Dissuasion nucléaire

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La dissuasion nucléaire est une doctrine stratégique adoptée pendant la guerre froide. Elle a fait l'objet de modélisations par la théorie des jeux.

Dissuasion nucléaire[modifier]

On peut dire que la force de dissuasion "ne sert que si elle ne sert à rien". En effet, le jour où l'un ou l'autre des adversaires appuiera sur le bouton de la guerre nucléaire, les fusées, les escadres, les armées auront totalement failli à leur mission, puisque la fin du monde sera automatique, et qu'il n'y aura plus d'armes, ni de soldats, ni même de nations… Les fusées intercontinentales et leurs escortes, toute la panoplie du jugement dernier est donc destinée, dès sa sortie d'usine, à rouiller dans les musées de la guerre
  • « La folle paix des mégatonnes », André Labarthe, Constellation, nº 165, Janvier 1962, p. 47

Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :