Belle époque

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Belle Époque désigne une période s'étendant de la fin du XIXe siècle au début de la Première Guerre mondiale en 1914.

Littérature[modifier]

Poésie[modifier]

Paul Éluard , Capitale de la douleur, 1926[modifier]

Grand pays de bronze de la belle époque, par tes chemins en pente douce, l'inquiétude a déserté.
  • Capitale de la douleur suivi de L'amour la poésie (1926), Paul Éluard, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 1966  (ISBN 978-2-07-030095-2), partie Nouveaux poèmes, Dans la brume, p. 125


Télévision[modifier]

Série[modifier]

Claude Desailly, Les Brigades du Tigre[modifier]

1907. En ce début de siècle où la vie se transforme au rythme accéléré d'une industrie triomphante, les structures traditionnelles de la vieille société se brisent chaque jour davantage derrière la façade de la “Belle Époque”. La criminalité augmente dans des proportions d'autant plus inquiétantes qu'une délinquance nouvelle est née qui s'appuie, elle, sur le progrès technique et fait échec à une police archaïque dont les méthodes et le matériel n'ont guère évolué depuis Vidocq. Un chiffre est plus éloquent que tout : au cours de l'année 1906, 103 000 affaires criminelles et correctionnelles ont été classées sans que les auteurs aient pu être identifiés. L'année 1907 s'annonce pire encore. Il y va de la sécurité des villes et des campagnes.
  • Le narrateur au début de la série
  • non crédité, Les Brigades du Tigre, saison 1, épisode 1 (« Ce siècle avait 7 ans »), écrit par Claude Desailly.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :