Annie Mollard-Desfour

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.

Annie Mollard-Desfour, née en 1959, est une linguiste française.

Citations[modifier]

Dictionnaire des mots et expressions de couleur[modifier]

Noir[modifier]

Cézanne, dit la tradition, vient de déjeuner sur l’herbe avec quelques peintres et un collectionneur; celui-ci s’aperçoit qu’il a oublié son pardessus. Mais où ? Cézanne dit tout à coup : "Il y a là-bas un noir qui n’est pas dans la nature !" Et d’y courir.
  • Le dictionnaire des mots et expressions de couleur, XXe-XXIe siècle : le noir, Annie Mollard-Desfour (préface de Pierre Soulages), éd. CNRS, 2005  (ISBN 2-271-06321-3), chap. Préface : Le noir, la lumière, la peinture, p. 13


Le mot qui désigne une couleur ne rend pas compte de ce qu’elle est réellement. Il laisse ignorer l’éclat ou la matité, la transparence ou l’opacité, l’état de surface, lisse, strié, rugueux… Et aussi la forme, angulaire, arrondie… Il nous cache sa dimension et sa quantité. Toutes choses qui en changent la qualité.
  • Le dictionnaire des mots et expressions de couleur, XXe-XXIe siècle : le noir, Annie Mollard-Desfour (préface de Pierre Soulages), éd. CNRS, 2005  (ISBN 2-271-06321-3), chap. Préface : Le noir, la lumière, la peinture, p. 13


L’appeler noire c’est dissocier l’ensemble, l’amputer, le réduire, le détruire. C’est voir avec ce que l’on a dans la tête et pas avec les yeux.
  • Le dictionnaire des mots et expressions de couleur, XXe-XXIe siècle : le noir, Annie Mollard-Desfour (préface de Pierre Soulages), éd. CNRS, 2005  (ISBN 2-271-06321-3), chap. Préface : Le noir, la lumière, la peinture, p. 13-14


Autres citations[modifier]

Ni neutre, ni ennuyeuse, cette couleur aux multiples teintes est aujourd’hui comme hier la couleur de la nuance et de l’ambiguïté.
  • « Mille nuances de gris », Annie Mollard-Desfour, CNRS Le Journal (Points de vue), 21 décembre 2015 (lire en ligne)


Saskatchewan sky (526070733).jpg
Couleur de l’acier, du fer, du plomb, mais aussi du vaporeux, du voilé, de la délicatesse, le gris est la teinte équivoque par excellence et demeure partiellement mystérieux, secret.
  • « Mille nuances de gris », Annie Mollard-Desfour, CNRS Le Journal (Points de vue), 21 décembre 2015 (lire en ligne)


Pour Paul Klee, le point gris est le canon de la totalité, le centre des six couleurs fondamentales (violet, rouge, orange, jaune, vert, bleu) dont le blanc et le noir sont les pôles… Couleur-caméléon aux frontières incertaines, le gris est mariage des contraires, point de rencontres de toutes les possibilités.
  • « Mille nuances de gris », Annie Mollard-Desfour, CNRS Le Journal (Points de vue), 21 décembre 2015 (lire en ligne)


Citations rapportées[modifier]

Citations sur[modifier]

Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :