École de Francfort

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Max Horkheimer (au premier plan, à gauche), Theodor Adorno (au premier plan, à droite), et Jürgen Habermas en arrière plan, à droite, en 1965 à Heidelberg.

L’École de Francfort (en allemand Frankfurter Schule) est le nom donné, à partir des années 1950, à un groupe d'intellectuels allemands réunis autour de l'Institut de Recherche sociale fondé à Francfort en 1923, et par extension à un courant de pensée issu de celui-ci, souvent considéré comme fondateur ou paradigmatique de la philosophie sociale ou de la théorie critique. Il retient en effet du marxisme et de l'idéal d'émancipation des Lumières l'idée principale que la philosophie doit être utilisée comme critique sociale du capitalisme et non comme justification et légitimation de l'ordre existant, critique qui doit servir au transformisme.

Citations[modifier]

Pour l'École de Francfort, c'est plutôt une tendance à détruire: ses tenants visent la destruction, elle ne propose pas de projet pour remplacer la réalité qu'ils contestent. Ils ne font que déconstruire, dénoncer, détruire: ils ne s'occupent que de la critique, et c'est pour cela qu'on l'appelle maintenant l'École critique.
  • « Il faut que l'Église parle au monde avec un langage clair », Anca-Maria Cernea, propos recueillis par Jeanne Smits, L'Homme nouveau (ISSN 0018 4322), nº 1601, 7 novembre 2015, p. 13


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :