Action directe (théorie politique)

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'action directe désigne des actes économiques et politiques où les acteurs interviennent directement pour atteindre des objectifs, par opposition aux actions faisant appel à d'autres (par exemple une pétition aux autorités). L'action directe non-violente peut être légale ou constituer un acte de désobéissance civile.

Citations[modifier]

Martin Luther King[modifier]

L'action directe non-violente cherche à engendrer une tension telle que la communauté qui a constamment refusé de négocier soit forcée de regarder la situation en face.
  • (en) « Lettre de la prison de Birmingham », Martin Luther King (trad. P. Sempé), Esprit (ISSN 0014-0759), janvier 1964 [publication originale en anglais en 1963], p. 6 (lire en ligne)


Xavier Renou[modifier]

Pour être pédagogique, l'action doit être acceptable aux yeux du plus grand nombre. La non-violence rend possible l'adhésion du plus grand nombre.


L'action directe non-violente est une pédagogie en acte en même temps qu'une atteinte directe à l'adversaire. [...] L'action directe [...] veut que que l'on agisse directement sur le problème qui nous concerne, ou sur celui qui en est responsable. On recherche ainsi l'effet concret sur le problème : faire perdre de l'argent, du temps, faire émerger des contradictions en son sein, nuire à une réputation, rendre visible des pratiques illégales, pousser à une réaction disproportionnée et révélatrice de la nature profonde de l'adversaire.


Voir aussi[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :