Adrien Quatennens

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adrien Quatennens en 2017.

Adrien Quatennens, né le 23 mai 1990 à Lille en France, est un homme politique français, membre de La France insoumise.

Citations[modifier]

Je suis venu à la politique par frustration.
  • « Adrien Quatennens : « Je suis venu à la politique par frustration » », Romain David, Europe 1, 13 juillet 2017 (lire en ligne)


Depuis quand juge-t-on l'efficience d'un document à son épaisseur ? Trouvez-vous aussi que l'annuaire soit trop épais ? Si tel est le cas, je vous laisse me dire quelles sont les pages que vous verriez bien arrachées !
  • « Portrait d'Adrien Quatennens, l'insoumis qui monte », Mathieu Dejean, Les Inrocks, 18 juillet 2017 (lire en ligne)


Nos débats nous auront permis d'établir un dictionnaire traducteur du macronisme. Il y a d'abord l'usage immodéré d'un champ lexical qui laisse entendre que les salariés de ce pays vont devenir des gymnastes professionnels, que dis-je, des contorsionnistes d'exception : tant de « souplesse », tant d'« agilité », tant de « flexibilité ». Ce que vous appelez « sécuriser les relations de travail » veut dire « faciliter les licenciements économiques ». Ce que vous appelez « favoriser la lisibilité sur le long terme » veut dire « permettre aux entreprises de savoir d'avance ce que leur coûtera les licenciements abusifs grâce à la barémisation des dommages et intérêts ». Ce que vous appelez « encourager les investissements en France en limitant au périmètre national l'appréciation des difficultés économiques justifiant les licenciements » veut dire : « permettre des pratiques qui pourraient aboutir à plus de délocalisation et à favoriser la désindustrialisation dont notre pays en victime ». En résumé, vous faites passer pour « renforcement du dialogue social » ce qui n'est rien d'autre que du renforcement de l'arbitraire patronal au service du désir actionnarial et de la mise au pas des salariés.


On a un gouvernement de fainéants qui préfère s'attaquer aux chômeurs plutôt qu'au chômage.
  • « Contrôle des chômeurs : « On a un gouvernement de fainéants qui préfère s'attaquer aux chômeurs plutôt qu'au chômage » », France Info, France Info, 27 décembre 2017 (lire en ligne)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :