Christian Ruby

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christian Ruby, est un philosophe et enseignant français, né le .

À propos de De la démocratie en Amérique[modifier]

Est-il possible de penser la démocratie autrement, de se délester de telles certitudes politiques constamment répétées ? Le marxisme ne s'est pas privé, par exemple, d'affirmer que la démocratie telle que valorisée ainsi demeure formelle (Marx, 1818-1883, Manuscrits de 1844, Paris, GF,1999), modélisée sur le bourgeois au détriment du prolétaire. Un pas de plus est néanmoins envisageable. Il consiste à penser que la démocratie n'est ni un idéal, ni une forme constitutionnelle, ni un mode de vie. La démocratie pourrait être comprise comme la pratique même de la politique, l'activité de sujets qui affirment une puissance déniée de la parole et prennent un nom collectif afin de se rendre visibles et reconfigurer la vie commune à laquelle chacun(e) est assujetti : le peuple, les sans parts, les Nuits Debouts, etc. Alors le problème démocratique n'est ni de gérer quoi que ce soit, ni de s'occuper de ses propres affaires (il faudrait plutôt s'occuper transgressivement des affaires de tous), mais de dresser un mode spécifique de structuration symbolique de l'être en commun, un mode de la subjectivation politique, de l'irruption dans le partage bruit/parole dans l'espace public. La démocratie deviendrait la politique qui s'occupe du commun autrement.
  • « Élargissement de la perspective de l'œuvre (II, IV) », Christian Ruby, Redéfinir la démocratie, dans De la démocratie en Amérique, tome II, livre 4, Alexis de Tocqueville, éd. Ellipses, 2019  (ISBN 978-2-340-03061-9), p. 146


Si les inégalités sociales (droits, fonctions,positions, conditions) sont aveugles, à défaut d'être subordonnées à un ordre transcendant, ce sont bien les humains, seuls, qui doivent les éclairer et les dissoudre. L'ordre légal est souvent inhumain. (...) Égalité et inégalité constituent des formes de partages social et politique: entre riches et pauvres, entre dominants et dominés, entre possession des moyens de l'éducation et dépossession de ces moyens, etc. Égalité et inégalité ne se calculent pas. Ne relèvent pas du chiffrable. Il y a du non-négociable en elles. C'est là le ressort de la politique, puisque ceux qui luttent contre les inégalités créent une forme de subjectivation de ceux qui ne sont pas comptés dans les stuctures officielles. Ils créent ainsi une scène de parole, et donc de la politique, et une politique d'émancipation, au sens où l'entend le philosophe Jacques Rancière.
  • « Élargissement de la perspective de l'œuvre (II, IV) », Christian Ruby, Redéfinir la démocratie, dans De la démocratie en Amérique, tome II, livre 4, Alexis de Tocqueville, éd. Ellipses, 2019  (ISBN 978-2-340-03061-9), p. 153


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :