Agriculture biologique

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’agriculture biologique est un système de production agricole basé sur le respect du vivant et des cycles naturels qui gère de façon globale la production en favorisant l'agrosystème mais aussi la biodiversité, les activités biologiques des sols et les cycles biologiques.

Citations[modifier]

La vérité sur le Bio, Sciences et Avenir, 2011[modifier]

Une étude de 2006 menée par l'université Emory (Atlanta) a révélée que le taux de pesticides étaient dix fois plus élevé dans les urines d'enfants nourris au "conventionnel" que dans celles d'enfants mangeant du Bio.
  • 9 aliments bio sur 10 sont exempts de produits chimiques.
  • « La vérité sur le Bio », Hervé Ratel, Sciences et Avenir, nº 775, septembre 2011, p. 50


Les chercheurs ont découvert une différence de régularité sur 49 gènes entre les poulets "bio" et les "conventionnels" : les 2 régimes semblent avoir des retombées très importantes sur l'organisme au point de vue physiologique et génétique.
  • En 2010, l'équipe de Machteld Huber de l'institut Louis Bolk a fait 2 publications sur ce sujet.
  • « La vérité sur le Bio », Hervé Ratel, Sciences et Avenir, nº 775, septembre 2011, p. 52


Le bio, c'est l'émergence de nouvelles connaissances partagées, un monde comparable à celui des logiciels libres...
  • « La vérité sur le Bio », Rachel Mulot, Sciences et Avenir, nº 775, septembre 2011, p. 54


Autres citations[modifier]

A la suite de différents scandales à l'étranger, à savoir les aliments contaminés par la dioxine en Allemagne, les steaks américains bon marchés issus d'élevages industriels, les inimaginables conditions des travailleurs nord-africains affectés à la récolte des fraises en Espagne, les consommateurs ont été amenés à s'interroger davantage sur ce qu'ils mangent, sur l'origine et la manière dont les denrées alimentaires sont produites. A table, plus personne ne veut prendre de risques. Or, sous l'angle du bien-être animal, de l'écologie et de la sécurité alimentaire, le bio bénéficie d'une excellente image.


L'agriculture biologique n'est pas le simple fait d'employer des fertilisants naturels, c'est la synthèse qui réunit dans un même objectif la recherche de la fertilité de la terre et la santé de l'animal ou de l'homme.
  • Contrairement à l'agriculture conventionnelle, le fumier est souvent composté en bio ce qui a pour but d'éradiquer les bactéries pathogènes.
  • « Dossier Les Pionniers de la Bio publié sous le titre L'agriculture de nos grands-pères n'était pas bio ! », Les pionniers de l'Agriculture Biologique, Biocontact, mai 2000, p. 2


En France, les précurseurs de l'agriculture biologique ont marqué leur passage de travaux et d'ouvrages qui aujourd'hui encore nous servent de référence : Raoul Lemaire, Jean Boucher, Louis Sévelingues, Rudolph Steiner, André Louis, Mattéo Tavera, Louis-Claude Vincent, André Birre, Henri-Charles Geoffroy, Henri Quiquandon, Claude-Louis Kervran, Xavier Florin [...] Créée en 1992 par Claude Artur, Jacques Monin, Jacques Lagrande, Maurice Taunay, Joseph Martelot et Michel Ordonneau, l'association "Les pionniers de l'agriculture biologique" organise depuis 10 ans le Festi-Bio de Durtal.
  • « Dossier Les Pionniers de la Bio publié sous le titre La BIO n'est pas née d'hier... 45 ans d'efforts. », Guy Roulier, Biocontact, mai 2000, p. 20


1992 a été l'année de reconnaissance de la bio par l'Union Européenne avec l'adoption du premier règlement pour le contrôle de l’appellation biologique (CEE 2092/91). L'agriculture biologique emploie souvent 20% de main d’œuvre supplémentaire par rapport à l'agriculture conventionnelle.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :