Yambo Ouologuem

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yambo Ouologuem est un écrivain malien né le à Bandiagara au Soudan français, actuel Mali, et mort le à Sévaré. Il a reçu le prix Renaudot en 1968.

Le devoir de violence, 1968[modifier]

Le suffrage universel, le Code du travail, l’autodétermination, la meilleure répartition du profit colonial entre colonisateurs et colonisés ne sont pas les fruits de la colonisation, mais de la lutte contre la colonisation.
  • Le devoir de violence, Yambo Ouologuem, éd. Seuil, 1968, partie 1, p. 28


L’Histoire a de ces mystères faits de silences, de lâcheté, de lenteurs de tragédie, puis d’apaisement, et de soudaines voltefaces.
  • Le devoir de violence, Yambo Ouologuem, éd. Seuil, 1968, partie 2, p. 41


L’idée de la liberté n’est pas une idée simple. Elle se métamorphose.
  • Le devoir de violence, Yambo Ouologuem, éd. Seuil, 1968, partie 4, p. 204


Il y a des moments multiples de la même idée. Une idée prise à un moment quelconque de son mouvement doit se révéler par ce en quoi consiste sa définition.
  • Le devoir de violence, Yambo Ouologuem, éd. Seuil, 1968, partie 4, p. 204