Barack Obama

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Barack Obama (2005)

Barack Obama, né le 4 août 1961 à Honolulu, Hawaii, est un homme politique américain. Il est le 44e président des États-Unis, en fonction du 20 janvier 2009 au 20 janvier 2017.

Citations[modifier]

Discours au congrès démocrate de 2004[modifier]

Il n’y a pas une Amérique progressiste et une Amérique conservatrice — il y a les États-Unis d’Amérique. Il n’y a pas une Amérique noire, une Amérique blanche, une Amérique latino et une Amérique asiatique, il y a les États-Unis d’Amérique.
  • (en) There is not a liberal America and a conservative America — there is the United States of America. There is not a Black America and a White America and Latino America and Asian America — there’s the United States of America.
  • Discours du 27 juillet 2004 à Boston, lors de la convention démocrate.


Discours de défaite aux primaires du New Hampshire[modifier]

C’était l’essence même des documents fondateurs déclarant la destinée de la Nation :

Oui, nous pouvons.

C’était murmuré par les esclaves et les abolitionnistes ouvrant un chemin vers la liberté :

Oui, nous pouvons.

C’était chanté par les immigrants débarquant de lointains rivages et par les pionniers poussant plus avant vers l’ouest faisant face à une nature impitoyable :

Oui, nous pouvons.
  • (en) It was a creed written into the founding documents that declared the destiny of a nation: Yes, we can.
    It was whispered by slaves and abolitionists as they blazed a trail towards freedom through the darkest of nights: Yes, we can.
    It was sung by immigrants as they struck out from distant shores and pioneers who pushed westward against an unforgiving wilderness: Yes, we can.
  • Discours du 8 janvier 2008 à Nashua, New Hampshire, après sa défaite aux élections primaires du New Hampshire.
Nous nous rappellerons que quelque chose se passe en Amérique, que nous ne sommes pas aussi divisés que nos politiques le suggèrent, que nous somme un peuple uni, nous sommes une Nation, et ensemble, nous allons ouvrir le prochain chapitre de l’Histoire américaine avec ces trois mots qui vont retentir de tous les côtés du pays, d’un océan à l’autre… : Oui nous pouvons !
  • (en) we will remember that there is something happening in America, that we are not as divided as our politics suggest, that we are one people, we are one nation. And, together, we will begin the next great chapter in the American story, with three words that will ring from coast to coast, from sea to shining sea: Yes, we can.
  • Discours du 8 janvier 2008 à Nashua, New Hampshire, après sa défaite aux élections primaires du New Hampshire.


  • Barack Obama, 8 janvier 2008, dans New York Times, paru 8 janvier 2008.


Discours de victoire[modifier]

S'il y a quelqu'un qui doute encore que l'Amérique est l'endroit où tout est possible, qui se demande si le rêve de nos pères est encore vivant, qui s'interroge sur le pouvoir de notre démocratie, ce soir vous lui avez répondu.
  • (en) If there is anyone out there who still doubts that America is the place were all things are possible, who still wonders if the dream of our fathers is alive in our times, who still questions the power of our democracy, tonight is your answer.
  • Discours du 4 novembre 2008 à Chicago, pour la victoire aux élections présidentielles.


Born in the USA, 2021[modifier]

Les bonnes conversations ne suivent pas un scénario préétabli. Comme les bonnes chansons, elles nous réservent des surprises, des improvisations, des détours. Elles s’ancrent peut-être dans une époque et un lieu, reflètent notre état d’esprit du moment et l’état du monde à un instant donné, mais les meilleures conversations ont aussi une qualité intemporelle, elles vous ramènent au royaume des souvenirs, vous projettent vers vos espoirs et vos rêves. Échanger des histoires vous rappelle que vous n’êtes pas seul – et peut vous aider à vous comprendre un peu mieux.


Autres citations[modifier]

Je dois me rappeler que dans la musique rap il est souvent question de bling-bling, de femmes, d'argent. Beaucoup de vidéos de rap utilisent les mêmes standards que Donald Trump pour définir la réussite. Tout est plaqué or. Cela s'infiltre dans la culture.
  • (en) I have to remind myself that if you listen to rap music, it’s all about the bling, the women, the money. A lot of rap videos are using the same measures of what it means to be successful as Donald Trump is. Everything is gold-plated. That insinuates itself and seeps into the culture.
  • « Obama s'exprime sur les rappeurs qui ont supporté Trump », Team mouv’, mouv.fr, 18 novembre 2020 (lire en ligne)
  • « Why Obama Fears for Our Democracy », Jeffrey Goldberg, The Atlantic, 16 novembre 2020 (lire en ligne)


Citations rapportées[modifier]

Citations sur[modifier]

Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :