Big Fish

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Aller à : navigation, rechercher

Big Fish est un film américain réalisé par Tim Burton en 2003 d'après le roman éponyme de Daniel Wallace.

Citations[modifier]

Edward Bloom : Parfois, le seul moyen d'attraper une femme insaisissable, c'est de lui offrir une alliance.
  • Albert Finney, Big Fish (2003), écrit par John August


William Bloom (en voix off) : La vérité, c'était que je ne me reconnaissais pas en mon père. Et je ne crois pas qu'il se reconnaissait en moi. Nous étions des étrangers qui se connaissaient très bien.
  • Billy Crudup, Big Fish (2003), écrit par John August


Edward Bloom : Mourir est la pire chose qui me soit jamais arrivée.
  • Albert Finney, Big Fish (2003), écrit par John August


Karl : Je suis beaucoup trop grand.
Edward Bloom : Vous ne vous êtes jamais dit que vous n'êtes pas trop grand mais que c'est peut-être la ville qui est trop petite ?

  • Matthew McGrory, Ewan McGregor, Big Fish (2003), écrit par John August


Edward Bloom : Le plus gros poisson de la rivière le devient en ne se faisant jamais attraper.
  • Ewan McGregor, Big Fish (2003), écrit par John August


Edward Bloom : Le destin a l’art de revenir sur ses pas pour vous prendre par surprise. Un homme voit le monde différemment à différentes périodes de sa vie.
  • Ewan McGregor, Big Fish (2003), écrit par John August


Edward Bloom (en voix off) : Il arrive un temps où un homme raisonnable doit ravaler sa fierté et reconnaître qu'il a fait une grave erreur. La vérité, c'est que je n'ai jamais été raisonnable.
  • Albert Finney, Big Fish (2003), écrit par John August


Edward Bloom (en voix off) : On dit que lorsque l'on rencontre l'amour de sa vie, le temps s'arrête. Et bien c'est vrai. Ce qu'on ne dit pas, c'est que quand le temps reprend son cours, il file à une vitesse folle pour rattraper son retard.
  • Albert Finney, Big Fish (2003), écrit par John August


Amos Calloway : Qu'est-ce qu'il y a petit ? Je n'ai jamais vu quelqu'un broyer du noir comme ça. Sauf quand l'éléphant s'est assis sur le petit ramoneur.
  • Danny DeVito, Big Fish (2003), écrit par John August


Edward Bloom (en voix off) : Il y a un temps où un homme doit se battre et un temps où il doit accepter que son destin lui échappe, que le bateau a levé l'ancre et que seul un idiot insisterait. La vérité, c'est que j'ai toujours été un idiot.
  • Albert Finney, Big Fish (2003), écrit par John August


Norther Winslow : Chaque jour une nouvelle aventure ! C'est ma devise.
Edward Bloom : C'est formidable, je suis content pour toi. Et qu'est-ce que tu fais en ce moment ?
Norther Winslow : Je braque cette banque.

  • Steve Buscemi, Ewan McGregor, Big Fish (2003), écrit par John August


William Bloom (en voix off) : Vous est-il arrivé d'entendre une blague si souvent que vous oubliez pourquoi elle était drôle ? Puis, vous l'entendez une seconde fois et soudain elle vous apparaît comme neuve, et vous vous rappelez alors pourquoi vous l'avez adoré la première fois. C'était la dernière blague de mon père je crois, un homme raconte si souvent ses histoires qu'il ne fait plus qu'un avec, ses histoires lui survivent, et ainsi il devient immortel.
  • Billy Crudup, Big Fish (2003), écrit par John August


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :