: Même si la vraie complicité et l'échange vous sont totalement étrangers, que vous n'en voulez pas ni n'en avez besoin, vous devriez au moins les reconnaître quand vous les voyez.
House: Ouais, bien sûr ; le grand amour. C'est essentiel pour la compatibilité des organes, il y a un couple en France, ils se sont connus au lycée, ils échangent leurs cerveaux !

  • Meredith Monroe, Hugh Laurie., Dr House, saison 1, épisode 12 (Rencontre sportive), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Rappelez-moi quand il sera stable. Ou mort.

  • Hugh Laurie., Dr House, saison 1, épisode 12 (Rencontre sportive), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House: Alors, qui est l'heureux élu ? Elle couche avec l'un d'entre vous, c'est évident. (à Cameron) Oh, s'il vous plaît, dites-moi que c'est vous ! [...] Non, mais rassurez-vous, vous n'êtes pas gay, juste... aventureuse. [...] Les groupies ne couchent avec les roadies que pour arriver jusqu'à Mick.

  • Hugh Laurie., Dr House, saison 1, épisode 12 (Rencontre sportive), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Le Mauvais œil (13/22)[modifier]

House (à Cuddy): Pneumonie, c'est ça ! et à tout hasard, les parents font partie de nos mécènes ? [...] Oh la la, pauvre gosse, je le plains, il doit sacrément déguster. Et vu votre façon d'ignorer ma question, j'en déduis que oui, ils sont même extrêmement généreux.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House (prenant un cachet de Vicodin): Ah, te voilà. Tu avais peur ? rassure-toi, tu es à la maison.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cameron : Les enfants de 12 ans n'ont pas de relation sexuelle.
House : Eh bien tant pis pour eux.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Un club secret ? C'est quoi le secret ? Ce sont tous des débiles ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Pour savoir comment interagissent deux agents chimiques, tu leur demandes ? Non parce que tu sais qu'ils vont te mentir en ricanant de toutes leurs petites dents chimiques. Tu les mélanges et t'allumes le gaz !
Wilson : Même moi, je t'aime pas !
House : Les mots, ça peut faire mal !

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman : Qu'est-ce qu'il a ?
House : Anthrax. Est-ce que la maison appartient à Saddam Hussein ?

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Chase Senior : Il aurait contracté l'anthrax et serait en plus allergique à deux antibiotiques ? Je ne voudrais froisser personne, mais se pourrait-il que vous vous soyez trompés ?

  • Patrick Bauchau, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Reilich : Regardez. (il tend son poing)
House : Un tour de magie ? Super ! j'adore David Copperfield, sauf le coup de la tornade de feu, j'ai trouvé qu'il était [...]

  • Hugh Laurie et Nestor Carbonell, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : J'espérais pouvoir régler ça par la simple manipulation, mais puisque vous tenez à discuter, discutons. Qu'est-ce qu'il vous a fait ?
Chase : Vous croyez que vous apprécieriez que je me mêle de votre vie privée ?
House : Pas du tout. C'est pourquoi j'ai l'intelligence de ne pas en avoir.

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman : Si on ne règle pas très vite la détérioration neurologique, il sera paralysé à vie.
House : Par chance, au rythme où ça va, sa vie ne durera qu'une petite semaine.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Les docteurs Chase sont irrécupérables : même quand ils sont d'accord, ils ont tort.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Vous avez mentionné deux maladies très rares au docteur Chase ; vous les connaissez comment ?
Reilich : Simplement par internet.
House : Vous avez tapé quoi : "maladie d'Asie qui ne corresponde pas aux symptômes de mon fils" ? [...] Vous n'avez qu'une seule chose à faire. Dire la vérité, ou votre fils mourra.

  • Hugh Laurie et Nestor Carbonell, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Premier indice : si j'étais Jésus, le guérir serait aussi facile que de transformer l'eau en vin.
Foreman : Possession démoniaque ?
House : Ah... Pas loin mais à côté...

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 13 (Le mauvais œil), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Changement de direction (14/22)[modifier]

House : C'est la DG de Songa Cosmetics. Trois assistants plus quinze vice-présidents ont cherché la perle rare. Qui est la perle ? ben c'est moi ! ça ne m'étonne pas. [...] (à Cameron) Arrêtez de parler. [...] Vous avez tout lu sur la négociation raisonnée, vous ? Réussir une négociation, convaincre sans le moindre conflit, comment se faire des potes en voyage, en cinq secondes vous les avez suffisamment manipulés pour les avoir de votre côté. On appelle ça "la stratégie des gains mutuels", il paraît. C'est du vent.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 14 (Changement de direction), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy : J'aimerais vous voir porter une blouse.
House : Moi, j'aimerais deux jours de folie sexuelle avec une super nana plus jeune que vous. Nettement plus jeune.
Cuddy : Mettez la blouse.
House : Mais elle mord ! Il y a eu une distribution de fessées, ce matin ?
Cuddy : Quelqu'un donne 100 millions de dollars pour traiter le cancer ; vous pouvez faire l'effort de mettre une blouse !
House : Traiter le cancer ? Cet hôpital n'a plus la triste mission de traiter les patients ?
Cuddy : [...] Non mais alors là les bras m'en tombent ? c'est si important pour vous le sens de l'éthique ?
House : Ce qui est étonnant, c'est que soudain ça le soit moins pour vous. [...] Il ne tuera pas seulement des patients. Il va tuer cet hôpital.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 14 (Changement de direction), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cameron : Ma tante Elysa, qui vit à Philadelphie...
House : Oh, c'est l'heure des histoires ? je peux prendre mon papa ?

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 14 (Changement de direction), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Docteur Simpson ! vous êtes au courant ? nouvelle gestion. Je pensais me recycler en orthopédie. Vous prenez combien pour un petit massage ? sans compter les petits extras.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 14 (Changement de direction), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Depuis quand les internes signent les comptes-rendus ? vous étiez présent, au moins ?
Chase : Je refais l'angio tout de suite.
House : VOUS NE FAITES RIEN ! Foreman, refaites une angio.

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 14 (Changement de direction), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Combien vaut votre vie et combien vaut votre boulot ?
Forlano : Qu'est-ce que vous voulez de moi ? qu'est-ce que je dois faire ?
House : J'ai besoin de savoir ce que je dois faire. [...] Oh, assez de comédie ! je vous demande si vous voulez vivre ou mourir, c'est simple comme question ?!
Forlano : Qu'est-ce que vous voulez que je fasse ? que je pleure ?
House : OUI ! je veux vous entendre dire que votre vie est importante ! Rien ne me le prouve ! Parce que c'est le sujet fondamental. Votre vie.

  • Hugh Laurie et Sarah Clarke, Dr House, saison 1, épisode 14 (Changement de direction), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Forlano : Vous vous êtes battu pour moi. Vous avez risqué gros en faisant ça. On se connaît à peine.
House : Vous êtes ma patiente. Et ne faites pas de conneries.

  • Hugh Laurie et Sarah Clarke, Dr House, saison 1, épisode 14 (Changement de direction), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : J'adore ce passage ! Et voilà. Je l'ai dans le dos.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 14 (Changement de direction), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Alors, assez d'arabesques. Vous ne m'aimez pas. Et je sens que je ne vais pas trop vous aimer non plus. Ne le prenez pas mal : je n'aime personne. Mais ça ne change pas grand-chose. Vous avez les finances, et moi l'ancienneté. Je suis titulaire ; il vous faut l'unanimité pour me licencier. Et j'ai Cuddy ! [...] et Wilson. Alors, puisqu'on va devoir se supporter, on va faire en sorte de s'ignorer gentiment. Ça n'a pas été aussi terrible que je ne le pensais.
Vogler : J'ai regardé cette histoire de titularisation, et vous avez raison. Il m'est plus facile de me débarrasser d'un membre du conseil comme Cuddy ou Wilson que d'un médecin. Ça laisse songeur, non ?

  • Hugh Laurie et Chi McBride, Dr House, saison 1, épisode 14 (Changement de direction), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Un témoin encombrant (15/22)[modifier]

Vogler : Qui avez-vous tué ?
House : Personne. Mais il n'est que onze heures. [...]
Vogler : Quoi ? on vous demande d'examiner un malade ? Attention, ça pourrait vite tourner au cauchemar ; si le bruit se répand qu'on fait ce genre de choses ici, l'hôpital va être envahi de malades. [...]
House (à Cuddy) : La taule. Ça vous plairait ? Finies les jupes plissées et les socquettes ! (à Vogler) Les visites au parloir, c'est son nouveau fantasme !

  • Hugh Laurie et Chi McBride, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Faites un bilan complet, c'est l'État qui paie ! Ce coup-ci, on va s'en mettre plein les poches !

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Le neurologue pense que c'est cérébral et veut lui ouvrir le crâne ? vite, donnez-moi une chaise, il va pouvoir se servir de la grosse perceuse dans la grosse boîte à outils de papa.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Cameron va me sauver.
Cameron : Ils ont raison. [...] Je le dis parce que c'est mon opinion de médecin.
House : C'est votre droit. Mais vu que je n'ai pas été reconnu comme faisant partie de l'Axe du Mal, envahi et occupé, on n'est toujours pas en démocratie. Il reste.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Vous rentrez chez vous un soir, votre femme vous donne un coup de rouleau à pâtisserie. Est-ce que c'est parce que vous lui avez pas dit une seule fois "merci pour le dîner" en huit ans, ou à cause du reçu pour des menottes qu'elle a trouvées dans votre poche ? Quand ça se déclenche soudainement, faut pas chercher loin.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Chase : Et pourquoi son test (celui de Cameron) serait meilleur que le mien ?
House : Parce qu'elle est plus jolie. Vous n'êtes pas mal non plus. [...] Mais simplement pour me faire plaisir : faites une biopsie tant que vous y êtes. Foreman, venez me voir. (Ils sortent) Vous ne travaillerez pas sur ce cas.
Foreman : Quoi ? pourquoi ?
House : Quelqu'un est allé à dire à Vogler que j'avais menti au comité de greffe.
Foreman : Vous croyez que c'est moi ?
House : Non, vous êtes trop prudent ; vous ne passeriez pas à l'ennemi sans savoir où vous mettez les pieds.
Foreman : S'il vous plaît, c'est extrêmement gênant pour moi.
House : Mais je veux que Vogler croie que je croie que c'est vous. Et je veux que Cameron, Chase, Cuddy, Wilson, le personnel soignant et le gardien de parking le croient également.

  • Hugh Laurie, Omar Epps et Jesse Spencer., Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


B. Arnello : Vos collègues ont insulté mon frère.
House : Quoi ? Ils ont encore mis du gruyère à la place du parmesan sur les tortellini ? [...] Ecoutez, je ne sais pas si vous savez, mais la mafia peut à l'occasion tenir deux registres de compte séparés ? [...] Les médecins sont parfois tellement débordés qu'ils oublient de noter des trucs ; ça arrive tout le temps.

  • Hugh Laurie et Danny Nucci, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Oh, tu sais, ce sont des gangsters, c'est vrai, mais ils sont attentionnés, aussi.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : C'est bon, vous pouvez remballer la gégène, je tiens notre coupable.
Le policier : Où ?
House : Pas "où" ; hu. Merci de vous prêter au jeu. Le chai hu. [...] Ah oui, il en a pris assez pour s'empoisonner.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Ed ?
Vogler : Edward.

  • Hugh Laurie et Chi McBride, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Ce n'est pas une toxine, notre copain Babe va régler ce problème-là.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Le frère d'un patient : Il n'est pas très malin.
House : Difficile de lutter contre l'hérédité.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Il a mangé un steak avant chacun de ses comas. Votre frère souffre de carence en ornithine transcarbamylase. Vous voulez que je vous le note ? Tant mieux, c'est long à écrire. [...] Il existe une substance qui, si on l'ingère, peut faire monter le taux d'œstrogènes de façon spectaculaire.
B. Arnello : C'est quoi.
House : Ça s'appelle les œstrogènes.
B. Arnello : [...] Vous voulez mon poing sur la gueule ?
House : Franchement, ce serait épatant. Il frappe si fort que son frère en devient hétéro.

  • Hugh Laurie et Danny Nucci, Dr House, saison 1, épisode 15 (Un témoin encombrant), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Symptômes XXL (16/22)[modifier]

House : Vous avez déjà vu un piercing des testicules qui s'est infecté ?
Cuddy : Euh, non, mais je connais deux ou trois autres personnes à qui je rêverais que ça arrive. Il faut qu'on parle.
House : Si vous voulez qu'il déguste, le piercing du pénis est ce qu'il vous faut. Je vous recommande l'apadravya.
Cuddy : Il faut qu'on parle !
House : Oh, c'est pas ce qu'on est en train de faire ?
Cuddy : Non. Vous essayez de détourner la conversation parce que vous savez de quoi je veux qu'on parle !
House : Piercing des mamelons ?

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 16 (Symptômes XXL), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Ah oui, autre chose. On me demande de me séparer de l'un d'entre vous d'ici la fin de la semaine. Nouveau shérif, budget réduit, vous savez ce que c'est. Voilà. A tout à l'heure.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 16 (Symptômes XXL), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


La patiente : C'est vraiment pénible, surtout la nuit, j'ai comme qui dirait l'estomac en feu. C'est un peu comme... oh, comment on dit...
House : Des brûlures ?
La patiente : C'est ça. Oui.
House : On dirait presque... des brûlures d'estomac ?
La patiente : Et vous pouvez me donner quelque chose ?
House : Un dictionnaires des synonymes ?
La patiente : [...] Je ne suis pas enceinte.
House : Désolé, mais pour affirmer ça il faut avoir un stéthoscope. Syndicat oblige.

  • Hugh Laurie et Susan Slome, Dr House, saison 1, épisode 16 (Symptômes XXL), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Chase : Tu pèses 45 kg parce que tu es soucieuse de ta santé ?

  • Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 16 (Symptômes XXL), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Wilson : Alors, tu as une idée ?
House : Sur quoi ? le plan de Sharon pour Gaza ?
Wilson : Lequel tu congédies ?
House : Je pense pouvoir convaincre Vogler que ça sera plus rentable de les garder tous les trois.
Wilson : Oui, ça devrait même être assez facile, les milliardaires ne savent pas compter, c'est bien connu.
House : Ça sera plus rentable une fois que j'aurai mis la main aux fesses de Cameron, traité Foreman de macaque et Chase... je lui met la main aux fesses aussi.

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 16 (Symptômes XXL), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


La mère : Je vous en prie, gardez votre hypocrisie de sainte-nitouche pour votre petit ami.
House : Vous faites erreur ! C'est une petite sainte-nitouche tout à fait sincère. Et aucun d'eux n'a fait de bourde.
La mère : Vous êtes qui, vous ?
House : Je travaille au labo.

  • Hugh Laurie et Cynthia Ettinger, Dr House, saison 1, épisode 16 (Symptômes XXL), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Wilson : Qui est Mme Hernandez ?
House : Soit c'est une femme qui s'est fait engrosser par un martien, soit c'est ta prochaine patiente.

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard., Dr House, saison 1, épisode 16 (Symptômes XXL), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Hé ! au lieu de vous inquiéter pour vos fesses, inquiétez-vous pour les patients !

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 16 (Symptômes XXL), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Brrrr. Ça caille. J'y réfléchirai à deux fois avant de corriger une de vos bourdes à l'avenir. [...]
Cameron : Je vous rappelle que je vous ai soutenu à chaque fois que vous avez mal fait votre boulot.
House :Pourquoi ? pourquoi soutenir quelqu'un qui fait mal son boulot ?
Cameron : Parce que je ne suis pas maladivement angoissée et que moi, je peux faire confiance en un autre être humain et que je ne suis pas un salopard en colère qui n'aime personne.
House : Vous ne venez pas de dire que vous n'étiez pas en colère ?

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 16 (Symptômes XXL), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


M. Hernandez : Excusez-moi... docteur House ? Ma femme vous a vue hier... Lucille Hernandez.
House : Euh... il est pas là.
M. Hernandez : Ma femme m'a dit qu'il avait une canne.
House : Et aussi un gros problème de toxicomanie. Des fois il disparaît des semaines.

  • Hugh Laurie et Ramon Franco., Dr House, saison 1, épisode 16 (Symptômes XXL), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Double discours (17/22)[modifier]

Vogler : Le sénateur Wright souffre de nausées, de maux de tête et de confusion mentale.
House : Ah, c'est tellement dur de détecter un mauvais sushi.
Vogler : Arrêtez avec vos réactions puériles.

  • Hugh Laurie et Chi McBride, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : (en train de jouer) Ouh..... Ça m'aide à me concentrer. C'est encore mieux que les médocs.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman : Sauf que l'aire de Broca présente une anomalie, très légère. Faible intensité.
Chase : Ça peut aussi bien être un artefact.
House : Vous pariez votre job là-dessus ?

  • Hugh Laurie, Jesse Spencer, Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Une patiente : [...] Ecoutez, il y a sûrement une explication à ces saignements, non ?
House : Ah, bien sûr ! vous n'êtes plus enceinte. D'après vos dosages hormonaux, vous avez fait une fausse couche.
Une patiente : Je n'ai même pas eu un seul dîner.
House : Ah oui ? ah, c'est logique, c'est vrai que c'est impossible de coucher avec quelqu'un sans être invité à dîner !
Une patiente : Je n'ai couché avec personne depuis que je me suis séparé de mon mari il y a un an.
House : Bien ! eh ben si ça vous amuse... immaculée conception.
Une patiente : Et qu'est-ce que je fais alors ?
House : Eh ben... lancez une religion. (Il sort)
Cuddy : Dans mon bureau.
House : (à l'infirmière) Les joies de l'après-midi. Elle adore le contact du bois.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Sén. Wright : Et d-d-d'où viennent ces s-symptômes ?
House : Whaou, excellente question que beaucoup de médecins éluderaient.
Cuddy : Mais ça peut très bien être un accident ischémique transitoire ! Vous pouvez demander à rester en observation quelques temps parce que rien ne presse.
House : Oui, c'est ce qu'un administrateur suggère forcément pour pas être dans la merde.
Cuddy : C'est absurde et insultant.
House : Seulement insultant.
Le sénateur : Que vont penser mes électeurs ? Quand ils apprendront que j'ai eu une b-b-biopsie cérébrale ?
House : Vous risquez de b-b-b-belles lésions irréversibles et c'est la réaction des beaufs qui vous inquiète ?

  • Hugh Laurie, Lisa Edelstein et Joe Morton, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy : Vous avez fait une biopsie de son cerveau pour rien.
House : Si vous aviez raison, la bouche du docteur Wilson se figerait-elle dans ce rictus horrible ?
Wilson : C'est la toxoplasmose. [...]
House : Dommage, le grand espoir noir est victime du SIDA. Ça devrait leur plaire, à Beauf City.

  • Hugh Laurie, Robert Sean Leonard et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : De toutes façons, vous ne serez jamais président, croyez-moi. S'ils l'ont appelée la "Maison-Blanche", le message est clair.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Chase : (à Cameron) House déteste les conférences.
House : Sauf quand je crois à fond en quelque chose. Et là, c'est dingue, c'est carrément révolutionnaire !

  • Hugh Laurie, Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Vous me faites illico une sérologie VIH en ELISA.
Cameron : Merci... pour la conférence.
House : Quand j'ai dit "illico", j'ai voulu dire "maintenant", "vite", "en urgence" comme on dit dans le jargon, non ?
Cameron : Je sais que c'est dur...
House : En toute urgence ?

  • Hugh Laurie, Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Sén. Wright : Les patients mentent, les politiques encore plus. Alors les hommes politiques noirs...

  • Joe Morton, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Est-ce que vous me comparez à Dieu ? Je trouve ça super, sauf que moi j'ai jamais planté d'arbre. [...] Des athées, j'en ai vus, mais des naïves comme vous, jamais.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Une patiente : Une éruption pétéchiale, je ne sais pas si je prononce bien.
House : Ah, je le redis, internet est un outil fabuleux.
Une patiente : Sans oublier la leucémie.
House : Ah oui, faut pas l'oublier. J'opterais plutôt pour un suçon.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Un jour on aura sûrement un président noir. Un jour on aura un président gay peut-être et pourquoi pas même un président gay et noir. La combinaison que je vois très mal, c'est gay, noir et mort. Vous pouvez arrêter de mentir ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy : Pourquoi toujours ce côté acerbe et mordant ?
House : Parce que je suis un petit roquet extrêmement hargneux. (il grogne et aboie)

  • Hugh Laurie, Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Vous êtes toujours en train de mourir. La seule différence c'est qu'on ne sait pas pourquoi.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Wilson : Alors, tout le monde ment, sauf les hommes politiques ? House, je te trouve bien romantique, soudain. Non seulement tu le crois, mais tu crois en lui en plus ! tu viens chez moi chialer devant un vieux mélo ce soir ? Le docteur Cameron déteint sur toi, tu ne peux pas te frotter à autant de gentillesse sans y être sensible.
House : C'est pour ça que tu ne l'as pas draguée ?

  • Robert Sean Leonard, Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Eh bien vous avez ravivé ma foi en l'espèce humaine : vous mentez.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy : Un lymphome ?
House : Bien sûr ! ou un petit rhume ces six derniers mois. Elle a la lumière à tous les étages ?

  • Hugh Laurie, Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : La taille ne fait pas tout.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Vous savez, quand les Inuits vont à la pêche, ce n'est pas le poisson qu'ils cherchent. [...] Ils cherchent le héron bleu. Parce qu'on ne voit pas le poisson, mais s'il y a du poisson, on verra des oiseaux qui pêchent.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : S'il s'en sort, j'ai raison, s'il meurt c'est vous.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Sén. Wright : Je peux me présenter comme président ?
House : Moi je dis qu'en tant que pape vous avez vos chances.

  • Hugh Laurie, Joe Morton, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : [...] Savez-vous pourquoi il sait que la nouvelle formule est bonne ? Parce que l'ancienne l'était déjà. La nouvelle est exactement la même, mais en plus cher. En beaucoup plus cher. Et ça c'est l'un des talents de M. Vogler. Dès que l'un de ses médicaments va perdre son brevet, il a sa fine équipe qui le modifie un tout petit peu, et dépose un autre brevet. Comme ça on a une nouvelle pilule qui n'apporte rien, mais qui va leur rapporter des millions. Et qui s'en plaindrait ? Les patients ? pffff, on s'en fiche ils sont tellement malades. D'ailleurs Dieu lui-même ne les aime pas. Je demande à tous les gens sains et en bonne santé qui sont ici d'applaudir Ed Vogler ! (à Vogler) J'ai un humour de chiottes, hein ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 17 (Double discours), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Sacrifices (18/22)[modifier]

Vogler : Donc... il y a un peu d'espoir ?
House : Toujours, oui. Mais j'ai tout de même commandé à tout hasard un très beau cercueil en taille XXL. [...] Ne me remerciez pas.

  • Hugh Laurie et Chi McBride, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Excusez-moi, nuit blanche. Un site porno.
Chase : Pourquoi vous n'êtes pas dans votre bureau ?
House : Parce qu'il y a un ordinateur dans mon bureau. Et que si je me connecte, ce sera le début d'une belle histoire. Je pourrais me démonter le poignet !

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman : Faux-cul, faux-cul, faux-cul, faux-cul ! [...] Faux-cul.
Chase : Toi-même.

  • Omar Epps et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Je vois sur son dossier qu'elle a perdu plusieurs centaines de grammes en à peine un mois. Je suis pas expert en bébés, mais je suis presque sûr qu'ils sont pas censés rétrécir.
La mère : On lui fait suivre un régime spécial depuis que l'allaitement est terminé.
Le père : Des aliments crus. On est végétaliens. Lait d'amandes, tofu, légumes...
House : "Des aliments crus !" Ah, si seulement ses ancêtres avaient maîtrisé les secrets du feu ! Les bébés ont besoin de lipides, de protéines et de calories, un peu moins de germes de soja et de chanvre. C'est pas bien de laisser les enfants mourir de faim et c'est contraire à la loi, dans bien des cultures. Je vais l'hospitaliser.
La mère : Qu'est-ce qui va se passer ?
House : Antibiotiques pour la pneumonie, alimentation par perfusion pour le poids. Oh, rassurez-vous, végétalienne, la perf'.

  • Hugh Laurie, Michael Simpson et Natalie Shaw, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : (surpris par Vogler) Oh ! Ahh. Vous voilà, je vous ai cherché partout. Vous avez dit qu'il faudrait que je congédie l'un de mes collaborateurs si je ne me fendais pas d'un certain laïus. Et... je dois avouer, pour être juste envers vous, que mon speech a été un peu différent de ce que vous espériez, alors j'ai viré Cameron. C'est bon, on est quittes, maintenant, hein ?
Vogler : Je vous attends demain à la première heure dans mon bureau avec votre lettre de démission et un avant-projet d'excuses publiques. Dans le cas contraire, je vous broierai.
House : Euh, ça veut dire qu'on n'est pas quittes, finalement ?

  • Hugh Laurie et Chi McBride, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : J'aurais vraiment du garder Cameron. Elle savait où trouver le sucre.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Elle s'est étranglée avec de la poire molle ? Elle a oublié de retirer les arêtes ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Elle va mieux.
La mère : Grâce à Dieu.
House : Non, grâce à Alexander Fleming. On lui doit les antibiotiques.

  • Hugh Laurie et Natalie Shaw, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Alors c'est comme ça que Vogler compte me déstabiliser ?
Cuddy : Qu'est-ce qu'il a fait, lubrifier votre canne ?
House : Il a envoyé mes patients en prison. [...] Les parents ne sont pas des monstres, ce sont des idiots !

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Qu'est-ce que tu fais ?
Wilson : Je suis viré.
House : T'as fait des avances à Cuddy ? Je t'avais pourtant dit qu'elle ne craquait que sur moi.

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : On a séquencé l'ADN des cellules de la tumeur. P-53, mutation génétique à codon 55. Elle est parfaite pour vos essais.
Un oncologue : Elle est à un stade avancé.
House : Si vous recherchez la facilité, vous vous êtes trompé de spécialité

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Mais qui est-ce qui comprend ? Ça arrive, les drames ! Alors, si vous pensez que vous transformer en incubateur jetable pendant quelques semaines va protéger votre bébé de toutes les saloperies de ce monde, mourrez heureuse, je vous en prie. Je n'ai absolument rien contre les gens qui se suicident mais ça ne fait pas d'eux des héros.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Vogler : Nous passons à un nouveau vote ce soir. Pourquoi ne pas vous installer devant votre console, ou devant votre feuilleton. Je crois qu'ils virent le séduisant médecin aujourd'hui, un épisode à ne surtout pas louper.

  • Chi McBride, Dr House, saison 1, épisode 18 (Sacrifices), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


En plein chaos (19/22)[modifier]

House : J'ai vu de la lumière.
Cameron : Il n'y en a pas.
House : Non mais c'est une façon de parler. Vous prenez tout à la lettre.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 19 (En plein chaos), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy : Dr House ? Restez avec nous.
House : Je m'en vais. Trop de gens malades, je pourrais attraper un truc.
Cuddy : Un des juges de la compétition de natation s'est effondré et l'APL montre une forme bactérienne virulente de méningite.
House : Ben voilà, il y a un diagnostic, je pars en paix.
Cuddy : 2 500 personnes risquent d'avoir été contaminées, elles ont été dispatchées dans tous les hôpitaux de la région.
House : Ça devient un problème de personnel, pas de diagnostic. Moi, je serais totalement dépassé avec ces gens autour de moi.
Cuddy : Joe ! le docteur House n'a pas de formulaire bleu. Personne ne quitte l'aire de quarantaine sans un formulaire bleu.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 19 (En plein chaos), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Tenez, c'est cadeau. Vous pouvez rentrer chez vous et interroger votre fille.
La patiente : Pardon ?
House : Le chemisier et le pantalon, le foulard, vos vêtements sortent tous du pressing, sauf la veste qui a une vilaine tache. Ça remonterait à deux jours, maxi, donc vous l'avez mise sans savoir qu'elle a été portée. Donc, soit votre cher mari est un travesti, soit votre fille vous emprunte vos vêtements en douce. Sûrement pour se vieillir pour rentrer dans les bars.
La patiente : Je n'ai pas de fille.
House : Suivant !

  • Hugh Laurie et Geraldine Singer, Dr House, saison 1, épisode 19 (En plein chaos), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : [...] Je veux faire passer à une ado de 12 ans une batterie d'examens invasifs et dangereux parce que je m'ennuie ! Je ne peux pas le faire mais je devrais ! Si on apprend qu'elle a cette méningite, chapeau bas, je m'incline, mais si elle y passe quand on sera en bas, pffff ! vous n'allez plus faire la fière.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 19 (En plein chaos), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Chase (à la patiente) : Tu vas peut-être pas me croire, mais ça, c'est une caméra. Tu vas l'avaler. Elle va parcourir tout ton système digestif. [...] Un peu d'eau, et cul-sec, allez hop !
House (plus tard, au visionnage des résultats) : Je crois que je l'ai déjà vu, ce film. La fin est très très sombre.

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 19 (En plein chaos), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Le candidat : Vous me prenez ?
House : Aucune chance !
Le candidat : Pourquoi ?
House : Le tatouage.
Le candidat : Waouh. Ça me surprend que vous bloquiez sur mon look anticonformiste.
House : Anticonformiste, bien. Je saurais même plus dire combien de fois j'ai vu des jeunes frimer avec un signe asiatique tatoué sur le poignet, vous êtes un vrai libre-penseur ! Vous aimez les rebelles, n'en faites pas trop. Portez une blouse avec une armée de stylos comme lui et faites-vous couper les cheveux, comme ces jeunes asiatiques qui bossent à la bibli vingt heures d'affilée, eux ils s'en foutent vraiment de ce qu'on pense ! Sayonara !

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 19 (En plein chaos), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House (aux toilettes) : Nom de Dieu, qu'est-ce qui se passe, c'est intestinal ou c'est un accouchement ? [un jeune garçon sort des toilettes] Hé ! Les hémorroïdes, tu connais ? [...] Ben regarde sur le net ! Et mange des pruneaux, il paraît que c'est beaucoup mieux que les frites. Lave-toi les mains.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 19 (En plein chaos), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Chase : Quand je faisais médecine, on avait un vieux professeur...
House : ...qui vous touchait là où il avait pas le droit ?

  • Hugh Laurie et Jesse Spencer, Dr House, saison 1, épisode 19 (En plein chaos), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Excusez-moi, j'étais au petit coin ; j'expédiais les affaires courantes.
Dr Gilmar : Je suis ravie, je préfère être interrogée après. Vous êtes plus à l'écoute.

  • Hugh Laurie et Erin Foster, Dr House, saison 1, épisode 19 (En plein chaos), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Tu connais la mode, toi ? Tu retiendrais pas la marque des pompes qui t'écraseraient les couilles !
Wilson : Oui, c'est drôle, ça. [...]

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 19 (En plein chaos), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Des maux d'amour (20/22)[modifier]

Wilson : Lui, qui c'est ?
House : Un patient.
Le patient : Il est en train de m'examiner.
House : Dès que j'ai terminé avec lui, il faudra qu'il retourne bosser. Et puis moi aussi.

  • Hugh Laurie, Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Le patient : Saligaud ! tu te la tapes en fait ?
House : Vous, vous faites gaffe. Ou je termine l'examen par un toucher rectal.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Mais quelle idée de se balader avec un échantillon de pisse à la main ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Ramona : Docteur, je souffre de douleurs au vagin.
House : Ravi de vous rencontrer.

  • Hugh Laurie et June Squibb, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy : Mais attendez, là, on n'a pas fini, il faut qu'on discute !
House : De savoir si on appelle la police, si on la vire de l'hôpital ou si on la force à vous percer les mamelons ? C'est pas très médical, tout ça !

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Vous serez sévèrement puni. Désolé, pas de stéthoscope en cuir pour Noël.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Myron : Vous êtes le docteur House ?
House : Je sens que je vais le regretter, mais... oui.
Myron : [...] Il y a une pharmacie dans le coin ?
House : Dans un hôpital ? euh, ça se pourrait. On va essayer de la trouver.

  • Hugh Laurie et Peter Graves, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Whaou ! ça, c'est fort, je suis épaté ! Franchement... si je pouvais être aussi ouvert que vous.
Cuddy : Vous savez...
House : C'est de votre chemisier en fait que je parlais.

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Deux asiatiques mauvais comptables ? désolé, j'y crois pas une seconde.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Foreman : Excusez-moi. Je peux vous parler ?
House : Bien sûr.
Foreman : Ecoutez, Cameron est une amie. Cette histoire d'invitation...
House : Terminé ! Merci d'avoir joué.
Foreman : Eh ! je pense être sorti plus que vous ces temps-ci.
House : Je vais l'emballer vite fait. J'ai tout prévu : j'ai une caisse de bière dans le coffre, M. Marvin Gaye en CD, ça va aller comme sur des roulettes. Maintenant poussez-vous.
Foreman : [...] Je crois qu'il faut suivre votre instinct et rester le pauvre type qu'elle connaît.
House : Je rate ma série pour écouter ça.

  • Hugh Laurie et Omar Epps, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : M. Park ? ici le docteur House. Je vous appelle de l'hôpital de Princeton-Plainsboro dans le New Jersey. Votre fils Harvey est mort. Il faudra que vous veniez identifier le corps. Oui, je suis désolé, c'est la loi. Entendu. (Il raccroche) C'est tout un art d'annoncer les mauvaises nouvelles.
Cameron : Ils vont se présenter à la morgue.
House : Prévenez-moi quand Cuddy se mettra à hurler.
Cuddy (plus tard) : Vous leur avez menti !
La mère du patient : Il nous a dit que notre fils était mort !
House : Ça ne va pas tarder. Je les ai juste appelés un peu trop tôt. Croyez-moi, il va pas tenir longtemps. Je vous ai évité l'heure de pointe, en fait !
Le père : [...] Il nous a humiliés, outragés. Tout le monde est au courant de sa perversion.
House : Quoi, la gêne vous étouffe et vous n'aimez pas ça ? Ça doit probablement sauter une génération. [...] L'humiliation peut prendre des formes diverses. Que tout le monde sache que votre fils est un pervers, c'est pas mal, dans le genre humiliant. Mais qu'il découvre que vous avez préféré laisser votre fils mourir plutôt que de signer un bout de papier, c'est où dans le classement ? Et s'il le faut, j'irai coller des affiches sur tous les restaurants de raviolis à la vapeur de Pennsylvanie, mais croyez-moi ils le sauront !

  • Hugh Laurie, Lisa Edelstein, Elizabeth Sung, Keone Young et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Oh, je suis déjà sorti avec une fille.
Wilson : Pas depuis les années disco.

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cameron : J'ai toujours adoré ce restaurant.
Wilson : Oui, ça a changé depuis la dernière fois que je suis venu. C'était une boîte de strip-tease, avant. [...] Je vous traite comme une merde, donc je vous aime vraiment beaucoup ?

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 20 (Des maux d'amour), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cours magistral (21/22)[modifier]

House : Trois personnes entrent dans une clinique. Elles ont mal à une jambe. Quel est le problème ? (un étudiant lève la main) Toi mon grand, on va pas être copains.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Carmen Electra : Ça y est, je peux me rhabiller, maintenant ?
House : Je ne préfère pas.

  • Hugh Laurie et Carmen Electra, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Vous voulez rire ou quoi ? elle est là pour incarner mes fantasmes, on lui demande pas d'être Meryl Streep !

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : On se fait une petite pause de cinq minutes ? un petit café ? un pipi ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : On vous dira que dans le New Jersey, il y a trois serpents venimeux communs : le serpent cuivré, le crotale des bois et le corail. Le cuivré et le crotale répondent au même sérum que celui qu'il a eu.
Une étudiante : Donc on lui prescrit celui de l'autre serpent.
House : C'est une question ?
Un étudiant : On ne peut pas lui donner à l'aveugle ce sérum. Surtout quand on sait qu'il a fait une réaction allergique au premier. Vous dites qu'il n'y a que trois serpents venimeux communs dans le New Jersey, peut-être qu'il s'agit d'une espèce non commune !
House : Bien vu !
Un étudiant : Il suffit de trouver laquelle.
House : Pas la peine. Le temps que vous trouviez le bon, c'est l'autopsie qui vous aura donné les infos.
Un étudiant : Vous disiez que...
Une étudiante : Donc, on va lui prescrire celui de l'autre serpent.
House : Encore une question ?

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House (prenant un cachet de Vicodin) : La grande majorité des drogués est stupide !

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : S'il supporte d'avoir une sonde dans le pénis pendant une demi-heure, il est vraiment malade.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House (sortant de l'amphithéâtre) : Ils m'entendent pas mais ils répondent quand même.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Comment on vous apprend à annoncer à un patient qu'il va mourir ? Ça revient à enseigner à un architecte comment dire à ses clients pourquoi sa maison s'est écroulée. [...] Qu'est-ce qu'il faut faire pour avoir un A en "Vous allez mourir bientôt" ? [...] Il y a un pote à moi, je dois lui refiler dix dollars à chaque fois que quelqu'un lui dit merci. Figurez-vous qu'il est tellement bon que les gens le remercient de leur avoir dit qu'ils allaient mourir. Où est le marron ? Ben moi c'est pas mon cas.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : S'il y a bien une constante fondamentale chez l'homme, c'est son art du mensonge.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Je l'aime, ma jambe. Il y a longtemps que je la connais personnellement.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy : L'amputation est plus sûre.
House : Pour vous ou pour moi ?

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Un étudiant : Le patient est un idiot.
House : C'est souvent le cas.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Et ce gars-là, si c'est le "champion des papas", ça craint, c'est un zéro pointé. Comment on peut filer de la peinture avec du plomb à ses mômes ? C'est pour ça qu'il est malade. Donnez-lui de bons gobelets en plastique et qu'il reprenne le cours.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 21 (Cours magistral), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Le choix de l'autre (22/22)[modifier]

Un ambulancier : Quelqu'un a demandé une ambulance pour l'hôpital de Princeton.
House : Garçon ! Tout va bien, messieurs dames, ne vous inquiétez pas, sauf si vous avez pris du veau !

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cameron : Foreman, vous allez participer, ou vous êtes trop fatigué d'avoir volé des voitures ?

  • Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cameron : Les précédentes analyses n'ont rien révélé qui explique les sautes d'humeur et les douleurs abdominales.
House : Alors, on a fini ! qu'est-ce qu'on fait, balle au prisonnier, coloriage ? Je m'en fiche, tout ce que je veux, c'est rester avec vous.
Chase : Ça peut pas être la drogue ? à son arrivée ici on a détecté une dose massive d'hydrate de chloral.
House : Ah oui, désolé, ça c'est moi. Eh oui, il a fallu que je le drogue pour l'amener ici. Le mec se croit pas malade.
Cameron : Qui le croit malade ?
House : Sa femme.
Cameron : La femme avec qui vous viviez.
House : Ça, c'est son nom indien.

  • Hugh Laurie, Jesse Spencer et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cameron : Je croyais que tout le monde mentait.
House : Moi le premier.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Wilson : Reste toi-même : froid, indifférent, distant.
House : Oh, je t'en prie. Trop de compliments, ça me fait mal.

  • Hugh Laurie et Robert Sean Leonard, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cameron : Vous voulez l'ouvrir ?
House : Oh, attendez ! la chirurgie exploratrice est inutile, le docteur Cameron a un diagnostic.

  • Hugh Laurie et Jennifer Morrison, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Est-ce que tu te tapes d'autres mecs que Mark ? c'est médical comme question.
Warner : Parce que si je le trompe, sa paranoïa n'est pas de la paranoïa, c'est une réaction parfaitement justifiée, et donc ce n'est plus un symptôme ?
House : Je savais que tu comprendrais.

  • Hugh Laurie et Sela Ward, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House (téléphone à Foreman) : Ici la plantation de coton, vous êtes attendu à la maison du maître.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Allez faire un tour chez eux ; et emmenez Boucle d'Or.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : Le traitement n'est pas si dangereux que ça : plasmaphérèse et immunoglobuline. Si ça marche, c'est qu'on a raison, s'il meurt... c'est que c'était autre chose.

  • Hugh Laurie, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


House : "Ding dong ! on demande le docteur Foreman." Sortez de la chambre. Ça n'est pas votre problème.
Foreman : Il vous faut l'accord du patient.
House : Mais il va pas bien dans sa tête !
Cameron : Alors il faut une ordonnance du juge.
House : D'accord, allez en chercher une. On vous attend. Je vous jure, je ferai rien. Oh, les Trois Mousquetaires, c'est trop beau, j'en ai la chair de poule !
Cameron : Donnez-moi la seringue.
Warner : S'il te plaît. Si tu as raison, c'est peut-être la seule chance qu'il a.
House : C'est quoi ton plan : tu t'occupes du grand Noir, je prends la gamine et l'Australien détalera comme un koala apeuré si jamais ça chauffe ?

  • Hugh Laurie, Omar Epps, Jennifer Morrison et Sela Ward, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Cuddy : J'ai quelque chose à vous demander.
House : Non, je ne coucherai pas avec vous ! Une fois, ça suffit ; c'était trop triste la dernière fois. Tous ces besoins administratifs inassouvis...

  • Hugh Laurie et Lisa Edelstein, Dr House, saison 1, épisode 22 (Le choix de l'autre), écrit par David Shore (trad. inconnu), première diffusion par FOX (VO) en 2004.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :