Xénophane

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gravure de Xénophane dans History of Philosophy de Thomas Stanley.

Xénophane, en grec ancien Ξενοφάνης, né vers -570 à Colophon (Ionie) (Turquie actuelle), mort vers -475, est un philosophe pré-socratique, poète et scientifique grec. Il est l'auteur d'élégies, de silles (sortes de parodies moqueuses), de parodies et d'un traité De la nature. Seuls quelques fragments de ses écrits nous sont parvenus, souvent par des citations chez d'autres auteurs.

Silles[modifier]

Homère et Hésiode ont attribué aux dieux tout ce qui chez les mortels provoque opprobre et honte : vols, adultères et tromperies réciproques.
  • Penseurs grecs avant Socrate. De Thalès de Milet à Prodicos, Collectif (trad. Jean Voilquin), éd. Garnier frères, coll. « GF-Flammarion », 1964, fragment 11 (Voilquin), p. 64


Les mortels s'imaginent que les dieux sont engendrés comme eux et qu'ils ont des vêtements, une voix et un corps semblables aux leurs.
  • Penseurs grecs avant Socrate. De Thalès de Milet à Prodicos, Collectif (trad. Jean Voilquin), éd. Garnier frères, coll. « GF-Flammarion », 1964, fragment 14 (Voilquin), p. 64


Oui, si les bœufs et les lions avaient des mains et pouvaient, avec leurs mains, peindre et produire des œuvres comme les hommes, les chevaux peindraient des figures de dieux pareilles à des chevaux et les bœufs pareilles à des bœufs, bref des images analogues à celles de toutes les espèces animales.
  • Penseurs grecs avant Socrate. De Thalès de Milet à Prodicos, Collectif (trad. Jean Voilquin), éd. Garnier frères, coll. « GF-Flammarion », 1964, fragment 15 (Voilquin), p. 64


Les Éthiopiens disent de leurs dieux qu'ils sont camus et noirs, les Thraces qu'ils ont les yeux bleus et les cheveux rouges.
  • Penseurs grecs avant Socrate. De Thalès de Milet à Prodicos, Collectif (trad. Jean Voilquin), éd. Garnier frères, coll. « GF-Flammarion », 1964, fragment 16 (Voilquin), p. 64


De la nature[modifier]

Il n'y a qu'un seul dieu, maître souverain des dieux et des hommes, qui ne ressemble aux mortels ni par le corps ni par la pensée.
  • Penseurs grecs avant Socrate. De Thalès de Milet à Prodicos, Collectif (trad. Jean Voilquin), éd. Garnier frères, coll. « GF-Flammarion », 1964, fragment 23 (Voilquin), p. 65


C'est de la terre et de l'eau que tous nous naissons.
  • Penseurs grecs avant Socrate. De Thalès de Milet à Prodicos, Collectif (trad. Jean Voilquin), éd. Garnier frères, coll. « GF-Flammarion », 1964, fragment 33 (Voilquin), p. 66


Liens externes[modifier]

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :